[OCCITANIE] Une journée à Carcassonne avant de se confiner!


« L’architecture est le témoin incorruptible de l’histoire » (Octavio Paz)

Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog
Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog

✈️ Hello les voyageurs confinés! ✈️

Et voilà rebelote! Il fallait s’en douter malheureusement. Un nouveau confinement...

Je suis un peu moins présente sur le blog en ce moment (mais toujours très dynamique sur Instagram). Si mes projets personnels se concrétisent, je vous en parlerai prochainement. En attendant, je vous invite à une découverte ou à une redécouverte de la ville de Carcassonne que nous avons visitée la veille du confinement lors d’une escapade écourtée à Toulouse (à peine arrivés sur place, confinement annoncé et retour aux bercails deux jours après notre arrivée!). En tout cas, nous avons profité pleinement de notre journée dans cette cité médiévale tellement jolie et typique dont l’architecture est le témoin de notre Histoire : au programme, balade dans la vieille ville, visite du château, de ses remparts et de la basilique Saint-Nazaire (c’est un signe!), repas dans un restaurant au décor charmant avant notre retour à Saint-Nazaire le lendemain (oui, on vient de Saint-Nazaire pour visiter la basilique Saint-Nazaire lol!).

Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog
Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog

On peut dire que nous avons été tranquilles lors de cette visite car il n’y avait pas foule à 10h (les visiteurs sont surtout arrivés vers 11h30 ou ont préféré faire du shopping avant le confinement). Nous avons donc commencé par la visite incontournable du château et de ses remparts (il faut compter au moins une heure pour cette visite).

Le Château de la cité, ses 3 kilomètres de remparts et ses couleurs automnales

Château de la cité de Carcassonne @pinkturtle.blog
Château de la cité de Carcassonne @pinkturtle.blog
Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog
Château de la cité de Carcassonne @pinkturtle.blog
Château de la cité de Carcassonne @pinkturtle.blog
Château de la cité de Carcassonne @pinkturtle.blog

Un peu d’histoire…

On connaît tous Carcassonne de nom d’un point de vue architectural et patrimonial. Pour autant, je n’avais pas forcément conscience de la richesse de son passé et de son importance dans notre Histoire. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la cité médiévale de Carcassonne est incontournable en Occitanie (et pas que pour son cassoulet lol!). Certaines parties de la cité datent de la période gallo-romaine comme ses 52 tours et conservent des traces de nombreuses périodes historiques qui vont de l’époque romaine à la fin du Moyen-âge. Puis, en 1853, Napoléon III décide de faire restaurer la cité au moment où cette dernière est au bord de la démolition (certains n’hésitent pas à se servir de ses pierres comme dans une véritable carrière) : commencent alors les grands travaux (qui dureront 50 ans) menés par l’architecte Eugène Viollet-Le-Duc, grand défenseur des monuments historiques (tout comme Hugo et Mérimée à cette époque). Pourtant, Ces travaux seront, en effet, l’objet de controverses quant au non-respect de l’architecture d’origine notamment sa toiture.

Nous avons particulièrement apprécié cette visite sur les 3 kilomètres de remparts du château de la cité qu’il s’agisse de la vue imprenable sur les paysages alentour, sur la ville ou sur les Pyrénées, des jolies couleurs automnales de la végétation du château, de la vue sur la Basilique Saint-Nazaire et des différentes explications données sur chaque partie du château (les tours rondes anciennes, la tour carrée de l’évêque, la tour de l’inquisition, les restaurations de Viollet-le-Duc, la basilique Saint Nazaire, le théâtre…).

La Basilique Saint-Nazaire et ses vitraux

On n’avait pas le droit de la manquer cette Basilique Saint-Nazaire en tant qu’habitants de Saint-Nazaire 😂! A l’intérieur de la cité médiévale, on trouve ainsi cette magnifique basilique également restaurée par Viollet-le-Duc. Ses somptueux vitraux datent du XIIIème siècle et rappellent la rosace de Notre-Dame de Paris (de mon point de vue!).

Basilique Saint-Nazaire @pinkturtle.blog
Basilique Saint-Nazaire @pinkturtle.blog

Une bonne adresse au coeur de la cité

  • Au Four Saint-Louis : Une belle adresse dénichée au cours de notre balade à côté de la Basilique Saint-Nazaire. Des plats typiques et copieux (cassoulet, risotto, excellentes pizzas…) dans un cadre au charme désuet et pittoresque.
Restaurant "Au Four Saint-Louis", Carcassonne @pinkturtle.blog
Restaurant « Au Four Saint-Louis », Carcassonne @pinkturtle.blog

Pour suivre mes aventures (confinées ou non!) en direct et pour papoter « voyages » et « sorties », rejoignez-moi sur Instagram, sur Facebook et sur Youtube! @ bientôt mes voyageurs! Myriam ❤

Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog
Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog

[BRETAGNE] En mode « Chapeaux ronds » : une journée à Josselin, jolie ville de caractère du centre Bretagne


Vieille ville de Josselin @pink.turtle.blog
Vieille ville de Josselin @pink.turtle.blog

Si nous vivons non loin de ma Bretagne natale, nous n’avions jamais pris le temps de visiter Josselin, une jolie ville de caractère située dans le Morbihan. A l’occasion d’un week-end en famille à Lizio, nous avons donc décidé de faire une halte à Josselin. Outre son château qui vaut vraiment le détour s’agissant de l’un des plus beaux châteaux bretons, son vieux centre est incontestablement à visiter avec ses nombreuses maisons à colombages, ses ruelles pavées typiques, ses petits passages, ses fontaines et vieux puits sans oublier les jolies rives de l’Oust. Si vous êtes de passage dans le Morbihan, je vous conseille de vous arrêter à Josselin puis à Rochefort-en-terre, autre village typique avec son château, ses vieilles bâtisses et ses artisans (village situé non loin de Josselin, à 20 minutes de route).

