[Toscane] Petite escapade à Lucca : Ma che bella città!


« Il y a des villes comme Florence, les petites villes toscanes […], qui portent le voyageur, le soutiennent à chaque pas et rendent sa démarche plus légère » (Camus, Carnets III)
Tour delle Ore, Lucca/ @pink.turtle.blog
Tour delle Ore, Lucca/ @pink.turtle.blog

« My name is Lucca… ». Cela fait quelques mois que j’ai cette chanson dans la tête en me disant qu’il faut absolument que je vous présente la jolie ville fortifiée de LUCCA (LUCQUES) en Toscane. Je l’ai découverte au mois de juin dernier lors d’un voyage professionnel entre filles en Italie alors que je n’avais jamais entendu parler de cette charmante ville. J’ai d’ailleurs trouvé cette escapade d’une journée au départ de Pise, vraiment pittoresque et typique. Il suffit de vous rendre à la gare de Pise, puis en 30 minutes de train, vous arrivez presque au coeur de cette ville fortifiée. Ses remparts dont la construction a débuté en 1504 pour protéger la ville de la célèbre famille des Médicis, sont d’ailleurs presque intacts. Le fameux « mura di Lucca » propose ainsi une balade de 4 kms tout autour de la ville. A l’intérieur de Lucques, on trouve un centre ville plein de charme : c’est l’endroit idéal pour faire du shopping car les nombreux artisans et commerçants proposent des objets « made in italy » (à l’image des sacs en cuir) notamment dans la Via Fillungo. Et oui, nous avons fait flamber la carte bancaire lors de cette escapade! ♥

Eglise san Michele di Foro 

Cette église située au coeur du centre ville, reste très emblématique de Lucca avec son mélange des styles lié à sa lente construction débutée en l’an 1070. De nombreuses calèches sont présentes pour vous proposer un petit tour de la ville (mais de bonnes baskets suffisent pour explorer Lucca!). Sur cette place, on retrouve également des oeuvres du sculpteur DEREDIA très présent à Lucca dans le cadre d’une exposition organisée dans la vieille ville. Figurez-vous que si l’ombre du sculpteur originaire du Costa Rica plane un peu partout dans Lucques, je l’ai aussi retrouvé près de chez moi à La Baule (devant la gare de la Baule-Escoublac précisément!). Par contre, nous avons repéré un intrus sur cette place, je vous en reparle dans la catégorie « shopping » 😉

Eglise sans Michele in Foro, Lucca/ @pink.turtle.blog
Eglise sans Michele in Foro, Lucca/ @pink.turtle.blog
Eglise sans Michele in Foro, Lucca/ @pink.turtle.blog
Eglise sans Michele in Foro, Lucca/ @pink.turtle.blog
Eglise san Michele, Lucca/ @pink.turtle.blog
Eglise san Michele et « Plénitude » de Deredia, Lucca/ @pink.turtle.blog

Piazza del anfiteatro

C’est l’endroit le plus connu et le plus touristique de la vieille ville de Lucca. Cette place circulaire est tellement pittoresque avec ses façades colorées et les quelques cordes à linge qui apparaissent aux fenêtres des petites maisons jaunes… Pas de doute, nous sommes bien en Italie.

Entrée de la place de l'amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Entrée de la place de l’amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l'amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l’amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l'amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l’amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l'amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l’amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l'amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l’amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l'amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l’amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l'amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Place de l’amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Entrée de la place de l'amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog
Entrée de la place de l’amphithéâtre, Lucca/ @pink.turtle.blog

Piazza Cittadella : Puccini forever ♥

La piazza Cittadella est une jolie place dédiée au compositeur Puccini avec une statue à son effigie et un musée dans la « casa natale » du musicien. Dites, vous connaissez « Madame Butterfly » au fait? Pour découvrir ce magnifique opéra, allez faire un petit tour sur youtube 😉

piazza Cittadella, Lucca/ @pink.turtle.blog
piazza Cittadella, Lucca/ @pink.turtle.blog
piazza Cittadella, Lucca/ @pink.turtle.blog
piazza Cittadella, Lucca/ @pink.turtle.blog
piazza Cittadella, Lucca/ @pink.turtle.blog
piazza Cittadella, Lucca/ @pink.turtle.blog

La Tour delle Ore : coucher de soleil sur Lucca! 

En fin de journée, avant de reprendre notre train pour Pise, nous avons grimpé les 280 marches de la tour delle ore afin de profiter d’un beau panorama sur la ville au coucher du soleil.

https://www.instagram.com/p/BqSazUpn7Zz/

Tour delle Ore, Lucca/ @pink.turtle.blog
Tour delle Ore, Lucca/ @pink.turtle.blog
Tour delle Ore, Lucca/ @pink.turtle.blog
Tour delle Ore, Lucca/ @pink.turtle.blog
Tour delle Ore, Lucca/ @pink.turtle.blog

Jolies places et fontaines

Présence du street-art de Blub : l’arte sa nuotare?

Blub, street-art, Lucca/ @pink.turtle.blog
Blub, street-art, Lucca/ @pink.turtle.blog

 

Je vous en avais déjà parlé dans mon article sur Florence et dans l’un de mes défis photo (la photo du mois) : Blub est un artiste originaire de Florence qui détourne certains tableaux et portraits connus en leur ajoutant un fond bleu et un masque de plongée. C’est sa marque de fabrique! Sa question existentielle : l’art sait-il nager en cette période de crise culturelle? L’art doit, en effet, apprendre à nager aujourd’hui selon lui.

