Ile Maurice : une escapade haute en couleurs!


« C’est une symphonie de couleurs, un cri de poussière qu’exalte un envol d’étincelles » (Edwin Michel, écrivain mauricien)

SAM_3298Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous un très beau souvenir de voyage : une escapade de 4 jours en famille à l’île Maurice pendant mon séjour sur l’île de la Réunion. C’était il y a quelques années mais ces 4 jours restent gravés dans ma mémoire. Avant ce week-end prolongé, j’avais une image préconçue de l’île Maurice : pour moi, il s’agissait d’une petite île paradisiaque destinée uniquement au farniente et à la bronzette et où les couples se rendent pour leur lune de miel. Je me trompais… car si Maurice est bel et bien une île paradisiaque avec ses lagons et ses cocotiers, elle est également une île qui regorge de curiosités naturelles comme la terre aux sept couleurs, la cascade de Chamarel, le trou de cerf, le parc de « black river gorges », les montagnes surnommées « les trois mamelles » et le jardin des pamplemousses. La cuisine est également délicieuse avec ses influences indiennes et africaines. Allez, je vous emmène…

IMG_20180310_133312_resized_20180310_013441570

Un vol Air Austral d’1h30 Saint-Denis-Maurice et hop! nous voilà arrivés à destination! Petit aperçu vu d’en haut : le magnifique lagon du Morne…

J’avais prévu un itinéraire simple sur 4 jours : 2 jours de balades et de découvertes de l’île (réservation d’un taxi-guide depuis la France) et 2 jours de plage dans le nord ouest de l’île à Montchoisy. Vue aérienne, Le Morne, Maurice

1/ La terre aux 7 couleurs, Chamarel et sa cascade

IMG_20180309_190411_resized_20180309_070535564Malgré la pluie (au début du mois de juin!), nous avons été ravis de découvrir l’île notamment le parc de la terre aux 7 couleurs que nous avons trouvé magnifique (il est situé dans le sud ouest de l’île). Il s’agit de dunes de terre aux couleurs variées, nées de cendres volcaniques. Je n’avais jamais vu un tel dégradé de couleurs, et un arc en ciel s’est invité pour notre plus grand plaisir… Dans ce parc, des tortues terrestres se promènent et les visiteurs peuvent les approcher et les nourrir. Mon fils s’en est donné à coeur joie!! La passion des tortues est presque génétique chez nous 😉

 

 

 

 

Après un excellent repas typique près de Chamarel (naans, samossas, soupe, christophines…), nous avons repris la route en direction de la cascade, malgré la pluie.

SAM_3133

SAM_3126

La Cascade de Chamarel fait environ 100 mètres de haut : nous l’avons admirée du haut d’un promontoire mais il est aussi possible d’y descendre et de s’y baigner.

 

IMG_20180309_190444_resized_20180309_070535322

3/ Le temple hindou du lac sacré (Grand bassin)

Le Dodo, symbole de l'île MauricePour notre périple du premier jour, nous avons également découvert le temple hindou du lac sacré situé dans le sud de l’île non loin de Chamarel à Grand Bassin (après Black gorges River national Park). Après un arrêt sur la route du thé, nous avons fait une halte dans le parc national afin d’observer un beau panorama, la forêt avec ses fougères géantes et les artisans qui fabriquent des objets en bois notamment de petits dodos, devenus les symboles de l’île Maurice. Quant à la découverte du temple hindou, elle semble incontournable : si l’île est multiethnique et multiconfessionnelle, elle est hindouiste à 49% (christianisme 32%, islam 17%) et le Ganga Talao est un vrai lieu sacré comme le Gange en Inde : lors des pèlerinages, près de 500 000 fidèles viennent rendre hommage à Shiva dont l’immense statue (80 m) est visible de loin. De plus, de petits singes se promènent un peu partout aux abords du lac…

4/ Le jardin des pamplemousses

victoria amazonicas (1)Pour notre second jour de visite, nous souhaitions absolument visiter le jardin des pamplemousses situé dans le nord de l’île dans le village de Pamplemousses. Créé par Pierre poivre, ce jardin est une véritable invitation au voyage : plantes variées, baobabs, nymphéas et nénuphars, lotus, vacoas sans oublier les fameux « victoria amazonicas » (qui ressemblent à des moules à tartes géants!). Il y a également des daims et des tortues terrestres…

 

4/ La plage de Mont Choisy : snorkeling et farniente

Impossible de venir à l’île Maurice sans profiter de ses plages et de ses lagons! Nous avons donc profité de nos deux derniers jours pour nous baigner, faire un peu de snorkeling et effectuer des balades en bateau à fond de verre… Il s’agissait d’une de mes premières expériences de snorkeling (une vraie révélation! depuis ce voyage, je ne pars plus sans mon masque-tuba et je choisis mes destinations en fonction des possibilités de plongée en apnée!). Par contre, il s’avère impossible de faire du snorkeling depuis la plage de Mont Choisy (quel dommage!) : il faut prendre un petit bateau qui nous emmène juste avant la barrière de corail.