Château de Josselin @pink.turtle.blog
Château de Josselin @pink.turtle.blog

La ville médiévale de Josselin

Vieille ville de Josselin @pink.turtle.blog

Chaque saison confère un charme singulier à la vieille ville de Josselin. La période de Noël est très chouette avec ses illuminations et ses décorations (la région est d’ailleurs connue pour ses villages typiques illuminés à l’image de Rochefort-en-terre élu « Plus beau village de France » en 2016 à la période de Noël = article à venir très prochainement, balade prévue le 21 décembre!). Au printemps, les fleurs et la végétation apportent de jolies couleurs au château et à sa roseraie, à la vieille ville et aux rives de l’Oust (étape du fameux Canal de Nantes à Brest). Quoi qu’il en soit, la ville médiévale vaut vraiment le détour qu’il s’agisse des vieilles bâtisses dont la plus ancienne date de 1538 (3 rue Georges-Le-Berd), des maisons à colombages du Moyen-âge sur la rive droite de l’Oust (quartier Sainte-Croix) ou de la Basilique Notre-Dame du Roncier (XIème siècle) remaniée en style gothique au XVème siècle. La basilique offre la possibilité de faire l’ascension de son clocher gratuitement de mai à octobre (mauvaise pioche pour nous, dommage!) afin de profiter d’une vue incroyable sur le château, l’Oust…

Devant la Basilique ND du Roncier @pink.turtle.blog
Devant la Basilique ND du Roncier @pink.turtle.blog

Le Château de Josselin

S’il y a un château à ne pas manquer en Bretagne, c’est bien celui de Josselin s’agissant de l’un des plus beaux châteaux de Bretagne. Si ses 3 tours de 60 mètres témoignent de son passé féodal, Jean II de Rohan fit réaliser une façade « Renaissance » au XVIème siècle, ce qui offre aujourd’hui un contraste architectural saisissant. Ses fleurs de lys, ses hermines et les emblèmes de la famille Rohan décorent ce château qui est la demeure de la famille des Rohan depuis plus de 10 siècles. Malheureusement, nous n’avons pas pu le visiter car il est fermé entre le 4 novembre et début avril. Mais nous y retournerons l’été prochain pour découvrir le musée des poupées, l’intérieur du château, sa vue imprenable sur l’Oust et sa roseraie.

Vue sur le château depuis la vieille ville @pink.turtle.blog
Vue sur le château depuis la vieille ville @pink.turtle.blog

Les rives de l’Oust

Les rives de l’Oust, l’une des étapes du Canal de Nantes à Brest, proposent également un joli cadre pour des balades en toutes saisons. L’Oust est aussi un « beau terrain de jeu » pour les photographes en herbe comme moi! Voici quelques clichés entre ouverture et reflets…

L'Oust, Josselin @pink.turtle.blog
L’Oust, Josselin @pink.turtle.blog
Toile d'araignée devant l'Oust @pink.turtle.blog
Toile d’araignée devant l’Oust @pink.turtle.blog

Parfois, nous allons au bout du monde mais il y a aussi tellement de coins splendides en France! C’est pourquoi, je vais désormais essayer de publier de plus en plus d’articles sur la région… Qu’en pensez-vous? Avant de vous emmener à Rochefort-en-terre pour Noël, rendez-vous sur les réseaux sociaux pour un Week-end à Porto mi-décembre!

Pour suivre mes aventures en direct et pour papoter « voyages » et tourisme, n’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram et sur Facebook! A très bientôt mes petits voyageurs 😉

Josselin @pink.turtle.blog
Josselin @pink.turtle.blog

[LOIRE-ATL.] Sortie estivale à Châteaubriant : Escape game, Château et adresses gourmandes!


Château de Châteaubriant @pink.turtle.blog
Château de Châteaubriant @pink.turtle.blog

Il y a parfois des villes auxquelles on ne songe pas toujours pour une sortie en été. Pourtant, Châteaubriant offre de superbes balades et de jolies découvertes à l’image de son château, de ses maisons à colombage, de sa vieille ville et de ses adresses gourmandes. Il y a quelques jours, en compagnie de trois autres blogueuses de Loire Atlantique, j’ai également pu tester l’Escape Game éphémère sur le thème de Victor HUGO organisé par l’office de tourisme de Châteaubriant (j’ai adoré et pas seulement parce que j’apprécie la littérature du XIXème siècle!). Un vrai plus pour cette ville qui mérite vraiment qu’on y passe un peu de temps : la plupart des visites et des activités sont d’ailleurs très abordables d’un point de vue financier notamment pour les familles. Nous avons aussi visité le château et sa belle exposition gratuite sur les monnaies.

Maison de l'Ange @pink.turtle.blog
Maison de l’Ange @pink.turtle.blog

L’escape game éphémère : du 15 juillet au 17 août

Avec Olivia du blog Our little Family, Fleur du blog Chroniques O’Contestiques, et Typhaine du blog Chouquettes and co, nous avons testé samedi dernier cet escape game (c’était une première pour moi !) et nous avons adoré l’ambiance, l’animation (avec la présence d’une comédienne) et les intrigues de ce jeu qui se déroule dans la Maison de l’Ange à savoir l’ancienne demeure de Sophie Trébuchet, la mère de Victor Hugo. Don’t worry, pas besoin d’être un spécialiste de Victor Hugo ! Vous disposez de 45 minutes pour résoudre l’énigme à savoir :

Léopold Sigisbert Hugo et Sophie Trébuchet, parents du célèbre Victor Hugo, se sont rencontrés dans les salons castelbriantais. Il y a quelques semaines, les descendants de la famille ont décidé d’offrir les anneaux du mariage à la ville de Châteaubriant afin de les exposer et de mettre en valeur l’origine de leur histoire d’amour. Mais voilà… Lors du transfert, les anneaux ont disparu.Une personne suspecte est venue ce jour-là à la mairie… Qui est-ce ? Elle se prénommait Jeannette… Mais est-ce vraiment elle qui a commis ce vol ? Vous avez été mandatés par les descendants de Victor Hugo. Vous aurez 45 minutes pour gagner la confiance de Madame Jeannette et donc retrouver, nous l’espérons, les précieux anneaux !

Escape game @pink.turtle.blog
Escape game @pink.turtle.blog
Escape game @pink.turtle.blog

Notre équipe de choc (et de charme lol) a réussi le jeu en 42 minutes et j’ai même fini par épouser Olivia avec les alliances retrouvées des époux Hugo ! Avec des enfants, l’expérience doit être également très amusante et excitante ! Mon fils aurait adoré.

Pour réserver, il vous suffit d’appeler l’office de tourisme de la ville (02 40 28 20 90). A noter que les tarifs sont très attractifs : 5 euros (par enfant et demandeur d’emploi) et 9 euros (par adulte).

Si vous passez dans la région, testez cette activité, vous ne le regretterez pas ! D’ailleurs, avez-vous déjà testé des escape game ? Connaissez-vous celui de Châteaubriant?