Street-art de Blub entre autres, Pise/ @pink.turtle.blog
Street-art de Blub entre autres, Pise/ @pink.turtle.blog

Tentations de Lucca : Shopping!

De nombreux visiteurs se rendent enfin à Lucca pour faire du shopping. En effet, les boutiques typiques et artisans nous ont fait de l’oeil pendant notre escapade et les copines ont cédé à la tentation face aux sacs en cuir « made in Italy ». De mon côté, je me suis contentée de négocier les tarifs avec mes trois mots d’italien pour les cop’s lol. Sinon, nous avons repéré une boutique étrangement placée devant l’Eglise sans Michele… un coffee shop! Est-ce un hasard ou une forme de provocation? Nous y sommes entrées juste par curiosité bien entendu et pour vous en parler sur le blog 😉

rues de Lucca/ @pink.turtle.blog
Rues de Lucca/ @pink.turtle.blog

Bilan de notre journée

Une balade à faire absolument au départ de Pise si vous en avez l’occasion qu’il s’agisse de l’architecture, de l’ambiance ou du shopping. Ciao jolie ville de Lucca! Je reviendrai! Et vous, Connaissiez-vous la ville de Lucca en Toscane ?

Oyez, oyez! N’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook et Instagram! Merci, @ très vite 😉

[ITALIE] Une folle journée à Florence entre filles!


Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog

« C’est dans ces murs que la civilisation a recommencé » (Stendhal)

Ciao a tutti! Ces derniers mois, j’ai pris un peu de retard dans la rédaction de mes articles. Il faut dire que notre voyage d’un mois au Japon a bouleversé ma liste des things to do sur le blog! Au mois de juin, j’ai passé une semaine à Pise en compagnie de ma sympathique collègue et acolyte Nathaly (#assonance) dans le cadre d’un voyage professionnel Erasmus. Après un article décalé sur mes 11 poses stéréotypées devant la tour de Pise, je voulais tout de même vous présenter un article plus « sérieux » sur la journée géniale que nous avons passée à Florence entre filles. Surnommée la « Reine du Moyen-âge » par Stendhal, la ville de Florence a beau être une ville extrêmement romantique, on peut également la découvrir entre filles. Même si nous n’y avons passé qu’une journée, Florence reste, pour moi, un coup de coeur architectural et artistique. En partant très tôt de Pise en train (tarif : 18 euros AR, 1h de trajet), nous avons eu le temps de flâner du côté du magnifique ponte Vecchio (nous avons même déjeuné face au célèbre pont), de visiter la galerie des Offices et de découvrir la place Del Duomo. Même si cette journée m’a un peu laissée sur ma faim, elle m’a également donné envie de revenir un jour dans cette somptueuse ville de Toscane. Si comme moi, vous êtes juste de passage à Florence, que peut-on faire en une seule journée? La réponse en images…

Déambuler et flâner sur le Ponte Vecchio

Que serait Florence sans son romantique Ponte Vecchio? Impossible de se rendre à Florence sans aller admirer ce pont chargé d’histoire. A la fois rue piétonne et galerie marchande, le ponte Vecchio traverse le fleuve l’Arno et ses petites maisons colorées – qui abritent de nombreuses bijouteries de luxe – font tout le charme pittoresque du pont de pierre le plus ancien d’Europe (1345). Comme à Paris, de nombreux couples viennent sceller leur amour sur le Ponte Vecchio avec de petits cadenas ♥ C’est beau l’amuuuurrr!

Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
ponte Vecchio @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio vu depuis la galerie des Offices/ @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio vu depuis la galerie des Offices/ @pink.turtle.blog
Le Ponte Vecchio et ses joailliers/ @pink.turtle.blog
Le Ponte Vecchio, ses joailliers, ses policiers…/ @pink.turtle.blog
Fontaine du Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
Fontaine du Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog

Déjeuner face au ponte Vecchio

Déjeuner face au Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
Déjeuner face au Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog

La galerie des Offices

IMG_20181008_143458_resized_20181008_023550810Côté galeries et expositions, si vous deviez n’en choisir qu’une seule, ça serait celle-là! Pourquoi la galerie des Offices ? Tout simplement parce que ce musée regroupe la plus grande collection au monde de peintures italiennes et d’oeuvres de tous les grands maîtres européens du XIIème au XVIIIème siècle. Il s’agit d’un des musées le plus visité au monde et pour cause, on y retrouve notamment Le Printemps et La Naissance de Vénus de Botticelli, La Vierge au Chardonneret de Raphaël… J’ai également été médusée 😉 par la célèbre tête de Méduse du Caravage, qui fait vraiment peur!

img_20180623_114223.jpg
Le Printemps de Botticelli/ @pink.turtle.blog
Naissance de Vénus, Botticelli/ @pink.turtle.blog
Naissance de Vénus, Botticelli/ @pink.turtle.blog
La Naissance de Vénus de Botticelli/ @pink.turtle.blog
La Naissance de Vénus de Botticelli/ @pink.turtle.blog