SAM_3326

Une adresse sympathique : notre logement

Mon Choisy beach resort : Top! un accueil vraiment sympathique (merci aux propriétaires!), des chambres communicantes, piscine face à la mer, les pieds dans l’eau… on a adoré.

SAM_3281

SAM_3270En bref, un week-end très agréable et pittoresque mais trop court pour découvrir les richesses de l’île Maurice. J’espère y retourner un jour afin de découvrir les îlots du nord (îlot Gabriel, île plate et coin de mire), l’île aux cerfs, Port-Louis (et son marché!) et l’île Rodrigues (cette dernière fait partie de ma « Bucket list »).

 

hibiscus

A bientôt l’île Maurice…

coucher de soleil, Mont Choisy

 

Un jour, je retournerai sur l’île de la Digue (Seychelles)…


Félicité, Seychelles
Félicité (la Digue) @pinkturtle

« Dis-moi, ton coeur parfois s’envole-t-il, Agathe,
Loin du noir océan de l’immonde cité,
Vers un autre océan où la splendeur éclate,
Bleu, clair, profond, ainsi que la virginité ? »

(Baudelaire, « Moesta et errabunda », Les Fleurs du Mal)

Oui, un jour, je retournerai sur l’île de la Digue aux Seychelles…  On utilise souvent l’expression de « paradis sur terre » pour désigner les nombreuses îles disséminées sur notre planète dès lors qu’elles possèdent cocotiers et mer turquoise. Pourtant, il faut revoir notre définition du paradis sur terre… En effet, qu’est-ce qu’une île paradisiaque? La combinaison suivante serait, selon moi, probablement la bonne : de magnifiques paysages (encore préservés), des coins sauvages inaccessibles (avec une impression d’être seul au monde), des lagons avec des dégradés de bleus, de superbes fonds marins avec quantité de poissons et de coraux vivants, un accueil extraordinaire, une gastronomie qui nous fait saliver, des senteurs exotiques, des fruits et fleurs à profusion (notamment l’incontournable frangipanier of course!). En cela, la Digue est certainement l’une des plus belles îles que j’ai visitées jusqu’à présent (avec l’île de Providencia en Colombie : voir notre article). Si l’île de Mahé possède de jolis coins comme Port-Launay et Port Glaud – l’archipel des Seychelles est composé de 3 îles (Mahé, Praslin et la Digue) -, l’île de la Digue me semble bien plus fascinante de par son versant pittoresque, ses lagons, sa taille plus modeste, ses rochers mythiques, ses coins sauvages accessibles seulement après une longue marche, ses habitants très accueillants et son côté paisible. Alors, pourquoi retourner sur l’île de la Digue? Tout simplement pour redécouvrir plusieurs endroits et paysages uniques comme :

1/ La plage d’Anse source d’argent : une des plus belles plages au monde

De nombreux classements présentent la plage d’Anse Source d’argent comme l’une des plus belles plages du monde. Et bien, c’est certainement le cas… Nous y avons passé deux journées sublimes entre snorkeling, dégustation de cocktails de fruits et balades sur la plage parmi les rochers. Oui, certainement, l’une des plages plus belles plages du monde avec ses rochers singuliers, son eau cristalline et ses poissons peu farouches (mes photos ne sont absolument pas retouchées! #no filter!)

2/ La petite île de Félicité avec Nevis Ernesta

Félicité (Seychelles)
Félicité (Seychelles)

L’un de nos plus beaux souvenirs de la Digue est sans nul doute notre sortie en bateau avec Nevis Ernesta sur Félicité (un îlot situé juste à côté de la Digue).

Une journée magique sous le signe du partage pendant laquelle nous avons nagé avec une tortue… Cependant, même si c’est un souvenir fantastique, je me contente de rester à une distance raisonnable des tortues aujourd’hui!

Site de Nevis : Sortie Félicité

 

3/ Anse Marron après une longue marche dans la jungle et parmi les rochers

Anse Marron (La Digue, Seychelles)
Anse Marron (La Digue, Seychelles)

C’est lors d’un trek d’une journée avec Robert Agnes, guide sur l’île de la Digue (Sunny trail guide), que nous avons pu découvrir Anse Marron : au programme, marche dans la jungle, « spéléologie » (avec guillemets!), découverte des paysages sauvages de la Digue, piscine naturelle (eaux translucides garanties!) pour faire un peu de snorkeling, pique-nique local préparé par Robert (fruits frais, noix de coco à profusion…), et un retour sur Anse Source d’argent en fin de journée. Voici le site internet de Robert : Sunny trail guide

4/ La plage de petite Anse

Nous avons également fait le tour de l’île à vélo et avons apprécié la plage de petite Anse. Malgré ses violents courants, cette plage rappelle les paysages « carte postale » des Seychelles.

Une super adresse sur l’île de la Digue :

*L’Auberge de Nadège (top!) : excellent accueil avec petit jus de fruits frais, très bon petit déjeuner avec des produits locaux, les repas sont aussi succulents! Page facebook : Auberge de Nadège

Sur l’île de Mahé, nous avons également beaucoup apprécié Port Launay et Port Glaud :

Port Glaud
Port Glaud
Port Glaud
Port Glaud