L’équipe de choc, escape game @pink.turtle.blog

Les expositions gratuites de l’Office de tourisme

L’Office de tourisme de Châteaubriant organise aussi des expositions gratuites d’artistes locaux (peintres, photographes, sculpteurs). N’hésitez pas à y faire un tour ! De mon côté, j’ai bien apprécié l’exposition actuelle avec les jolies toiles figuratives de Tremblay. Pour les enfants, il y a aussi des ateliers pédagogiques, coloriages et une petite chasse au trésor au cœur de la ville organisée par l’Office.

Exposition, Office de tourisme, toile de Tremblay @pink.turtle.
Exposition, Office de tourisme, toile de Tremblay @pink.turtle.

Le Château et son exposition sur les monnaies

Impossible de s’arrêter à Châteaubriant sans visiter son château à la fois médiéval et renaissant. Je ne connaissais pas ce château et je dois dire que j’ai été bluffée : animations interactives pour présenter l’évolution historique du château du Moyen-âge jusqu’à aujourd’hui, remparts, donjon, chapelle seigneuriale, logis de la cour médiévale, architecture renaissante conservée, nombreuses rénovations et robe de françoise de Foix exposée.

Château de Châteaubriant @pink.turtle.blog
Château de Châteaubriant @pink.turtle.blog
Robe de Françoise de Foix @pink.turtle.blog
Robe de Françoise de Foix @pink.turtle.blog

Quant à l’exposition « Terre de trésors » (du 5 avril au 29 septembre 2019), elle rassemble l’ensemble des trésors monétaires (pièces, haches, bijoux…) découverts en Loire-Atlantique depuis un siècle et demi. Ces trésors retracent ainsi l’histoire du territoire depuis les Gaulois jusqu’au début du XXème siècle. L’entrée est gratuite et il y a de nombreuses animations pour les enfants (contes, tablettes interactives, petit questionnaire avec trésor à découvrir). Des visites guidées sont également proposées l’après-midi.

Exposition "Terre de trésors" @pink.turtle.blog
Exposition « Terre de trésors » @pink.turtle.blog
Exposition "Terre de trésors" @pink.turtle.blog
Exposition « Terre de trésors » @pink.turtle.blog

Bonnes adresses testées et approuvées !

Lors de cette journée, nous avons effectué une dégustation de bières artisanales chez Papy Bot’. En effet, Steven fabrique lui-même sa bière locale dans son atelier-boutique. Vous aurez le choix entre bière blonde, rousse et brune (j’ai beaucoup aimé la bière blonde même si je ne suis pas une grande fan de bière en général!).

Brasserie Papy Bot' @pink.turtle.blog
Brasserie Papy Bot’ @pink.turtle.blog

Nous avons également déjeuné au restaurant l’île aux saveurs gourmandes : un très bon repas (avec de bons assaisonnements, une viande délicieuse ; et un moelleux au chocolat comme je les aime !). Un bel accueil de la part de Coco.

L'île aux saveurs gourmandes @pink.turtle.blog
L’île aux saveurs gourmandes @pink.turtle.blog

Il y a vraiment de quoi passer une superbe journée à Châteaubriant et je sais que, de mon côté, j’y retournerai volontiers. Et vous, ça vous tente ?

Merci encore à Olivia, l’organisatrice (au top !) de cette journée, à l’Office de tourisme de Châteaubriant, à la Micro-Brasserie Papy Bot’ et à l’île aux saveurs gourmandes. Un grand merci également au journal L’Eclaireur de Châteaubriant pour son bel article sur notre journée à Châteaubriant.

L'Eclaireur de Châteaubriant, article du 25/07/19 @pink.turtle.blog
L’Eclaireur de Châteaubriant, article du 25/07/19 @pink.turtle.blog

N’hésitez pas à jeter un œil à la vidéo qui raconte notre blog trip à Châteaubriant, vidéo réalisée par Olivia : C’est par ici!

Pour suivre mes aventures en direct, n’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook et sur Instagram ! A très vite 😉

[AUTRICHE] Ma valse viennoise : visiter la capitale autrichienne en 2 jours


Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog
Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog

« Je continue à composer parce que cela me fatigue moins que de me reposer. » (Mozart)

C’est en rentrant d’un voyage professionnel en République Tchèque que j’ai fait une halte à Vienne, le temps d’une valse. J’avoue que j’avais quelques préjugés avant de visiter la capitale autrichienne, ville synonyme de voyage pour le troisième âge pour moi (sachant que sur notre vol Air France Paris-Vienne, il y avait énormément de personnes âgées). Ce préjugé était en partie fondé car le niveau de vie est très très élevé à Vienne et il ne s’agit pas d’un city-trip « roots » ou bon marché. Pourtant, tout cela a bien disparu de mon esprit lorsque j’ai commencé ma visite de la capitale « impériale ». J’ai été totalement charmée et conquise par cette cité de la musique d’un point de vue architectural, culturel et gastronomique. Les deux seuls bémols (mais cela n’engage que moi) ont été l’accueil et les prix qui font un choc quand on arrive de République Tchèque. Quant à l’accueil mitigé, peut-être est-il lié au phénomène « grande ville » comme à Paris (ou à Rome…) où les gens sont stressés et pressés?

Afin d’optimiser au maximum mon escapade de deux jours, j’avais réservé à l’avance mes billets pour le Belvédère et pour le château de Schönbrunn (pour ce dernier, c’est obligatoire à mon avis!) et c’est la meilleure chose à faire si vous n’avez que 2 jours comme moi pour visiter la capitale autrichienne. Allez, c’est parti, je vous emmène au pays des merveilles et de Sissi l’impératrice…

1/ Le palais du Belvédère : coup de cœur assuré !

Palais du Belvédère, Vienne @pink.turtle.blog

Le voilà le coup de cœur de mon city-trip à Vienne ! Le palais du Belvédère (Schloss Belvedere) est une vraie merveille pour plusieurs raisons : ses jardins et sa fontaine magnifiques, son architecture baroque (qui date du début du XVIIIème siècle), son musée qui expose plusieurs œuvres de Gustav Klimt notamment le célèbre « Baiser » (qui est mon tableau préféré !). Je peux dorénavant rayer un vœu de ma bucket list 😉 Honnêtement, je ne comprends pas pourquoi certains touristes disent que la visite du Belvédère n’est pas incontournable. Selon moi, elle fait partie des « immanquables » de Vienne. Par ailleurs, un petit bémol concernant le merchandising artistique : à Vienne, Klimt est présent dans toutes les boutiques et tout est bon pour vendre des objets à des prix exorbitants… J’avais cependant déjà été avertie par mes amis tchèques si bien que j’ai acheté mes souvenirs à Brno (prix divisés par deux voire trois). Tarif (Upper Belvedere) : 16 euros/ personne.