Le tableau de La Naissance de Vénus est tout simplement incroyable. Je crois que je l’ai admiré pendant de très longues minutes. Admirer un tableau si connu, laisse vraiment rêveur surtout lorsqu’on travaille sur l’art dans la vraie vie. Même sensation bizarre pour la tête de Méduse du Caravage et l’Hermaphrodite que j’ai longuement étudiés lors de la préparation de mon Doctorat, moi qui ai longtemps travaillé sur la mythologie grecque dans la poésie du XIXème siècle (et il se trouve que les écrivains du XIXème siècle se réfèrent très largement à toute une tradition artistique lorsqu’ils évoquent des figures mythologiques connues). Du coup, en sortant du musée, je n’ai pas résisté à l’envie d’acheter un petit souvenir « Naissance de Vénus » 🙂 Concernant la sculpture intitulée Hermaphrodite, l’effet de surprise (devant-derrière) est un peu gâché par le titre qui est un véritable spoil!

 

Tête de Méduse, Le Caravage/ @pink.turtle.blog
Tête de Méduse, Le Caravage/ @pink.turtle.blog
Tête de Méduse, Le Caravage/ @pink.turtle.blog
Tête de Méduse, Le Caravage/ @pink.turtle.blog

Moi qui déteste les serpents (je dirais que j’en ai une peur folle si bien que je ne peux même pas rentrer dans un vivarium ou simplement dans certains rayons animaliers de Jardiland!), je trouve cette peinture tellement « réaliste » (désolée pour l’anachronisme) que j’ai du mal à la regarder (moi aussi médusée, c’était l’effet escompté). Avec le tableau de Cranach l’Ancien, on a aussi eu le droit à un serpent avec le diptyque Adam et Eve (une variante de celle utilisée dans le clip de Desperate Housewives, clin d’oeil ci-dessous!).

Cranach l'Ancien
Eve, Cranach l’Ancien
Générique Desperate Housewives
Générique Desperate Housewives
img_20180623_123207.jpg
Socrate/ @pink.turtle.blog
La magnifique salle de Niobé/ @pink.turtle.blog
La magnifique salle de Niobé/ @pink.turtle.blog

C’est un véritable festival de têtes coupées dans la galerie des Offices entre Salomé-Hérodias et la tête de Saint-Jean Baptiste, Judith tranchant la tête d’Holopherne, David avec la tête de Goliath et la tête de Méduse tranchée par Persée. Tout ces récits bibliques et mythes étaient très en vogue à la Renaissance et me fascinent depuis de nombreuses années.

 

En sortant de la Galerie des offices, on peut également profiter de l’ambiance singulière de la Piazzale avec ses nombreux artistes de rue qui réalisent des peintures du Ponte Vecchio, des vanités, des paysages pittoresques ou des portraits des passants.

Piazzale/ @pink.turtle.blog
Piazzale/ @pink.turtle.blog
Piazzale/ @pink.turtle.blog
Piazzale/ @pink.turtle.blog

Petit conseil! Il vaut mieux réserver ses billets plusieurs jours à l’avance sur le site internet de la galerie car c’est l’un des musées les plus visités de Florence. Cela évite de faire la queue pendant des heures et permet surtout de pouvoir entrer un jour d’affluence! Le musée est fermé le lundi et l’entrée coûte 21 euros/personne.

Piazza della Signoria

Après la galerie des Offices, direction la Piazza della Signoria! Sous la loggia des Lanzi, on peut admirer la célèbre sculpture en bronze de Benvenuto Cellini : Persée tenant la tête de Méduse, chef d’oeuvre de la Renaissance (#tetecoupee!).

Persée tenant la tête de Méduse/ @pink.turtle.blog
Persée tenant la tête de Méduse/ @pink.turtle.blog
Piazza della signoria/ @pink.turtle.blog
Piazza della signoria/ @pink.turtle.blog

Piazza del Duomo

Attention calèche! Piazza Del Domo/ @pink.turtle.blog

Après moult balades dans la ville, on arrive enfin à la très célèbre, incontournable et fabuleuse piazza del Duomo où j’ai bien failli me faire renverser par un cheval (#peurdemavie). Il faut effectivement faire attention aux nombreuses calèches disséminées sur cette place. Malgré ce petit désagrément, nous avons profité à fond de cette place qui fait partie des endroits les plus touristiques de Florence avec la piazza della Signoria et le Ponte Vecchio. La trilogie des monuments en marbre vert, rouge et blanc, est superbe, un vrai coup de coeur architectural pour moi ♥.

Parmi cette trilogie classée au patrimoine mondial de l’Unesco, ce sont la Cathédrale Santa Maria del Fiore et le Campanile de Giotto qui frappent le plus l’oeil du passant. De plus, le dôme de la Cathédrale, réalisé par Filippo Brunelleschi au début de la Renaissance, est le plus grand du monde avec ses 43 mètres de diamètre.

Le dôme de Santa Maria del Fiore/ @pink.turtle.blog
Le dôme de Santa Maria del Fiore/ @pink.turtle.blog
Santa Maria del Fiore/ @pink.turtle.blog
Santa Maria del Fiore/ @pink.turtle.blog
La Cathédrale et le Campanile/ @pink.turtle.blog
La Cathédrale et le Campanile/ @pink.turtle.blog
Piazza del duomo/ @pink.turtle.blog
Piazza del duomo/ @pink.turtle.blog

Enfin, il ne faut pas oublier le Baptistère, le troisième monument en marbre de la Piazza del Duomo, situé au centre de la place, qui possède la célèbre porte du Paradis.