Le Baiser de KLIMT @pink.turtle.blog
Le Baiser de KLIMT @pink.turtle.blog
Les jardins du Belvédère, Vienne @pink.turtle.blog
Les jardins du Belvédère, Vienne @pink.turtle.blog
Palais du Belvédère, Vienne @pink.turtle.blog
Palais du Belvédère, Vienne @pink.turtle.blog
Palais du Belvédère, Vienne @pink.turtle.blog
Palais du Belvédère, Vienne @pink.turtle.blog

2/ L’Hundertwasserhaus : Gaudi version autrichienne?

L’Hundertwasserhaus est un immeuble coloré tout droit sorti de l’imaginaire, conçu par l’artiste Friedensreich Hundertwasser dans les années 80. La façade extérieure décorée de nombreuses couleurs bariolées (bleu, jaune et rouge) de la Hundertwasserhaus éveille à la fois la curiosité et le regard, et j’avoue que j’ai tout de suite été captivée par son architecture qui m’a fait songer à la maison Batllo de Gaudi à Barcelone (éléments de céramique, fenêtres de forme originale, couleurs, décor délirant). Hundertwasser se serait d’ailleurs inspiré des œuvres de Gaudi. Cet immeuble vaut vraiment le détour de même que son quartier charmant avec l’Hunderwasser village, petit centre commercial typique. J’ai été charmée par cet immeuble atypique…

Hundertwasserhaus, Vienne @pink.turtle.blog
Hundertwasserhaus, Vienne @pink.turtle.blog

3/ Le château de Schönbrunn : « Mignonne, allons voir si la rose… »

Roseraie, Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog
Roseraie, Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog
Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog
Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog

Si vous hésitez concernant la période la plus propice à un city-trip à Vienne, je vous conseille le mois de mai. En effet, il faut absolument vous rendre au château de Schönbrunn au mois de mai car les roses sont ouvertes et la roseraie est splendide. Le château de Schönbrunn fait également partie des visites incontournables de Vienne, tout simplement parce que la célèbre impératrice Sissi y a laissé son empreinte tout comme son époux François-Joseph Ier d’Autriche qui y passa beaucoup de temps et y mourut (malheureusement, les photos sont interdites à l’intérieur du palais !). Les jardins fleuris et la fontaine de Neptune sont de toute beauté, et quelques calèches promènent les touristes dans une ambiance d’antan. Pour profiter d’un panorama unique et d’une vue à couper le souffle sur le château, il suffit de grimper dans les hauteurs des jardins qui se trouvent derrière la fontaine de Neptune, et de rejoindre la gloriette. J’ai été toutefois scandalisée par l’attitude peu respectueuse de certains touristes qui piétinent la pelouse pour prendre certaines roses en photo, encore un lieu somptueux victime du tourisme de masse ! De mon côté, je me suis seulement amusée à jouer les Sissi dans les allées du jardin lol. Tarif pour la visite (grand tour du palais) : 20 euros/ personne.

Roseraie, Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog
Roseraie, Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog
Roseraie, Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog
Roseraie, Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog
Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog
Château de Schönbrunn, Vienne @pink.turtle.blog

4/ La Cathédrale Saint-Etienne

La cathédrale Saint-Etienne fait presque figure d’emblème de la ville de Vienne. En effet, sa toiture recouverte de tuiles vernissées formant plusieurs motifs (notamment celui de l’Empire d’Autriche-Hongrie, l’aigle à 2 têtes), se présente comme la photo à ne pas manquer dans le quartier baroque de Vienne. C’est dans cette cathédrale gothique (dont la construction remonte au XIIème siècle) que Mozart s’est marié en 1782… Petit clin d’œil d’une future mariée puisque j’épouse mon cher et tendre cet été (non pas à Vienne mais à Saint-Nazaire!). Ca fait tout de suite un peu moins « conte de fée » lol mais je vais finalement réaliser mon rêve de princesse et de Sissi – sans couronne-!

Cathédrale Saint-Etienne, Vienne @pink.turtle.blog
Cathédrale Saint-Etienne, Vienne @pink.turtle.blog
Cathédrale Saint-Etienne, Vienne @pink.turtle.blog
Cathédrale Saint-Etienne, Vienne @pink.turtle.blog

5/ La Bibliothèque Nationale : un trésor méconnu

Bibliothèque Nationale, Vienne @pink.turtle.blog
Bibliothèque Nationale, Vienne @pink.turtle.blog

La Bibliothèque Nationale est un vrai petit bijou encore méconnu. Avant de me rendre à Vienne, j’avais vu quelques photos sur Instagram et, pour la passionnée de littérature que je suis, ce lieu était incontournable. Si cette bibliothèque a été fondée au Moyen-Age par les Habsburg et est devenue la bibliothèque de la Cour, sa visite ne vaut pas seulement le coup pour sa valeur historico-symbolique. La salle d’apparat est tout simplement incroyable avec son plafond, ses statues, ses gros globes et ses collections de manuscrits, cartes, papyrus et livres anciens. Le temps d’un instant, on a presque l’impression de se trouver dans la bibliothèque de Poudlard. Personnellement, cette visite m’a beaucoup plu (tarif : 8 euros/ personne).

Bibliothèque Nationale, Vienne @pink.turtle.blog
Bibliothèque Nationale, Vienne @pink.turtle.blog

6/ Les cafés viennois : le café Central et le Café Sacher

Impossible de vous rendre à Vienne sans tester les fameux cafés viennois qu’il s’agisse de l’ambiance, de la musique, des délicieux apfelstrudels ou des décors. Avant de partir, j’avais sélectionné 2 bonnes adresses et j’avoue que je n’ai pas été déçue. Le café Central possède une architecture intérieure fabuleuse et une ambiance sans pareille (avec son pianiste). Quant au café Sacher, le décor est joli (sans plus) mais c’est l’Apfelstrudel accompagné de sa limonade maison qui remporte la palme! Par contre, attention, file d’attente garantie!

Café Central, Vienne @pink.turtle.blog
Café Central, Vienne @pink.turtle.blog
Café Sacher, Vienne @pink.turtle.blog
Café Sacher, Vienne @pink.turtle.blog

Si j’avais eu plus de temps, j’aurais aimé aller voir le street-art le long du Danube, visiter la maison de Mozart, me balader dans un fiacre viennois, visiter la Hofburg et assister à un concert de musique classique comme je l’avais fait à Prague. Ce sera pour une prochaine escapade! Et vous, connaissez-vous Vienne? Comment avez-vous trouvé cette capitale pour un city-trip?