 

Et pour terminer cette folle journée, rien de tel qu’une bonne gelata artisanale…

Gelataria/ @pink.turtle.blog
Gelataria de luxe!/ @pink.turtle.blog

Mes petits souvenirs de Florence

Une jolie trousse Botticelli pour la rentrée et un collier en céramique « Naissance de Vénus »! ♥

Mes petits souvenirs de Florence/ @pink.turtle.blog
Mes petits souvenirs de Florence/ @pink.turtle.blog

Ciao Florence! 

Et vous, connaissez-vous Florence? Lors d’un city trip, que recherchez-vous en priorité?Musées, visites culturelles, balades, shopping, gastronomie?

Piazza del Duomo/ @pink.turtle.blog
Piazza del Duomo/ @pink.turtle.blog

Pour suivre mes aventures en live, n’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook et Instagram! Merci et @ bientôt! ♥

La photo du mois : « Trophée » (août 2018)


15 août, 12h00! Aujourd’hui, on ne se donne pas rendez-vous pour ma fête (oui, c’est aujourd’hui!) mais pour la photo du mois d’août! Comme chaque mois, je participe à la photo du mois, un groupe de blogueurs qui se lance des défis photo. Le thème du mois d’août a été choisi par La tribu de Chacha : « Trophée ». Moi qui me trouvais au Japon pendant la Coupe du monde de football en juillet, j’étais un peu en panne d’inspiration… Puis, Eureka, les muses ont eu pitié de moi!

Je vous propose une photographie prise à Florence en juin dernier (article prochainement sur le blog) : il s’agit d’un détournement du célèbre tableau de Botticelli, Portrait d’Homme tenant une médaille de Cosme l’ancien (conservé à la galerie des Offices de Florence). BLUB, un artiste de street-art originaire de Toscane, réalise ainsi de nombreux portraits de célébrités (Stromae, Amy Winehouse, Freddie Mercury, Commandant Cousteau…), de personnages historiques (Galilée, Dante…) ou d’oeuvres célèbres (La Naissance de Vénus…) dans les rues de Pise, de Florence ou de Lucca. Sa marque de fabrique : le masque de plongée et le fond bleu!! Il chercherait à répondre à la question suivante : « L’art sait-il nager? ».

Concernant le trophée tenu par le personnage, il s’agirait d’une médaille de Cosme de Médicis qui est le fondateur de la dynastie politique des Médicis (dirigeants de Florence pendant la Renaissance italienne).

p6233429.jpg
La photo du mois (Street-art, Blub, Lucca, Toscane)/ @pink.turtle.blog

Oyez, oyez, venez faire un petit tour sur le blog de mes camarades pour voir ce qu’ils proposent sur le thème « trophée » (Coupe du monde de football or not?) :

AkaiericAlexinparisBettyBlogoth67Chiffons and CoChristopheCricriyom from ParisCéline in ParisDanièle.BDr. CaSoEl PadawanEscribouillagesFerdyPainD’épiceFrédéricGilsoubGineGiselle 43J’habite à WaterfordJaklineJosetteJosianeJuliaKrnLa Tribu de ChachaLau* des montagnesLaurent NicolasLavandineLilousoleilmagda627MamysorenMirovinbenMorgane Byloos PhotographyNanieNanoukNickyPatPhilisine CavePilisiPink TurtleRenepaulhenrySandrinSous mon arbreTambour MajorTravelparenthesisWeeteweeteWho cares?Xoliv’écri’turbulente.

Just for fun : mes 11 poses devant la tour de Pise!


«Le caractère de la beauté en Italie, c’est le petit nombre des détails et, par conséquent, la grandeur des contours.» (Stendhal)

Ciao a tutti! Ma quando ès bella questa torre! 

@pink.turtle.blog/ torre pendente
@pink.turtle.blog/ torre pendente

Me voilà de retour après une agréable (et studieuse) semaine passée à Pise entre filles!

S’il y a des tas de choses à voir à Pise contrairement à ce que l’on entend souvent, une image demeure associée à la ville de Toscane : celle de sa tour penchée, de sa torre pendente! Cette dernière est d’ailleurs un vrai symbole de l’Italie, y compris dans de nombreux restaurants italiens en France qui créent parfois de vrais décors de « pacotille » dans lesquels la tour de Pise occupe une place de choix aux côtés du Colisée et des gondoles vénitiennes. En voyant de nombreux touristes prendre des poses toutes plus originales saugrenues les unes que les autres devant la torre pendente, il m’est venu cette idée un peu farfelue mais tellement rigolote (donc, article second degré aujourd’hui!) : me lancer dans la photographie artistique des poses les plus stéréotypées devant la tour de Pise (c’est parti pour les arlequinades de la commedia dell’arte!). Les photos publiées sur instagram m’ont aussi beaucoup inspirée : les uns tenant la tour entre les mains, les autres la retenant pour éviter qu’elle ne tombe ou la poussant d’un coup de pied pour qu’elle se redresse. Avant de vous présenter mes chefs d’oeuvre réalisés lors d’un voyage professionnel à Pise, quelques explications concernant cette tour très impressionnante que j’ai pu admirer pendant 7 jours d’affilée.