Musée de l'Albertina, Vienne @pink.turtle.blog
Musée de l’Albertina, Vienne @pink.turtle.blog

Pour suivre mes aventures en direct, rejoignez-moi sur Facebook et Instagram. N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire, ça me fait toujours très plaisir de vous lire! A très vite pour de nouvelles aventures en République Tchèque et en Grèce (cet été!).

Come for a kiss! @pink.turtle.blog
Come for a kiss! @pink.turtle.blog

[Portugal] La mystérieuse Quinta da Regaleira de Sintra : un « régal » pour les sens


Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

La main au front, le pied dans l’âtre,/ Je songe et cherche à revenir,/ Par delà la passé grisâtre,/ Au vieux château du Souvenir » (T. Gautier, « Le Château du Souvenir », Emaux et camées, 1852)

Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

Oui, je sais, le jeu de mot était facile ! Pourtant, c’est vrai… La Quinta da Regaleira est un régal pour les sens et l’esprit. Elle fait incontestablement partie de nos plus belles découvertes à Sintra et au Portugal (avec le palais de Pena) lors de notre city-trip à Lisbonne début avril. Mais la Quinta da Regaleira, quézako? Encore un palais gothico-romantique, vous me direz ! Pourtant, ça n’est pas un château comme les autres… Personnellement, tout au long de la visite et de nos déambulations dans les jardins, j’ai eu la vive impression de me trouver au cœur de l’univers de Tim Burton, dans Dark Shadow ou Sleepy Hollow. Heureusement pour nous, pas de cavalier sans tête à cheval ou de vampire endormi dans cette demeure gothique qui compte un puits initiatique dans son parc mystique.

Une architecture gothique et romantique : ambiance « Tim Burton »

Vous connaissez certainement mon amour pour la littérature et les arts du XIXème siècle (je vous en avais parlé dans un article récent sur « Mes destinations 2019 » à propos de mon intervention sur France Culture). J’avoue que la Quinta da Regaleira représente tout ce que j’aime : une architecture à la fois gothique et romantique, un jardin qui sort tout droit de l’imaginaire avec des symboles et des métaphores littéraires, des fleurs exotiques, des petites grottes mystiques, des chutes d’eau, un puits initiatique… Je suis tombée littéralement sous le charme de cette demeure qui reflète les goûts de son propriétaire Antonio Augusto Carvalho Monteiro (1848-1920) et de son architecte Luigi Manini.

Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

Le fameux Puits initiatique de la Quinta da Regaleira et ses réminiscences littéraires

Au cœur du parc de la Quinta da Regaleira, il y a un puits initiatique et de petites grottes inspirés de la Divine Comédie de Dante. De quoi faire voyager dans un autre siècle… et au centre de la terre ! Ce puits fait, en effet, 27 mètres et ses 9 paliers seraient une référence aux 9 cercles, de l’Enfer, du Paradis et du Purgatoire de la Divine Comédie. Au fond du puits, on distingue également une rose des vents de marbre à 8 pointes, disposée sur une croix des Templiers. En bas du puits, il faut ressortir en empruntant de petites grottes qui débouchent sur des galeries et de petites cascades. Ambiance gothique garantie 😉 J’avoue que c’est ce puits qui m’a donné envie de visiter ce lieu mystique.

Puits initiatique, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Grotte et cascade @pink.turtle.blog
Puis initiatique, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Puits initiatique, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

Jardins fabuleux dans un univers imaginaire

Jardins, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

Le jardin de la Quinta da Regaleira se présente également comme une quête initiatique (pour les Templiers d’autrefois ou les francs-maçons) et un lieu sorti tout droit d’un livre ou de l’imaginaire… Le visiteur se doit donc d’être sensible aux symboles qui ornent ce jardin fabuleux : des statues allégoriques ou symboliques, des symboles animaliers, des grottes, des petites tours, des références aux 4 éléments… Même avec un sens de l’imagination développé, il est difficile de résoudre toutes les énigmes de ce parc mystérieux et fascinant.

Jardins, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Jardins, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Jardins, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Oiseau du paradis, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Jardins de la Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

Si vous vous rendez à Sintra, n’oubliez pas de visiter la Quinta da Regaleira. De notre côté, nous avons d’abord visité le château de Pena, puis sommes descendus par les sentiers de randonnée en prenant la direction du centre historique de Sintra afin de rejoindre ce palais. La balade dans la nature est très agréable et permet de découvrir le château des maures en contre-plongée 😉 Et vous, connaissiez-vous ce lieu magique?

Pour suivre mes aventures en direct, rejoignez-moi sur Facebook et Instagram! Prochaine destination… la République Tchèque et Vienne 🙂 A très vite les amis 😉

[PORTUGAL] From Portugal with love : Lisbonne en 10 coups de cœur


Lisbonne @pink.turtle.blog

Ola amigos ! Je viens de rentrer de Lisbonne où j’ai passé un week-end de 4 jours totalement hors du temps (et je ne parle pas de la pluie !). Nous avons beaucoup apprécié la capitale portugaise qu’il s’agisse de ses petits quartiers typiques, de ses immenses fresques de street-art (y en a pour tous les goûts !) disséminées un peu partout dans la ville, de son joli tramway, de ses miradouros, de son architecture pittoresque associée aux azulejos colorés, de ses pâtisseries locales ou des escapades à proximité de Lisbonne. Les deux seuls bémols de notre agréable séjour ont été (et c’est totalement subjectif !) le quartier trop touristique et très venteux de Bélèm (facile pour choper une bonne crève ou pour faire une rechute d’otite !) et… vous allez rire, le célèbre bacalhau (la morue -ou codfish- cuisinée aux petits oignons). En tout cas, cela faisait plusieurs années que Lisbonne nous faisait de l’œil et il a suffi du prétexte des 40 ans de mon compagnon pour nous y rendre 😉 Que ne ferait-on pas par amour… Il y a des tas de choses à faire à Lisbonne et mon but n’est pas de recenser tout ce qu’on peut y faire (vous trouverez facilement ces infos sur internet) mais plutôt de vous présenter les lieux, quartiers et activités qui nous ont marqués afin de donner quelques idées à celles et ceux qui souhaitent se rendre à Lisbonne pour un week-end.