Juste ciel, mais quelle est cette tour qui penche sur la piazza dei miracoli?

Pause culturelle avant les poses artistiques 🙂 – Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la piazza dei miracoli regroupe plusieurs monuments notamment la célèbre tour penchée dont la construction remonte à 1173 (style roman). Mais pourquoi diable penche-t-elle? Son inclinaison (qui était déjà apparue pendant sa construction) est liée au fait qu’elle est érigée sur une plaine alluviale ou instable (dépôt de débris comme le sable, le limon, l’argile…). On évoque souvent un défaut de fondations lors de la construction ou un affaissement de terrain lié à une roche appelée la marne. Pour éviter son écroulement, des travaux ont été réalisés de 1993 à 2001, maintenant elle a tendance à se redresser toute seule!

@pink.turtle.blog/ piazza dei miracoli
@pink.turtle.blog/ piazza dei miracoli
@pink.turtle.blog/ Carte Pise
@pink.turtle.blog/ Carte Italie (Pise)

Admirer cette tour, chaque jour, pendant une semaine a été une véritable chance notamment le fait de la découvrir à différents moments de la journée et en dehors des périodes d’affluence touristique (la piazza dei miracoli est presque déserte à 8h ou à 21h30 lorsque le soleil se couche). Avec la complicité de mon acolyte Nathaly, nous avons ainsi décidé  de nous lancer dans des photographies type instagram sans retouches! 😉

1- La pose classique

@pink.turtle.blog/ Torre pendente 1
@pink.turtle.blog/ Torre pendente 1

2- La pose originale en mode « bacio »

@pink.turtle.blog/ Torre pendente 2
@pink.turtle.blog/ Torre pendente 2

3- En mode « this is THE place to be »!

 

@pink.turtle.blog/ Torre pendente 3
@pink.turtle.blog/ Torre pendente 3

4- En mode « Lego movie »

@pink.turtle.blog/ Torre pendente 4
@pink.turtle.blog/ Torre pendente 4

5- En mode minimaliste

@pink.turtle.blog/ Torre pendente 5
@pink.turtle.blog/ Torre pendente 5

6- En mode « touriste »

@pink.turtle.blog/ torre pendente 6
@pink.turtle.blog/ Torre pendente 6

7- En mode « windy »…

@pink.turtle.blog/ Torre pendente 7
@pink.turtle.blog/ Torre pendente 7

8- En mode « Ti amo »!

@pink.turtle.blog/ Torre pendente 8
@pink.turtle.blog/ Torre pendente 8

9- En mode « géant » et « french cancan » en contre plongée

@pink.turtle.blog/ Torre pendente 9
@pink.turtle.blog/ Torre pendente 9

10- En mode « dossier » après une dure journée

@pink.turtle.blog/ Torre pendente 10
@pink.turtle.blog/ Torre pendente 10

11- Pose romantique by night

@pink.turtle.blog/ Torre pendente 11
@pink.turtle.blog/ Torre pendente 11

Je garderai un souvenir impérissable de cette tour qui mérite de figurer dans toutes les bucket lists (la piazza dei miracoli est superbe!) sans oublier les franches rigolades pour trouver des poses originales avec ma complice Nathaly! Voici quelques clichés de nombreux touristes en train de « poser »!

@pink.turtle.blog/ piazza dei miracoli
@pink.turtle.blog/ piazza dei miracoli
@pink.turtle.blog/ Piazza dei miracoli
@pink.turtle.blog/ Piazza dei miracoli

Enfin, petit clin d’oeil et spéciale dédicace à ma complice Nathaly 😉

@pink.turtle.blog/ Piazza dei miracoli
@pink.turtle.blog/ Piazza dei miracoli

Et vous, avez-vous testé des poses un peu folles devant des monuments célèbres?

Oristano et la péninsule de Sinis : une région sarde à découvrir entre archéologie et nature préservée


« C’était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d’Hamilcar » (Flaubert, Salammbô)

cofSuite de mon escapade en Sardaigne… ♥

Après un bref passage par la ville d’Olbia et un week-end magnifique dans l’archipel de la Maddalena, nous avions envie de poser nos valises à Oristano le temps d’une journée, avant de reprendre l’avion à Cagliari. Oristano n’est pas la ville la plus prisée des touristes en Sardaigne contrairement à Alghero, Bosa, Stintino… mais elle vaut tout de même le détour! En effet, son golfe est de toute beauté de même que le site archéologique de Tarros (situé à 20 kms d’Oristano, 3 étoiles dans le guide du Routard!), la lagune de Cabras avec ses flamands roses (située à 6 kms d’Oristano) ou la plage d’Is Arutas avec son sable en quartz blanc qui ressemble à de petits grains de riz.

TARROS

Le site archéologique de Tarros est vraiment à voir! Une minute culturelle s’impose face à ce site d’une grande richesse historique : situé sur le cap Saint-Marc (d’où le panorama exceptionnel auquel on a accès), à l’extrême pointe de la péninsule de Sinis (20 kms d’Oristano), Tarros était autrefois l’une des plus importantes villes phéniciennes (fondée en l’an 800 av. J.-C.) et un ancien port de commerce. Puis, lors des guerres puniques, Tarros passa aux mains des carthaginois, puis des romains. Deux jolies colonnes corinthiennes ont subsisté et se dressent face à une mer turquoise.