1/ Le Miradouro de Santa Luzia (Alfama)

A Lisbonne, il y a de nombreux miradouros (belvédères) qui permettent d’avoir une vue imprenable sur la ville et de profiter d’un panorama assez grandiose. Lisbonne est d’ailleurs surnommée (à l’image de Rome) la ville aux 7 collines. Même s’il n’est pas le miradouro qui offre la vue la plus impressionnante sur Lisbonne (cf. le miradouro Sao Pedro del Alcantara), le miradouro Santa Luzia (Alfama) reste, pour moi, le plus pittoresque avec ses azulejos, ses bougainvilliers et ses musiciens. De plus, on y accède en empruntant la fameuse ligne de tramway 28E.

Miradouro Santa Luzia @pink.turtle.blog
Miradouro Santa Luzia @pink.turtle.blog
Miradouro Santa Luzia, Lisbonne @pink.turtle.blog

2/ Le Château Sao Jorge : une vue imprenable sur le pont du 25 avril

Vue depuis le château Sao Jorge @pink.turtle.blog

Juste à côté du Miradouro Santa Luzia se trouve le château Sao Jorge qui offre un très beau panorama sur la ville (peut-être le plus beau !) avec une vue sur le Tage et le pont du 25 avril en arrière-plan. En effet, Ce château a été bâti sur la colline la plus haute du centre historique et a été occupé par les Maures dès le VIIIème siècle. Nous avons beaucoup apprécié les différents points de vue sur la ville (malgré le vent très fort !), la balade sur les remparts et dans les diverses tours, mais aussi les nombreux paons qui font la roue et déambulent près du belvédère, les fouilles archéologiques qui témoignent de la présence des phéniciens, des grecs et carthaginois sur ce site et les belles oranges qui nous faisaient de l’œil à la fin du parcours sur les remparts. En sortant du château, j’ai eu comme une envie de jus d’oranges pressées… allez savoir pourquoi ! Entrée : 8.50 euros.

Orangers du château Sao Jorge @pink.turtle.blog
Vue depuis le château Sao Jorge @pink.turtle.blog
Paon du château Sao Jorge @pink.turtle.blog
Château Sao Jorge @pink.turtle.blog

3/ Le quartier Mouraria et son escalier pittoresque

Le quartier Mouraria est l’un des quartiers les plus traditionnels et multiculturels de Lisbonne et nous avons particulièrement apprécié ses petites rues typiques et colorées avec ses tavernes de fado. Ce quartier est, en effet, le berceau du FADO comme en témoigne le street-art de l’escalier Sao Cristovao ! Magnifique non?

Escalier de Sao Cristovao, Lisbonne @pink.turtle.blog
Street-art Fado, Escalier Sao Cristovao @pink.turtle.blog

4/ Le quartier et le miradouro de Sao Pedro del Alcantara

C’est l’un de mes quartiers préférés avec sa vue imprenable sur le château Sao Jorge, son funiculaire customisé (Funiculaire Da Gloria et Bica) et son ambiance street-art avec une galerie à ciel ouvert. Il faut avoir les yeux grands ouverts car des œuvres se cachent un peu partout dans ce quartier… autour du miradouro ! Le Bairro alto est aussi un quartier typique avec ses ruelles étroites et ses animations nocturnes.

Miradouro Sao Pedro del Alcantara @pink.turtle.blog
Près du miradouro de Sao Pedro del Alcantara @pink.turtle.blog
En grimpant vers le miradouro Sao Pedro del Alcantara @pink.turtle.blog
Funiculaire da Gloria, miradouro Sao Pedro del Alcantara @pink.turtle.blog
Vue sur le château Sao Jorge @pink.turtle.blog

5/ Ruelles typiques et azulejos

Ce que j’aime à Lisbonne, ce sont aussi ses ruelles typiques, colorées et ses azulejos pittoresques. J’ai pris des quantités astronomiques de photos d’azulejos dont je vous propose un petit échantillon 😉

Ruelles du Bairro Alto @pink.turtle.blog
Azulejos du Bairro Alto @pink.turtle.blog
Entrée et azulejos @pink.turtle.blog
façade originale, Lisbonne @pink.turtle.blog
Azulejos, Lisbonne @pink.turtle.blog

6/ La LX factory, un village branché !

La LX factory est une ancienne fabrique de tissus réaménagée en petit village « branchouille »! C’est aussi un véritable paradis du street-art et un endroit où vous pourrez trouver des artisans et petites boutiques d’art ou de créateurs, des cafés et bars dont l’un possède un superbe rooftop avec vue sur le pont du 25 avril… Personnellement, j’y ai trouvé de jolis souvenirs de Lisbonne : des pièces uniques d’artisanat à un prix raisonnable. Il faut absolument s’y arrêter avant d’aller à Bélèm pour déjeuner un midi et bien prendre son temps afin de découvrir quelques trésors bien cachés! L’Abeille de Bordalo II est presque devenue un incontournable de Lisbonne…

LX factory, Lisbonne @pink.turtle.blog
LX factory, Lisbonne @pink.turtle.blog
L’Abeille, Bordalo II, LX factory @pink.turtle.blog
LX Factory, Lisbonne @pink.turtle.blog
LX factory, Lisbonne @pink.turtle.blog

7/ Le couvent des Carmes

Situé juste à côté de l’ascenseur de Santa Justa, le couvent des Carmes est une visite à ne pas manquer. Les ruines de l’Eglise gothique sont le témoignage du violent tremblement de terre qui secoua Lisbonne en 1755. Le musée archéologique est très intéressant avec ses objets préhistoriques, ses sarcophages, ses momies péruviennes (oui oui, de vraies momies!! bouhhh) et le tombeau du roi Ferdinand Ier du Portugal.

Ruines de l’Eglise gothique des Carmes @pink.turtle.blog
Momie, couvent des Carmes @pink.turtle.blog

8/ Lisbonne : le paradis du street-art

Street-art, Lisbonne @pink.turtle.blog

Les fans de street-art seront au paradis à Lisbonne! Si l’on peut parfois déplorer le vandalisme des magnifiques azulejos de certaines maisons du centre historique, il y a aussi de vrais trésors artistiques disséminés dans toute la capitale, à découvrir en marchant… Je consacrerai d’ailleurs un article au street-art à Lisbonne très prochainement 😉

Street-art, Lisbonne @pink.turtle.blog
Street-art, Lisbonne @pink.turtle.blog

9/ Le Monastère des hiéronymites : une architecture grandiose

Monastère des Hiéronymites @pink.turtle.blog
Couvent des Hiéronymites @pink.turtle.blog

Visite incontournable à Bélèm avant ou après la célèbre Tour !

Situé dans le quartier de Bélèm, ce monastère date du début du XVIème siècle. Bâti à la demande du roi Manuel Ier pour remercier la vierge Marie du déroulement de l’expédition en Inde de Vasco de Gama, il vaut vraiment le détour qu’il s’agisse de son architecture grandiose ou de sa symbolique forte pour les portugais : en effet, il s’agit du mausolée de Manuel Ier mais aussi de Vasco de Gama et de grandes personnalités littéraires (Camoes, Pessoa). Personnellement, j’ai adoré l’architecture extérieure et intérieure de même que le musée archéologique 😉

Eglise, monastère des Hiéronymites @pink.turtle.blog

10/ Le célèbre tramway 28E

A Lisbonne, il ne faut surtout pas oublier d’emprunter la célèbre ligne 28E du tramway si emblématique de la ville. Si elle fait partie des icônes de la capitale portugaise, cette ligne arpente aussi les coins les plus pittoresques de l’Alfama. On a adoré même si ça secoue pas mal quand on est debout ! 🙂

Devant le tramway 28E, Lisbonne @pink.turtle.blog
La célèbre place du Commerce, Lisbonne @pink.turtle.blog

Mes bonnes adresses (testées et approuvées!) à Lisbonne :

Logement

Flores Guesthouse (très bel accueil, chambre fonctionnelle, spacieuse, bon petit déjeuner ; bémol : insonorisation entre les chambres). Environ 80 euros/ nuit.

Restaurants

Le Comptoir français (Bélèm) :

Le Comptoir français @pink.turtle.blog

Bel accord entre les cuisines française et portugaise. Très bonne adresse dans le quartier ultra touristique de Bélèm (tous les employés parlent français et présentent précisément les plats du jour !).

Dessert avec pastéis de Nata @pink.turtle.blog

M’arrecreo pizzeria :

Excellentes pizzas, très bon vin, desserts raffinés ! Un repas au top (prix un peu élevés pour Lisbonne cependant). On s’est régalés ! Restaurant situé dans le quartier du miradouro Sao Pedro del Alcantara (Bairro alto).

M’arrecreo, Lisbonne @pink.turtle.blog

Gayola Steakhouse et Bar :

Si vous avez envie de manger une viande très tendre ou un bon burger maison, c’est l’adresse qu’il vous faut. Très bon accueil, frites excellentes ! Restaurant situé à côté du Bairro alto (principe Real).

La Casa Piriquita (Sintra) :

Si vous voulez goûter les spécialités sucrées portugaises, c’est une très bonne adresse à Sintra. Nous nous sommes installés dans le salon de thé de la boutique afin de goûter les pastéis, les boules coco et un petit gâteau à l’orange et au sésame.

Salon de thé, Sintra @pink.turtle.blog

PRATIQUE : N’oubliez pas la Lisboa card (24h, 48h ou 72h) ! Gratuité des transports (train y compris pour aller jusqu’à Sintra, tramway, bus, métro), gratuité ou réductions sur certaines visites. Gratuit pour l’ascenseur de Santa Justa, pour le monastère des hiéronymites, réductions pour le château de Pena, la Quinta da Regaleira… Lorsque vous achetez la carte, on vous remet un livret dans lequel vous disposez de toutes les informations sur les réductions. Plus d’infos : https://www.lisboacard.org/fr/

Je vous retrouve bientôt pour vous raconter ma charmante journée à Sintra ! Pour suivre mes aventures en direct, rendez-vous sur Instagram et Facebook! A très vite 🙂

[LOIRE ATL.] Mes petites virées nantaises #1


Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog
« Nantes : peut-être avec Paris la seule ville de France où j’ai l’impression que peut m’arriver quelque chose qui en vaut la peine, où certains regards brûlent pour eux-mêmes de trop de feux […], où pour moi la cadence de la vie n’est pas la même qu’ailleurs, où un esprit d’aventure au-delà de toutes les aventures habite encore certains êtres, Nantes, d’où peuvent encore me venir des amis. » (André Breton, Nadja)

Bain de foule, shopping, visites culturelles, balades urbaines, restaurants gastronomiques, jolis jardins, street-art… : quand un besoin d’air citadin se fait pressant, je prends la voiture et je file à Nantes (surtout en hiver!). 45 minutes et on y est ! Effectivement, j’adore aller à Nantes le week-end. Pour quelles raisons? Pour ses petites boutiques, ses nombreuses activités culturelles (le château des ducs de Bretagne et ses expos, le musée des Beaux-arts, le passage Pommeraye, le musée Jules Verne, l’île des machines…), ses bons restaurants, ses petits jardins (jardin japonais, jardin des plantes), ses animations (île de Nantes, éléphant, concerts, le voyage à Nantes…), ses cafés-brasseries historiques (La Cigale). Bref, j’aime beaucoup retrouver l’ambiance nantaise le temps d’un week-end. Ma journée commence en général par le passage Pommeraye (obligatoire!) avec sa boutique d’accessoires Pylones et les rues piétonnes, puis je poursuis ma petite virée par une balade près du château des ducs de Bretagne ou une marche le long de l’Erdre, un arrêt au jardin japonais de l’île de Versailles ou au jardin des plantes, un peu de shopping, une pause gourmande à la Cigale ou à la crêperie Heb Ken, pour terminer au restaurant l’Entrecôte! Allez, je vous raconte tout en images!

1/ Le passage Pommeraye

Le passage Pommeraye est un lieu incontournable à Nantes. Classée monument historique (construite dans les années 1840), cette galerie marchande est si singulière que de nombreux écrivains n’ont pas hésité à la mettre en scène dans leurs romans à l’image de Flaubert (Par les champs et par les grèves) ou de André-Pieyre de Mandriargues (Le Musée noir). De mon côté, je flâne volontiers dans les jolies boutiques de bijoux, puis suis systématiquement happée par l’odeur caramélisée de kouign amann qui se dégage du magasin Larnicol situé à l’entrée de la galerie. Miam!!!