Je n’ai pas pu résister à l’envie de placer la célèbre première phrase du roman de Flaubert, Salammbô, en guise d’épigraphe (j’y pense dès que l’on évoque les Carthaginois!).

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Tarros avec mon Routard
@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Tarros
@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Tarros
@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Tarros
@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Tarros
@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Tarros (mer des deux côtés)

Après avoir fait le tour du site archéologique, vous pouvez aussi grimper à la tour afin d’admirer un panorama incroyable avec la mer des deux côtés (à l’est et à l’ouest) – cela permettait aux bateaux de choisir le cap selon le vent. J’ai été vraiment éblouie devant tant de couleurs! Désolée pour les selfies, on s’amuse comme on peut! 🙂 J’en ai pris plein les mirettes… et plein les jambes (avec mes amis les moustiques lol)! #grosmoustiquesquipiquent1 !!

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Cap San Marco
@pink.turtle.blog/ Cap San Marco
@pink.turtle.blog/ Cap San Marco
@pink.turtle.blog/ Cap San Marco
@pink.turtle.blog/ Cap San Marco

@pink.turtle.blog/ Cap San Marco

@pink.turtle.blog/ Cap San Marco
@pink.turtle.blog/ Cap San Marco (on s’amuse comme on peut!)
@pink.turtle.blog/ Cap San Marco
@pink.turtle.blog/ Cap San Marco

C’est également très joli lorsque vous rejoignez votre voiture après avoir visité le site… Des fleurs à profusion et un cadre magnifique.

IS ARUTAS

Après avoir contemplé ce panorama à couper le souffle, nous nous sommes dirigés vers la spiaggia Is Arutas afin de découvrir la fameuse plage de sable blanc. Effectivement, le sable de quartz ressemble à de petits grains de riz rond (riz pour risotto!). Il est interdit de ramasser le grain de quartz pour le ramener chez soi (zone protégée!)! Jolie plage mais pas si exceptionnelle que cela face à celles de la Maddalena. Je me rends compte que j’ai d’ailleurs effacé les quelques photos que j’avais prises de cette plage…

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Is Arutas

CABRAS

En rentrant à Oristano, petite halte à Cabras afin d’observer les flamands roses! Effectivement, la lagune poissonneuse de Cabras est une réserve protégée pour les oiseaux et nous avons pu admirer de nombreux flamands roses mais impossible de les approcher (ils sont assez loin des rives). Par contre, les moustiques, eux, n’ont pas eu peur de nous! #grosmoustiquesquipiquent2

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Cabras (Flamands roses)

ORISTANO : de bonnes adresses pour découvrir la gastronomie sarde!

Avant notre départ de Sardaigne, nous souhaitions poursuivre notre découverte de la gastronomie traditionnelle sarde. Nous avons donc dîné dans un restaurant typique avec des spécialités sardes nommé « Ristorante Craf da banana » : nous n’avons pas regretté notre choix. Au menu : risotto de fruits de mer, risotto aux cèpes, tomates fraîches,  rosé sarde, gâteau au citron et pâtisseries sardes aux amandes. Le midi, nous avions également découvert des glaces assez originales appelées « Minou » 🙂 dont nous n’avons pu percer le mystère… Nous voulions également tester le restaurant « Cocco & Dessi » mais nous avons malheureusement manqué de temps. En tout cas, je tiens à signaler que les sardes sont très chaleureux ♥ : nous avons été très bien accueillis un peu partout en Sardaigne (le français est souvent pratiqué, et quand ce n’est pas le cas, on parvient toujours à se faire comprendre!).

Une bonne adresse à Oristano : Mistral2 Hôtel (très bon rapport qualité/ prix), chambre confortable et propre, à côté du centre, excellent petit déjeuner (51 euros/ nuit pour deux personnes).

Ma petite escapade en Sardaigne prend fin, mais je repars en Italie dans quelques jours! A très vite pour de nouvelles aventures en Toscane 😉

Ciao bellissima isola…

@pink.turtle.blog

Petit aparté à interpréter comme un signe? Qui a trouvé des « tortues » à l’aéroport de Cagliari avant de rentrer en France ? C’est moi… ♥ Elles voulaient peut-être me souhaiter un bon vol… 😉

dig

Et vous, quel est le site archéologique qui vous a le plus marqué lors de vos voyages en France ou à l’étranger?

 

L’archipel de la Maddalena (Sardaigne) : le paradis à 2h d’avion!


« Un homme qui n’aime pas l’Italie est toujours plus ou moins un barbare » (Félicien Marceau)

@pink.turtle.blogMoi qui adore voyager à l’autre bout de la planète, j’oublie parfois qu’il y a aussi des coins paradisiaques non loin de notre chère France ♥ ! J’ai longtemps hésité entre la Corse et la Sardaigne mais j’avoue que l’appel de l’Italie a été plus fort… Gastronomie oblige ;-) Après vous avoir récemment avoué mon fétichisme des frangipaniers, je vous avoue un nouveau penchant : la gourmandise et il se trouve que la gastronomie sarde est délicieuse ! De plus, c’est en découvrant de somptueuses photos de l’archipel de la Maddalena que j’ai craqué pour la Sardaigne notamment la Cala Cotticio de Caprera appelée « Petite Tahiti ». A une heure et demi de vol, un petit paradis et une mer turquoise ne demandent qu’à être explorés. Un vol très court Nantes-Olbia le vendredi soir, une nuit à Olbia, un coup de ferry avec notre voiture depuis Palau le samedi matin et me voilà « ready » pour un week-end dans l’archipel de la Maddalena situé au nord-est de la Sardaigne : au programme, balade sur l’Isola Maddalena et sur Caprera en voiture et à pied, excursion en bateau avec Leone di Caprera pour découvrir quelques îles inaccessibles qui appartiennent au parc national de l’archipel (Budelli, Spargi, Santa Maria, Razzoli). La Sardaigne est une île plus vaste que la Corse, inutile de vous dire qu’on ne peut la visiter en une semaine d’où les choix que j’ai dû faire pour ces quelques jours (archipel de la Maddalena, golfe d’Oristano notamment Tarros, Cabras et ses flamands roses, Is Aruttas). Pour cette petite escapade, j’ai rejoint mon père et son amie qui passaient leurs vacances en Sardaigne.

carte Sardaigne
@pink.turtle.blog/ Mon itinéraire (Sardaigne)

L’Archipel de la Maddalena : quelques infos pratiques!

Mes deux jours à la Maddalena

Avant de prendre le ferry pour les îles de la Maddalena, il faut savoir que les transports en commun sont peu développés sur l’île principale et qu’il est nécessaire d’avoir une voiture avant de vous y rendre. Une voiture, un maillot de bain, un appareil photo et vos billets de ferry en poche, et le tour est joué ! Le billet combiné voiture + 3 adultes nous a coûté 48 euros (AR) en juin avec Maddalena Lines (un ferry toutes les heures en juin avec cette compagnie) au départ de Palau. Je vous conseille également de réserver un hôtel ou un B&B à l’avance, cela vous permettra de profiter pleinement de l’archipel qui regorge de coins somptueux. J’ai d’ailleurs une adresse géniale à vous conseiller si vous souhaitez vous rendre prochainement à la Maddalena (Il Corallo).

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Oh le joli ferry qui quitte Palau!

CONSEIL : Evitez absolument le mois d’août!! Les îles et les plages sont bondées. Les mois de juin et septembre sont idéaux : beau temps, ambiance assez calme et apaisante, de belles couleurs!

L’île de la MADDALENA

L’île principale de la Maddalena est très jolie : il suffit de prendre la route côtière pour s’en rendre compte. Lors de notre arrivée, nous avons donc sillonné cette route et nous sommes arrêtés au hasard sur une superbe plage aux eaux cristallines. Mise en garde avant de jeter un oeil à mes photos (lunettes de soleil obligatoires)! Attention, certaines photos pourraient vous causer une envie irrépressible de partir en Sardaigne! Pour vous ménager, j’ai procédé par crescendo ou gradation de couleurs 😉

@pink.turtle.blog@pink.turtle.blog@pink.turtle.blog@pink.turtle.blog@pink.turtle.blog@pink.turtle.blog

La ville de la Maddalena est également charmante avec son petit port, ses rues typiques, ses jolies boutiques, ses restaurants et ses « gelatari artigianali » (nous nous sommes régalés à 3 ou 4 reprises chez le glacier « dolci distrazioni » !). Nous avons aussi découvert la gastronomie sarde au restaurant « Chez Coco » (conseillé par notre hôte), de délicieuses pizzas à la Roca et les fromages typiques, la charcuterie et les pâtes aux fruits de mer avec Stefano de Leone di Caprera. Une adresse à éviter absolument au centre de la ville de la Maddalena : « Bar Giorgi » (plats d’une fraîcheur douteuse, horribles pâtes carbonara, fanta au lieu du jus de fruits frais, et addition très élevée).

Notre glacier préféré : dolci distrazioni! ♥

@pink.turtle.blog/ Maddalena
@pink.turtle.blog/ notre glacier préféré (dolci distrazioni)
@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ délicieuse glace à la fragola chez Dolci distrazioni 😉

Découverte des îles de Spargi, Budelli, Santa Maria et Razzoli avec Leone di Caprera

Après un bon petit déjeuner face à la mer au B&B Il Corallo, nous avons, lors de cette seconde journée dans l’archipel, décidé de faire une sortie en bateau avec Leone di Caprera afin d’explorer les îles inaccessibles de la Maddalena à savoir Spargi, Budelli, Santa Maria et Razzoli. J’avais, au préalable, réservé cette sortie depuis la France avec Stefano. Une journée vraiment inoubliable tant les couleurs des îles ressemblent à celles de la Polynésie ou des Caraïbes. Je ne pensais pas que l’on pouvait voir de tels paysages en Europe! Nous n’étions que cinq personnes sur le bateau et Stefano a été aux petits soins avec nous qu’il s’agisse des explications, des escales, des petits tours en bateau à moteur ou du repas.

@pink.turtle.blog/ Spargi

SPARGI : un panorama à couper le souffle!

Après un arrêt sur l’une des magnifiques plages de l’île de Spargi (arrêt photo, baignade…), nous nous sommes lentement dirigés vers Budelli (célèbre pour son sable rose mais il est interdit d’y accoster) puis Santa Maria et Razzoli.

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Spargi
@pink.turtle.blog/ Spargi
@pink.turtle.blog/ Spargi
@pink.turtle.blog/ Spargi
@pink.turtle.blog/ Spargi
@pink.turtle.blog/ Spargi
@pink.turtle.blog/ Spargi
@pink.turtle.blog/ Spargi
@pink.turtle.blog/ Spargi

Cap ou pas cap de se baigner sur Spargi?! Mon père n’a pas résisté à la tentation malgré la température de l’eau. De mon côté, toujours un peu frileuse, j’ai marché longuement dans l’eau fraîche (température de l’eau en Bretagne en juin!), puis j’ai escaladé les rochers pour profiter du panorama. Au début du mois de juin, l’eau est encore un peu froide. Moi qui voulais en profiter pour faire du snorkeling, je n’ai pas pu m’adonner à l’une de mes activités préférées. Ce sera pour une prochaine fois dans l’archipel de la Maddalena! Si vous voulez vous baigner (et si vous êtes frileux comme moi), préférez mi-juin, fin juin et début septembre).

@pink.turtle.blog/ Spargi
@pink.turtle.blog/ baignade à Spargi

BUDELLI, SANTA MARIA et RAZZOLI : des nuances de bleu!

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Direction Budelli!
@pink.turtle.blog/ direction Budelli
@pink.turtle.blog/ direction Budelli
@pink.turtle.blog/ Spargi, départ pour Budelli!
@pink.turtle.blog/ Spargi, départ pour Budelli!
@pink.turtle.blog/
@pink.turtle.blog/ mon petit pied dans l’eau cristalline
@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Santa Maria, Razzoli…
@pink.turtle.blog/
@pink.turtle.blog/ Santa Maria, Razzoli…
@pink.turtle.blog/
@pink.turtle.blog/ Santa Maria, Razzoli… en mode « Titanic »
@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Balade en bateau à moteur avec Stefano

Après notre balade en petit bateau à moteur pour admirer les couleurs des îlots protégés autour de Razzoli, Santa Maria et Budelli, Stefano nous prépare un succulent repas avec des produits locaux. Au menu, le pecorino sarde (fromage de chèvre ou de brebis), des gressini, du pane carasau (fine feuille croquante de pain que l’on sert souvent en apéritif), des pasta aux fruits de mer, une salade de tomates et de mozzarella, et du nougat de Desulo accompagné d’un café. Nous avons également goûté un délicieux vin blanc sarde (Tempio Pausania, je crois).

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ vue depuis le bateau pour le repas
@pink.turtle.blog/
@pink.turtle.blog/ Santa Maria, Razzoli… en mode « bronzage »

Petit aperçu en vidéo!

CAPRERA sous la pluie : so romantic!

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Caprera sous la pluie
@pink.turtle.blog/ Caprera sous la pluie
@pink.turtle.blog/ Caprera sous la pluie
@pink.turtle.blog/ Caprera: poissons!
@pink.turtle.blog/ Caprera : poissons qui s’agitent dans l’eau turquoise!

Nous n’avons pas vu la Cala Coticcio mais d’autres paysages tout aussi beaux! La Maddalena sous le soleil et sous la pluie…

Budget

Vols : Nantes-Olbia (22 euros avec Volotea), puis vol Cagliari-Nantes (70 euros avec Volotea), soit 92 euros AR.

Hébergements (pour deux personnes) : 160 euros (deux nuits à la Maddalena avec petit déjeuner) + 64 euros (une nuit à Olbia avec petit déjeuner) + 51 euros (Oristano avec petit déjeuner), soit 137, 50 euros par personne.

Budget repas : nous n’avons pris que des secondi piati c’est-à-dire des seconds plats sans opter pour le primi piati (entrée). En général, une boisson un verre de rosé frais + un plat = 17 euros environ par personne. Vous pouvez également prendre une boisson et un panini pour 10 euros. De manière générale, la vie est toujours plus chère sur les îles 😉

Sorties en mer pour la journée (10h-18h) : Magnifique excursion avec Leone di Caprera : 90 euros/ personne. A faire absolument! Un souvenir qui restera gravé dans ma mémoire.

Ferry + voiture : 40 euros AR (2 personnes avec la voiture) – location de voiture pour 3 jours (50 euros).

Mes bonnes adresses

*B&B sur l’île de la Maddalena : Il Corallo (B&B avec petit déjeuner, environ 70-80 euros pour deux personnes/ nuit). Il est possible de réserver directement auprès de l’établissement sans passer par booking 😉 Il suffit d’écrire directement à l’adresse suivante : corallo2011@yahoo.fr 

⇒ Un accueil formidable de la part de la gentille propriétaire qui a été d’une aide précieuse (conseil de visite, de restaurants, préparation d’un petit sac de victuailles pour la route…), une vue superbe depuis la chambre et la terrasse, très bon petit déjeuner, chambre confortable et calme… Je rêve d’y retourner!

*Restaurants : « Chez Coco » (cuisine traditionnelle) ; « La Roca » (excellentes pizzas).

*Hôtel à Olbia : B&B Antares (réservation avec booking). 64 euros la chambre/ deux personnes avec petit déjeuner.

Ciao la Maddalena… Ci vediamo, ritornero per te!

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Ciao la Maddalena (baccio!)

Petit sondage avant de me quitter! Résultats sur facebook très prochainement…