Passage Pommeraye, Nantes @pink.turtle.blog
Passage Pommeraye, Nantes @pink.turtle.blog

2/ Le château des ducs de Bretagne : plongée dans l’histoire de Nantes et de la Bretagne

Le château des Ducs de Bretagne, haut lieu de l’histoire de France et de la Bretagne, est une visite incontournable quand on est de passage à Nantes. Il est situé au centre-ville, ce qui facilite grandement les balades, visites et découverte des expositions organisées au château, ces dernières étant très nombreuses et variées (expos sur les samouraïs, sur l’or des Colombiens, sur le Surréalisme à Nantes ou les Vikings plus récemment). Comme de nombreux nantais, j’aime beaucoup flâner dans la cour du château et sur les remparts lorsqu’il fait beau. En tant que bretonne, ce château est, pour moi, un symbole fort : construit par les Ducs de Bretagne dès le XIIIème siècle, il a servi de résidence ducale sous François II avant que sa fille Anne n’épouse deux rois de France successifs (sous la contrainte!), ce qui entraîna l’union de la Bretagne à la France. Soyez tranquilles, je ne brandirai pas le Gwenn ha du! 😉

Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog
Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog
Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog
Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog

3/ L’île de Nantes : l’éléphant et le musée des machines

L'éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog
L’éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog

S’il y a un endroit à ne pas manquer avec des enfants (et de grands enfants comme moi!), c’est bien l’île de Nantes avec son éléphant majestueux de 12 mètres de haut. Vous pouvez même monter à bord et écouter les explications du machiniste qui vous renseignera sur l’animal et arrosera les passants et visiteurs avec la trompe de l’éléphant. Vous pouvez également visiter la galerie des machines et faire un tour dans le Carrousel des mondes marins, clin d’oeil à Jules Verne. Une valeur sûre pour passer de bons moments avec des enfants à Nantes 😉

L'éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog
L’éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog

4/ Le musée des Beaux-arts et ses expositions temporaires

Créé en 1801 par Napoléon Bonaparte, le Musée des Beaux-arts de Nantes possède de jolies collections allant du XIIIème siècle au XXIème siècle et des atouts non négligeables avec la présence des maîtres de la Renaissance (Tintoret), du clair-obscur de Georges de la Tour, des peintres du XVIIème siècle (Rubens, Champaigne) ou des fêtes galantes de Watteau et Lancret. Les amateurs de peinture du XIXème siècle (comme moi!) n’ont qu’à bien se tenir car, au premier étage, se trouve un salon orientaliste avec des toiles de Delacroix et de Gérome, mais aussi de magnifiques toiles (grand format) de Rochegrosse (que j’adore!) et une toile de Courbet. Des expositions temporaires sont organisées régulièrement. Récemment, une très belle exposition avait été consacrée au scandale impressionniste avec de célèbres toiles de Renoir, Sisley et Gérome. En ce moment, une exposition sur « L’Eloge de la sensibilité » attire de nombreux visiteurs. Je vais m’y rendre prochainement…

Musée d'arts, Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’arts, Nantes @pink.turtle.blog

5/ Jolies balades le long de l’Erdre

@pink.turtle.blog

6/ Le jardin de l’île de Versailles : escale au Japon!

Le jardin japonais est un lieu que j’affectionne particulièrement surtout lorsque les cerisiers sont en fleurs ou lorsque les feuilles rougissent. J’y vais régulièrement pour me balader et pour lire au soleil afin de profiter d’un cadre zen. On y fait aussi de jolies rencontres 😉 Je vous renvoie aux articles que j’ai publiés sur l’événement Passion Japon et sur ce jardin.

Jardin Japonais de l'île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais de l’île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais, île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l'île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l’île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Ragondin de l'île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Ragondin de l’île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog

7/ Sur les traces du street-art nantais

Comme de nombreuses villes françaises, Nantes est aujourd’hui un espace de création pour les artistes graffeurs. Plusieurs fresques murales se démarquent ainsi dans le centre de Nantes. De mon côté, j’apprécie beaucoup celles qui se trouvent sur l’île de Nantes et la fresque (fraîchement restaurée) face au CHU non loin de la place du commerce.

Street-art, face au CHU de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, face au CHU de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, Nantes @pink.turtle.blog

8/ Le jardin des plantes : du voyage à Nantes aux plantes carnivores

Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog

J’apprécie également beaucoup le jardin des plantes situé non loin du Musée des arts et de la gare. Il sert souvent de décor aux artistes lors de la célèbre manifestation estivale, Le Voyage à Nantes. De plus, les points d’eau, les serres tropicales, les sculptures végétales ou la petite ferme pédagogique (avec des biquettes qui rongent les vêtements lol) sont très chouettes.

Serre tropicale, Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Serre tropicale, Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog

9/ Mes petits restaurants et bonnes adresses à tester sans modération!

Crêperie Heb Ken, Nantes @pink.turtle.blog
Crêperie Heb Ken, Nantes @pink.turtle.blog
  • L’Entrecôte : une excellente adresse pour celles et ceux qui souhaitent déguster de la viande de bœuf extrêmement tendre avec une sauce délicieuse (dont la recette reste secrète! J’ai beau demander… personne n’accepte de me dévoiler les secrets de cette sauce!). Plat unique et file d’attente (pas de réservation possible).
  • Le Bouche à oreille : Cuisine lyonnaise (bouchon lyonnais!), cadre convivial et rapport qualité/prix satisfaisant. Réservation obligatoire le week-end.
  • Crêperie Heb Ken : ma crêperie préférée à Nantes! Les crêpes sont succulentes (bien beurrées comme on aime!) et de nombreuses pâtisseries-maison vous font de l’œil pour le goûter. Ouvert en continu en journée.
  • Chez Monseigneur : cuisine marocaine, cadre pittoresque et convivial, couscous et tajines excellents. Réservation obligatoire.
  • L’Abelia : Restaurant gastronomique dans une belle demeure bourgeoise, cadre assez chic. Cuisine raffinée. Réservation obligatoire.
  • Le Bistro des enfants nantais : Cuisine maison et raffinée, cadre convivial et agréable, bon accueil, rapport qualité/ prix satisfaisant. On adore et on est pas les seuls!
  • La vache nantaise : super adresse pour un brunch le dimanche midi!
  •  La Cigale : Un lieu mythique à Nantes, passage obligatoire pour prendre un chocolat chaud, un thé, un café et une part de gâteau pour le goûter. Le cadre « Second Empire » est magnifique.

Si vous connaissez de bonnes adresses à Nantes, n’hésitez pas à me faire signe! Je les testerai avec plaisir et les ajouterai à ma liste des bonnes adresses 😉 Merci 🙂

Et vous, dans quelle ville appréciez-vous partir en escapade le temps d’un week-end?

A très bientôt pour de nouvelles aventures au Portugal dans quelques jours ! 😉 Rendez-vous sur Instagram et Facebook pour les photos et stories en live!

Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog