[GRECE] Athènes en 3 jours : un voyage dans le temps


Rue Pittaki, Athènes @pink.turtle.blog
Rue Pittaki, Athènes @pink.turtle.blog

Après une petite pause liée à une fatigue post-mariage et post-rentrée, je reviens avec un article tout frais sur Athènes où nous avons passé 3 jours cet été. A la suite de notre semaine ensoleillée sur l’île de Santorin et de notre traversée Santorin-Le Pirée avec la compagnie Seajets, nous avions décidé de passer quelques jours à Athènes avant de débuter notre road-trip dans le Péloponnèse. Pour moi, il s’agissait de la quatrième ou cinquième visite de la capitale grecque mais cela faisait bien 15 ans que je n’étais pas revenue en Grèce. Honnêtement, j’ai trouvé qu’Athènes avait bien changé depuis ma dernière visite. J’aime toujours autant cette ville mais j’ai été très déçue par l’insécurité qui règne désormais dans ses rues… #pickpockets. Lors de cette escapade, nous avons particulièrement apprécié l’incontournable Acropole (que j’ai visitée avec plaisir pour la quatrième fois!), la jolie rue Pittaki avec ses parapluies colorés, le quartier Monastiraki pour faire un peu de shopping, la relève de la garde et les nombreux trésors archéologiques que recèle la ville d’Athènes.

L’incontournable Acropole d’Athènes ❤

Le Parthénon, Acropole d'Athènes @pink.turtle.blog
Le Parthénon, Acropole d’Athènes @pink.turtle.blog

Il faut se lever tôt (voire très tôt) pour visiter « tranquillement » l’Acropole (et encore…) car la foule présente sur ces lieux chargés d’Histoire est très impressionnante! Les embouteillages sont fréquents surtout en été. Pour prendre des photos, c’est une vraie galère! Je ne vous parle pas du prix d’entrée qui s’avère assez élevé (20 euros/ personne) ou des échafaudages… De notre côté, nous avons opté pour un billet couplé avec plusieurs sites archéologiques d’Athènes (acheté la veille à l’Agora, 30 euros), ce qui nous a évité de faire la queue à l’entrée du site.

Le Parthénon, Acropole d'Athènes @pink.turtle.blog
Le Parthénon, Acropole d’Athènes @pink.turtle.blog

Malgré ces désagréments, l’Acropole fait sans nul doute partie des monuments à voir au moins une fois dans sa vie (en tout cas, selon moi)! A chaque visite, le même miracle se produit #machineàremonterletemps : immersion totale dans un autre temps, celui de l’antiquité, de Périclès et du polythéisme païen! Je regrette presque d’avoir refusé d’acheter un diadème et un chiton (car les boutiques en vendent un peu partout dans le quartier Monastiraki).

Le Parthénon, Athènes @pink.turtle.blog
Le Parthénon, Athènes @pink.turtle.blog

En effet, l’Acropole (akros = élevé; polis = cité) est le plus haut point de la ville (156 mètres), colline qui servait de refuge aux populations lors des guerres ou invasions. Progressivement, elle devint également un sanctuaire surtout dédié à Athéna comme le dévoilent le temple d’Athéna, le Parthénon et l’Erechthéion. Érigé entre 447 et 438 av. J.-C, le Parthénon est ainsi l’un des principaux temples doriques encore conservés, mais également le plus grandiose des monuments édifiés à l’époque de Périclès. Construit en marbre blanc, il a été conçu pour abriter la statue en or et en ivoire d’Athéna Parthénos, un élément colossal de douze mètres de haut réalisé par le célèbre Phidias. Les grands travaux effectués par Phidias au Vème siècle mentionnent d’ailleurs la commande de cette statue gigantesque d’Athéna. Si l’Acropole fait partie des sites archéologiques les plus visités au monde (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO), elle possède d’autres monuments tels que le théâtre de Dionysos, berceau de la tragédie et de la comédie grecques, ou l’Odéon d’Hérode, qui rendent ce site encore plus grandiose.

L'Erechtéion, Acropole d'Athènes @pink.turtle.blog
L’Erechtéion, Acropole d’Athènes @pink.turtle.blog
Le théâtre de Dionysos, Athènes @pink.turtle.blog
Le théâtre de Dionysos, Athènes @pink.turtle.blog

Le quartier Monastiraki : shopping et pickpockets

Autant j’ai adoré ce quartier vivant pour le shopping (malgré les prix pratiqués!), autant je l’ai détesté pour l’insécurité qui y règne! Honnêtement, le quartier Monastiraki est un endroit à ne pas manquer lors d’une visite à Athènes. Entre les boutiques de souvenirs, de vêtements, de bijoux et les stands de fruits frais, on ne sait plus où donner de la tête. Les pickpockets en ont d’ailleurs fait leur affaire puisque je vous ai raconté dans un article récent sur mes galères de voyage que 2 pickpockets m’avaient suivie et avaient essayé de me voler mon portefeuille en ouvrant mon sac à dos (à vrai dire, ils me suivaient depuis mon passage au distributeur). Je ne vous conseille donc pas d’aller retirer de l’argent dans ce quartier car vous êtes observé! En dehors de ma mésaventure, les petites rues piétonnes de ce quartier animé sont fort sympathiques.

Quartier Monastiraki, Athènes @pink.turtle.blog
Quartier Monastiraki, Athènes @pink.turtle.blog
Spartiate, Athènes @pink.turtle.blog
Spartiate, Athènes @pink.turtle.blog

La Plaka et ses rues animées

Située au pied de l’Acropole, la Plaka est LE quartier animé et nocturne d’Athènes. S’il est vrai qu’il s’agit d’un quartier ultra touristique (avec quelques adresses à éviter!), il est incontournable pour saisir l’ambiance grecque pendant la haute saison. N’hésitez pas à aller sur TripAdvisor pour dénicher de bonnes adresses (voir aussi « mes bonnes adresses testées et approuvées ») et dîner au cœur de la Plaka. Certains restaurants proposent même des concerts de bouzouki ou des spectacles de sirtaki.

La jolie rue Pittaki et ses parapluies colorés ❤

Située non loin de la place Monastiraki, cette jolie rue mérite un petit détour (quartier Psiri). Cette allée de parapluies colorés mène directement au café Mary Poppins appelé « Little Kook » dont la décoration est à la fois onirique, colorée et chargée. J’ai découvert cette rue sur Instagram : aujourd’hui, de nombreuses villes exposent désormais des parapluies colorés dans certains quartiers pour attirer les touristes, pour en faire des lieux instagrammables et/ou pour des événements particuliers.

La rue Pittaki, Athènes @pink.turtle.blog
La rue Pittaki, Athènes @pink.turtle.blog

La relève de la garde : c’est le pompon!

La relève de la garde, Athènes @pink.turtle.blog
La relève de la garde, Athènes @pink.turtle.blog

La relève de la garde fait partie des arrêts incontournables à Athènes. Située place Syntagma devant le Parlement, cette unité cérémonielle constituée d’evzones possède aujourd’hui un rôle à la fois décoratif et touristique alors qu’autrefois elle défendait réellement cette place. Les gardes appelés evzones (« à la belle ceinture ») portent ainsi le costume traditionnel (avec chaussures à pompons!) et se lancent dans une chorégraphie toutes les heures (à l’heure pile!) notamment le dimanche à 11h (les gardes sont plus nombreux et la parade est beaucoup plus travaillée). Attention, il faut respecter une certaine distance pour observer les gardes au risque de se faire rappeler à l’ordre lol.

De la Bibliothèque d’Hadrien à l’Agora romaine

Non loin de la place Monastiraki, trône la Bibliothèque d’Hadrien qui était autrefois une grande bibliothèque située sur l’Agora romaine d’Athènes. L’empereur Hadrien, qui était un grand philhellène, la fit ériger vers 132. Je tenais absolument à visiter ce site archéologique après ma lecture des Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar, livre que j’ai adoré. Vous connaissez?

L'Agora romaine, Athènes @pink.turtle.blog
L’Agora romaine, Athènes @pink.turtle.blog

A deux pas de la Bibliothèque d’Hadrien et de la Plaka, l’Agora romaine est également un site à découvrir. On y entre par la porte d’Athéna et on peut y voir la tour des vents qui était autrefois une horloge publique (par contre, ne me demandez pas comment on parvient à lire l’heure sur cette tour!).

Le temple d’Héphaïstéion et le musée de l’Agora

Situé dans la partie Nord de l’Agora, le temple d’Héphaïstéion vaut le détour car il s’agit de l’un des temples les mieux conservés de la Grèce antique. Construit au sommet d’une colline à l’époque de Périclès, Héphaïstéion était à l’origine un temple dédié au dieu forgeron avant d’être transformé en église orthodoxe. Quant au Musée de l’Agora, il regroupe des objets remontant aux époques mycénienne, archaïque, classique, hellénistique et romaine.

Temple d'Héphaïstos, Athènes @pink.turtle.blog
Temple d’Héphaïstos, Athènes @pink.turtle.blog

L’Olympéion

Même s’il ne fait pas partie des visites incontournables à Athènes, l’Olympiéion est un site que j’ai bien apprécié (face à la porte d’Hadrien) et que j’ai découvert pour la première fois cet été. Les touristes se concentrent, en effet, essentiellement sur l’Acropole. Pourtant, situé au sud de l’Acropole, ce temple dédié au Zeus Olympien qui fut achevé par l’empereur Hadrien, reste impressionnant avec ses 15 immenses colonnes presque intactes.

Temple de l'Olympéion, Athènes @pink.turtle.blog
Temple de l’Olympéion, Athènes @pink.turtle.blog

Athènes : bilan positif et négatif

1/ Immersion totale dans un autre temps avec l’ensemble des sites archéologiques d’Athènes, ambiance chaleureuse de la Plaka, bonnes adresses pour déguster de bons gyros Pita et gastronomie, shopping.

2/ Pickpockets, montée de l’insécurité, prix excessifs pour les visites, les restaurants et les boutiques (qui s’expliquent par la reprise du tourisme en Grèce), poubelles dans les rues et problèmes sanitaires.

Street-art, Athènes @pink.turtle.blog
Street-art, Athènes @pink.turtle.blog

Mes bonnes adresses testées et approuvées

Klepsidra Café (Plaka) : un bon restaurant situé au pied de l’Acropole (dans une petite rue de la Plaka), qui propose d’excellentes spécialités grecques (tzatziki, moussaka, salade grecque, poisson frais…).

Klepsidra restaurant, Athènes @pink.turtle.blog
Klepsidra restaurant, Athènes @pink.turtle.blog

Just Pita (quartier Psiri) : Une vraie adresse pour déguster un énorme gyros pita à un prix très raisonnable et des souvlakis.

Smak : Un excellent petit fastfood pas cher qui propose de très bonnes mini pizza fabriquées sur place devant vous.

Quelques infos pratiques

*Vols Nantes-Santorin/ Athènes-Nantes avec Transavia (environ 160 euros par personne AR, vols réservés 6 mois à l’avance).

*Traversée avec Seajets Santorin-Le Pirée : 69 euros/ personne (places réservées sur internet bien avant le départ).

Et vous? Connaissez-vous Athènes? Si oui, qu’avez-vous apprécié dans la capitale grecque?

Si vous souhaitez papoter et suivre mes aventures en direct, rendez-vous sur Facebook et Instagram! A très vite 😉

[GRECE] Santorin, une île vêtue de bleu et de blanc : mes 8 incontournables !


« Elle n’était pas vraiment rouge, elle ressemblait à certains gâteaux feuilletés où se superposent des strates rouges, chocolat, ocre, cerise, orange, citron » (S. de Beauvoir, La Force de l’âge, 1937)

Cela faisait presque 20 ans que je rêvais des dômes bleus et des villages tout de blanc vêtus de Santorin. Le rêve est enfin devenu réalité. J’ai d’ailleurs retrouvé avec plaisir et émotion cette Grèce que j’avais quittée avec nostalgie après y avoir travaillé pendant 6 mois lorsque j’étais étudiante. On dit que Santorin fait partie des plus belles îles du monde et c’est aussi l’image que je m’en faisais. Je n’ai pas été déçue par la beauté des paysages ou par les villages pittoresques de l’île. Cependant, personnellement, il m’a manqué ce petit « je ne sais quoi » de paradisiaque que j’ai ensuite trouvé dans la région du Magne dans le Péloponnèse. En effet, si vous cherchez de belles plages de sable fin ou une île zen et calme pour vous reposer, Santorin ne sera pas dans votre top 5 de vos îles préférées. Par contre, pour les petits villages typiques habillés de bleu et de blanc, les paysages volcaniques spectaculaires, les falaises, les couchers de soleil fabuleux et les petits ports aux eaux cristallines, l’île est vraiment parfaite. En 6 jours (début juillet), nous avons eu le temps d’en profiter pleinement mais l’île se fait très bien en 4 jours si vous souhaitez combiner votre voyage avec d’autres îles des Cyclades comme Paros (magnifique d’après ce que mes amis grecs me disaient il y a quelques années), Milos, Mykonos… Il suffit ensuite de prendre le ferry (avec Seajets par exemple) et les navettes qui circulent chaque jour pendant l’été (mais c’est assez onéreux). Par ordre de préférence, voici ce que vous pouvez faire à Santorin pendant votre séjour (sans oublier le farniente près de la piscine évidemment !) :

Oia : la carte postale

Oia est LA CARTE POSTALE de Santorin, le village le plus beau de l’île avec ses maisons blanches, les dômes bleus de ses chapelles, sa vue sur la caldeira et son joli moulin qui surplombe la baie. C’est aussi l’endroit le plus prisé pour admirer le coucher de soleil (revers de la médaille !). Début juillet, il y avait un monde fou dès 19h pour le coucher de soleil prévu à 20h40. Il a fallu se placer dans un petit coin près des ruines du château mais c’était la bousculade ! Coucher de soleil mis à part, Oia est l’endroit parfait pour prendre des photos sublimes (à l’image de celles que l’on retrouve sur Instagram), faire les boutiques, déjeuner avec une vue à couper le souffle… Mais il faut aussi apprendre à flâner dans ce village pour découvrir de petites pépites qu’il s’agisse des ruelles ou de la vue. Attention, les prix sont à la hauteur de la beauté des paysages!

Ammoudi Bay : mon coup de cœur

Ammoudi Bay est le petit port situé tout en bas d’Oia. On peut s’y rendre à pied ou à dos d’âne (6 euros/ personne). De notre côté, nous avons opté pour la marche à pied malgré le dénivelé et la chaleur. Attention : baskets, chapeau et eau obligatoires! La remontée est difficile mais peut se faire en prenant son temps. Nous avons refusé de prendre les ânes car ils semblent malheureusement maltraités et battus.

Le port d’Ammoudi Bay a été mon coup de cœur de Santorin. Avec ses eaux cristallines et turquoise, ses petits poissons que l’on aperçoit distinctement dans l’eau, ses poulpes qui sèchent au soleil et ses restaurants les pieds dans l’eau, ce petit port est à la fois paradisiaque et typique ! En plus, il n’y a pas trop de monde…

Fira et ses points de vue sur la caldera

Il vaut mieux découvrir Fira avant Oia. Dans le cas contraire, vous risquez d’être déçu. Le village de Fira est joli avec ses maisons blanches, ses bougainvilliers et sa vue sur la caldeira. A partir du port (situé en contrebas du village), vous avez la possibilité de faire une excursion au volcan. Pour rejoindre le port, vous pouvez y aller à pied, à dos d’âne ou en cable car (6 euros/personne; 3 euros/enfant). La remontée au village à pied est difficile s’il fait chaud.

La randonnée entre Fira et Oia : 11 kms pour admirer la caldeira

Des sentiers de randonnée (balisés) relient Fira à Oia. Ainsi, en 3h-3h30 environ (si vous êtes rapide) et 11 kilomètres, vous pouvez vous rendre dans l’un des 2 villages (dans le sens souhaité). En été, c’est assez sportif avec la chaleur (baskets, chapeau et eau obligatoires !) mais notre fils de 9 ans nous a suivis sans problème.  Le vrai plus de cette randonnée est le paysage de la caldeira que vous pourrez admirer tout au long du parcours, avec ses couleurs changeantes, ses falaises abruptes, sa flore… Le top pour les photographes et les amoureux de la nature. Par ailleurs, vous serez tranquille sur les sentiers et ça n’a pas de prix!

Le volcan et son magnifique panorama

Même si nous détestons les excursions, nous avons été obligés d’en réserver une pour voir le volcan situé sur un îlot face à Santorin (20 euros/ personne) depuis la dernière grosse éruption. Le volcan est toujours actif, on aperçoit quelques fumées (mais cela reste discret) et l’odeur de soufre est présente. Le paysage est lunaire et grandiose, mais il faut marcher 30 minutes pour atteindre le sommet (là aussi, eau obligatoire). Concernant les sources chaudes (les excursions proposent un combiné volcan + sources chaudes), elles n’ont que très peu d’intérêt et on en ressort tout sale pour la visite du volcan (le maillot de bain n’a pas le temps de sécher!).

La Red Beach (Akrotiri)

La seule plage de Santorin avec Périssa. Le paysage est très beau depuis le sentier qui surplombe la plage. Sinon, les petites pierres et roches font très mal aux pieds (chaussures d’eau obligatoires si vous êtes sensibles des pieds comme moi lol). Nous n’avons pas testé le snorkeling (malheureusement et à mon grand désespoir!). Apparemment, on peut voir de petits poissons. A Akrotiri, il y a aussi un site archéologique que nous n’avons pas visité (nous avions déjà programmé des tas de visites de sites archéologiques dans le Péloponnèse, cf. notre itinéraire). Le guide du Routard note 3 étoiles ce site.

Mégalochori : un village traditionnel

Un petit village traditionnel très calme et pittoresque avec ses maisons blanches, sa jolie place et son clocher. Des tas de bougainvilliers abritent la place centrale et l’église. La ville se visite uniquement à pied (parking à l’entrée).

Périssa pour les fans de plage

J’ai ajouté Périssa dans mes incontournables pour les fans de plage. Ce village dispose d’une très belle église et sa longue plage (remplie de transats malheureusement!) est faite de sable noir brûlant (chaussures d’eau conseillées). L’eau y est transparente. Par contre, des tas de restaurants se succèdent de Périssa jusqu’à Perivolos (pas si authentique que cela, donc).

Santorin en vidéo :

Mes bonnes adresses testées et approuvées

HOTELS

Honeymoon Beach Studio (PERIVOLOS) : Très bon rapport qualité/ prix à Santorin. Nous avons beaucoup apprécié la piscine en forme de cœur et le jacuzzi (notre fils a adoré!). L’accueil est sympathique, les chambres sont propres. Par contre, il est nécessaire d’avoir une voiture (il y a peu de bus et ils sont bondés en haute saison) et l’insonorisation n’est pas top. Nous n’avons pas eu de chance car des chiens errants se baladaient devant l’hôtel pendant notre séjour et ont fait beaucoup de bruit. Ils ont même volé mes birkenstocks!

Hôtel Caldera Romantica (AKROTIRI) : Bel hôtel, piscine très agréable. La vue sur la caldera est assez chouette. Les chambres sont très propres et disposent d’un frigo. Par contre, les tarifs sont assez élevés en haute saison. Voiture nécessaire.

RESTAURANTS

AKROTIRI : Captain Dimitris. Une des meilleures adresses de notre séjour : une moussaka et un tzatziki à tomber, un accueil chaleureux comme on les aime!

2. OIA : Nous avons eu beaucoup de mal à trouver un restaurant à Oia à cause du monde, de la surpopulation et des prix prohibitifs.

3. AMMOUDI BAY : Dimitris Ammoudi Taverna. Même si les prix sont un peu élevés (comme partout à Santorin), on peut déjeuner les pieds dans l’eau. J’ai adoré le cadre au bout de la jetée et notre table qui donnait sur l’eau turquoise. Nous avons goûté le poulpe grillé (cher et petite portion), la salade grecque, les moules et les frites. Tout était frais et la patronne nous a conseillé sur les produits frais.

3. FIRA : FalafelAND. Restaurant de rue végétarien et végétalien. Nous avons beaucoup aimé le burger végétarien et la limonade maison. Meat Corner Grill : Excellent restaurant de Giros-Pyta (très bons souvlakis, gyros végétariens, gyros-pyta d’agneau…). Beaucoup de monde (il vaut mieux y aller assez tôt).

4. PERISSA : Le Tranquilo. Une adresse sympathique pour les végétariens. Les salades sont énormes. Les prix sont un peu élevés mais le cadre est très joli.

Les plus de Santorin

Paysages de toute beauté, village idyllique d’Oia et magnifique port d’Ammoudi.

Les moins de Santorin  

Trop de monde, surpopulation estivale, kékés en quad qui klaxonnent sur les piétons, la mauvaise gestion des déchets et poubelles, les chiens errants. Ile un peu execntrée par rapport aux autres îles des Cyclades.

Si je reviens…

Une activité que j’aurais aimé faire mais trop chère pour nous (80 euros/ personne) : Santorini Sea Kayak. Peut-être une prochaine fois…

SOS Budget!

Il faut prévoir un bon budget pour visiter Santorin car les tarifs sont assez onéreux surtout si vous souhaitez loger à OIA en été. Nous avions réservé des vols multidestinations (sans franchise bagages) Nantes-Santorin (2/07) et Athènes-Nantes (17/07) : 210 euros AR avec Transavia, ce qui est très raisonnable. Concernant les hôtels, nos 5 nuits pour 3 personnes Honeymoon beach studio à Périvolos nous revenaient à 350 euros (mais nous n’avons rien payé avec Air Bnb pour une péripétie survenue à Tokyo l’an dernier), et notre nuit à l’hôtel Caldera romantica à Akrotiri nous a coûté 130 euros pour 3 avec petit déjeuner. A cela, il faut ajouter la location de voiture pour 4 jours (150 euros) et les transports en commun pour 2 jours (compter 1.80 un aller ou 2,40 en fonction de la distance). Concernant le budget nourriture, nous déjeunions au restaurant le midi (avec un budget de 30-35 euros pour 3) et dînions à l’hôtel le soir puisque nous disposions d’une kitchinette et d’un frigo. Nos dîners se composaient de melon vert, jambon, tzatziki, pain, fruits! Il faut donc compter environ 550 euros/ personne pour 6 jours tout compris (transports, logement, transports, nourriture, petits extras).

Pour découvrir mon itinéraire et organiser vous-même votre combiné en Grèce, retrouvez mon article sur le blog de l’étape suivante.

Pour suivre mes aventures en direct, n’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram et Facebook. A très vite !

[ITALIE] Une folle journée à Florence entre filles!


Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog

« C’est dans ces murs que la civilisation a recommencé » (Stendhal)

Ciao a tutti! Ces derniers mois, j’ai pris un peu de retard dans la rédaction de mes articles. Il faut dire que notre voyage d’un mois au Japon a bouleversé ma liste des things to do sur le blog! Au mois de juin, j’ai passé une semaine à Pise en compagnie de ma sympathique collègue et acolyte Nathaly (#assonance) dans le cadre d’un voyage professionnel Erasmus. Après un article décalé sur mes 11 poses stéréotypées devant la tour de Pise, je voulais tout de même vous présenter un article plus « sérieux » sur la journée géniale que nous avons passée à Florence entre filles. Surnommée la « Reine du Moyen-âge » par Stendhal, la ville de Florence a beau être une ville extrêmement romantique, on peut également la découvrir entre filles. Même si nous n’y avons passé qu’une journée, Florence reste, pour moi, un coup de coeur architectural et artistique. En partant très tôt de Pise en train (tarif : 18 euros AR, 1h de trajet), nous avons eu le temps de flâner du côté du magnifique ponte Vecchio (nous avons même déjeuné face au célèbre pont), de visiter la galerie des Offices et de découvrir la place Del Duomo. Même si cette journée m’a un peu laissée sur ma faim, elle m’a également donné envie de revenir un jour dans cette somptueuse ville de Toscane. Si comme moi, vous êtes juste de passage à Florence, que peut-on faire en une seule journée? La réponse en images…

Déambuler et flâner sur le Ponte Vecchio

Que serait Florence sans son romantique Ponte Vecchio? Impossible de se rendre à Florence sans aller admirer ce pont chargé d’histoire. A la fois rue piétonne et galerie marchande, le ponte Vecchio traverse le fleuve l’Arno et ses petites maisons colorées – qui abritent de nombreuses bijouteries de luxe – font tout le charme pittoresque du pont de pierre le plus ancien d’Europe (1345). Comme à Paris, de nombreux couples viennent sceller leur amour sur le Ponte Vecchio avec de petits cadenas ♥ C’est beau l’amuuuurrr!

Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog

ponte Vecchio @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio @pink.turtle.blog

Ponte Vecchio vu depuis la galerie des Offices/ @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio vu depuis la galerie des Offices/ @pink.turtle.blog

Le Ponte Vecchio et ses joailliers/ @pink.turtle.blog
Le Ponte Vecchio, ses joailliers, ses policiers…/ @pink.turtle.blog

Fontaine du Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
Fontaine du Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog

Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog

Déjeuner face au ponte Vecchio

Déjeuner face au Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog
Déjeuner face au Ponte Vecchio/ @pink.turtle.blog

La galerie des Offices

IMG_20181008_143458_resized_20181008_023550810Côté galeries et expositions, si vous deviez n’en choisir qu’une seule, ça serait celle-là! Pourquoi la galerie des Offices ? Tout simplement parce que ce musée regroupe la plus grande collection au monde de peintures italiennes et d’oeuvres de tous les grands maîtres européens du XIIème au XVIIIème siècle. Il s’agit d’un des musées le plus visité au monde et pour cause, on y retrouve notamment Le Printemps et La Naissance de Vénus de Botticelli, La Vierge au Chardonneret de Raphaël… J’ai également été médusée 😉 par la célèbre tête de Méduse du Caravage, qui fait vraiment peur!

img_20180623_114223.jpg
Le Printemps de Botticelli/ @pink.turtle.blog

Naissance de Vénus, Botticelli/ @pink.turtle.blog
Naissance de Vénus, Botticelli/ @pink.turtle.blog

La Naissance de Vénus de Botticelli/ @pink.turtle.blog
La Naissance de Vénus de Botticelli/ @pink.turtle.blog

Le tableau de La Naissance de Vénus est tout simplement incroyable. Je crois que je l’ai admiré pendant de très longues minutes. Admirer un tableau si connu, laisse vraiment rêveur surtout lorsqu’on travaille sur l’art dans la vraie vie. Même sensation bizarre pour la tête de Méduse du Caravage et l’Hermaphrodite que j’ai longuement étudiés lors de la préparation de mon Doctorat, moi qui ai longtemps travaillé sur la mythologie grecque dans la poésie du XIXème siècle (et il se trouve que les écrivains du XIXème siècle se réfèrent très largement à toute une tradition artistique lorsqu’ils évoquent des figures mythologiques connues). Du coup, en sortant du musée, je n’ai pas résisté à l’envie d’acheter un petit souvenir « Naissance de Vénus » 🙂 Concernant la sculpture intitulée Hermaphrodite, l’effet de surprise (devant-derrière) est un peu gâché par le titre qui est un véritable spoil!

 

Tête de Méduse, Le Caravage/ @pink.turtle.blog
Tête de Méduse, Le Caravage/ @pink.turtle.blog

Tête de Méduse, Le Caravage/ @pink.turtle.blog
Tête de Méduse, Le Caravage/ @pink.turtle.blog

Moi qui déteste les serpents (je dirais que j’en ai une peur folle si bien que je ne peux même pas rentrer dans un vivarium ou simplement dans certains rayons animaliers de Jardiland!), je trouve cette peinture tellement « réaliste » (désolée pour l’anachronisme) que j’ai du mal à la regarder (moi aussi médusée, c’était l’effet escompté). Avec le tableau de Cranach l’Ancien, on a aussi eu le droit à un serpent avec le diptyque Adam et Eve (une variante de celle utilisée dans le clip de Desperate Housewives, clin d’oeil ci-dessous!).

Cranach l'Ancien
Eve, Cranach l’Ancien

Générique Desperate Housewives
Générique Desperate Housewives

img_20180623_123207.jpg
Socrate/ @pink.turtle.blog

La magnifique salle de Niobé/ @pink.turtle.blog
La magnifique salle de Niobé/ @pink.turtle.blog

C’est un véritable festival de têtes coupées dans la galerie des Offices entre Salomé-Hérodias et la tête de Saint-Jean Baptiste, Judith tranchant la tête d’Holopherne, David avec la tête de Goliath et la tête de Méduse tranchée par Persée. Tout ces récits bibliques et mythes étaient très en vogue à la Renaissance et me fascinent depuis de nombreuses années.

 

En sortant de la Galerie des offices, on peut également profiter de l’ambiance singulière de la Piazzale avec ses nombreux artistes de rue qui réalisent des peintures du Ponte Vecchio, des vanités, des paysages pittoresques ou des portraits des passants.

Piazzale/ @pink.turtle.blog
Piazzale/ @pink.turtle.blog

Piazzale/ @pink.turtle.blog
Piazzale/ @pink.turtle.blog

Petit conseil! Il vaut mieux réserver ses billets plusieurs jours à l’avance sur le site internet de la galerie car c’est l’un des musées les plus visités de Florence. Cela évite de faire la queue pendant des heures et permet surtout de pouvoir entrer un jour d’affluence! Le musée est fermé le lundi et l’entrée coûte 21 euros/personne.

Piazza della Signoria

Après la galerie des Offices, direction la Piazza della Signoria! Sous la loggia des Lanzi, on peut admirer la célèbre sculpture en bronze de Benvenuto Cellini : Persée tenant la tête de Méduse, chef d’oeuvre de la Renaissance (#tetecoupee!).

Persée tenant la tête de Méduse/ @pink.turtle.blog
Persée tenant la tête de Méduse/ @pink.turtle.blog

Piazza della signoria/ @pink.turtle.blog
Piazza della signoria/ @pink.turtle.blog

Piazza del Duomo

Attention calèche! Piazza Del Domo/ @pink.turtle.blog

Après moult balades dans la ville, on arrive enfin à la très célèbre, incontournable et fabuleuse piazza del Duomo où j’ai bien failli me faire renverser par un cheval (#peurdemavie). Il faut effectivement faire attention aux nombreuses calèches disséminées sur cette place. Malgré ce petit désagrément, nous avons profité à fond de cette place qui fait partie des endroits les plus touristiques de Florence avec la piazza della Signoria et le Ponte Vecchio. La trilogie des monuments en marbre vert, rouge et blanc, est superbe, un vrai coup de coeur architectural pour moi ♥.

Parmi cette trilogie classée au patrimoine mondial de l’Unesco, ce sont la Cathédrale Santa Maria del Fiore et le Campanile de Giotto qui frappent le plus l’oeil du passant. De plus, le dôme de la Cathédrale, réalisé par Filippo Brunelleschi au début de la Renaissance, est le plus grand du monde avec ses 43 mètres de diamètre.

Le dôme de Santa Maria del Fiore/ @pink.turtle.blog
Le dôme de Santa Maria del Fiore/ @pink.turtle.blog

Santa Maria del Fiore/ @pink.turtle.blog
Santa Maria del Fiore/ @pink.turtle.blog

La Cathédrale et le Campanile/ @pink.turtle.blog
La Cathédrale et le Campanile/ @pink.turtle.blog

Piazza del duomo/ @pink.turtle.blog
Piazza del duomo/ @pink.turtle.blog

Enfin, il ne faut pas oublier le Baptistère, le troisième monument en marbre de la Piazza del Duomo, situé au centre de la place, qui possède la célèbre porte du Paradis.

 

Et pour terminer cette folle journée, rien de tel qu’une bonne gelata artisanale…

Gelataria/ @pink.turtle.blog
Gelataria de luxe!/ @pink.turtle.blog

Mes petits souvenirs de Florence

Une jolie trousse Botticelli pour la rentrée et un collier en céramique « Naissance de Vénus »! ♥

Mes petits souvenirs de Florence/ @pink.turtle.blog
Mes petits souvenirs de Florence/ @pink.turtle.blog

Ciao Florence! 

Et vous, connaissez-vous Florence? Lors d’un city trip, que recherchez-vous en priorité?Musées, visites culturelles, balades, shopping, gastronomie?

Piazza del Duomo/ @pink.turtle.blog
Piazza del Duomo/ @pink.turtle.blog

Pour suivre mes aventures en live, n’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook et Instagram! Merci et @ bientôt! ♥

[ASTUCES] Oyez, oyez : quelques idées pour choisir votre destination estivale


« L’été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte
La plaine verse au loin un parfum enivrant ; » (Victor Hugo, Les Rayons et les ombres)

Bornéo
@pink.turtle.blog/ Bornéo

Vous ne savez pas encore où vous rendre cet été? France, Europe, Asie, Amérique? Voici quelques idées pour faire plaisir à toute la famille ou pour trouver un bon compromis entre les goûts des uns et des autres. Monsieur est plutôt « montagne », Madame est plutôt « mer », Monsieur apprécie le calme, madame aime le mouvement et la ville, les enfants souhaitent s’amuser et faire des activités culturelles : comment résoudre ce dilemme cornélien? 😉 Voici quelques pistes… De notre côté, nous arrivons toujours à trouver un bon compromis entre mer, randonnées et activités culturelles entre monsieur « Pink turtle » qui est plutôt randonnée et activités culturelles, madame « Pink turtle » qui est plutôt mer et snorkeling, et mini « Pink turtle » qui est plutôt « mer » et « parc d’attractions ».

Où partir en France?

Je vous propose cinq destinations que je connais bien et que j’ai déjà expérimentées en France pendant l’été :

1- La Bretagne : paysages sauvages, mer et chapeaux ronds (vive les bretons!)

Les Glénan (Bretagne)
@Pink.turtle.blog/ Les Glénan

En Bretagne, vous avez l’embarras du choix entre les paysages des Côtes d’Armor (la célèbre côte de granit rose), les pics dentelés de Belle-Ile en mer, les randonnées dans le golfe du Morbihan, la côte sauvage de Quiberon, les petits villages agréables et typiques de Rochefort-en-terre ou de Poul Fétan, les activités culturelles de Pont-Aven (avec ses peintres et hommages à Gauguin), les remparts, les maisons à colombages et les fêtes historiques de Vannes (sans oublier son festival de jazz!), les excursions en bateau dans l’archipel des Glénan ou dans le golfe du Morbihan, le port d’Auray (Saint-Goustan), les îles du nord (Bréhat) et du sud (Houat, Hoedic…), sans oublier l’Océanopolis de Brest ou le zoo de Pont-Scorff pour le plus grand plaisir des enfants. Quant à la gastronomie, elle sera forcément au rendez-vous qu’il s’agisse des fruits de mer (huîtres de Cancale ou du golfe, moules…), des crêpes et galettes, du kouign aman (si vous voulez prendre quelques kilos en guise de souvenir!), du far, de l’andouille de Guémené ou du cidre. Quelques adresses – une institution : la Crêperie de Brandivy   ; si vous souhaitez acheter de l’andouille de Guémené traditionnelle (et non l’andouille industrielle vendue en grande surface) : Andouille Rivalan Quidu

île de Bréhat
@Pink.turtle.blog/ île de Bréhat
Pointe de Kermorvan
@Pink.turtle.blog/ Pointe de Kermorvan
Vénitiens
@Pink.turtle.blog/ Fêtes historiques de Vannes

2- Nantes et la côte nazairienne : activités culturelles, shopping et bronzette sur la plage huppée de la Baule

Nantes est une ville agréable à visiter en été avec l’île des machines et son éléphant géant articulé pour la joie des petits et des grands, le voyage à Nantes (exposition d’œuvres d’art dans la ville), le château des ducs de Bretagne (ses expos et son miroir d’eau), le passage Pommeraye, le jardin des plantes et les jolies balades le long de l’Erdre. N’oubliez pas de vous rendre à La Cigale (place Graslin) pour boire un délicieux chocolat dans un décor du XIXème siècle, style Second Empire! Effet garanti! on adore!

Guérande
@Pink.turtle.blog/ Guérande

Après quelques jours passés à Nantes, vous pouvez vous rendre sur la côte notamment à Saint-Nazaire pour découvrir son pont (le plus long de France!), visiter les chantiers navals, admirer le street-art du centre-ville ou assister aux concerts des escales, à Pornichet et à La Baule pour leurs plages de sable fin, leurs animations estivales, à Guérande pour sa ville médiévale, ses remparts, son marché et ses petits commerces (un vrai coup de coeur pour cette ville très mignonne), au Croisic pour son petit port et son Océarium… Une belle adresse à Guérande si vous êtes de passage : la crêperie Le Roc Maria dans la vieille ville. N’oubliez pas de déguster un mini kouign aman chaud chez Larnicol!

Excellentes adresses à Saint-Nazaire : Le restaurant le 16 ; La Marotte ; Le Café du centre (Saint-Marc sur Mer). Pornichet : Le grain de folie

3- Le Puy du fou pour en prendre plein les yeux : le parc d’attraction de l’été avec sa cinéscénie 

Le signe du triomphe
@Pink.turtle.blog/ Le signe du triomphe

Un belle découverte en août 2017 : le Puy du Fou! Nous avons adoré ces quelques jours dans le meilleur parc du monde : les spectacles sont de toute beauté notamment le Signe du triomphe qui se déroule dans une arène avec courses de chars, le bal des oiseaux fantômes (éperviers, chouettes, aigles, cigognes… volent juste au-dessus du public) et les Mousquetaires de Richelieu (le final est grandiose avec chevaux et danses espagnoles dans l’eau) sans oublier la cinéscénie autour de l’histoire de la Vendée. Mes adresses :

*un gîte très sympathique à 15-20 minutes du Puy du fou (très bel accueil et piscine) : Les Hautes papinières

*Un restaurant que nous avons apprécié pour sa convivialité, son efficacité et ses plats (15 minutes du Puy du fou) : La Crêperie du soleil

4- Le Périgord noir : sites archéologiques, nature et gastronomie (la fête des papilles!)

Sarlat

Une semaine dans le Périgord noir permet de se ressourcer mais aussi de prendre quelques kilos! J’en ai fait les frais pour mon plus grand plaisir! Cependant, j’ai eu un vrai coup de coeur pour Sarlat, son marché, ses animations nocturnes (spectacles de rue), sa maison de La Boétie et sa gastronomie (foie gras, délicieux Monbazillac…). Il y a des tas de visites à faire dans le Périgord noir : des endroits vraiment pittoresques et typiques le long de la Dordogne comme La Roque Gageac, La Roque Saint-Christophe et sa cité troglodytique, des châteaux (Commarques), le village de Domme avec ses artisans (on se souviendra longtemps de ses délicieuses glaces artisanales), des grottes et des gouffres (de notre côté, nous avons adoré le gouffre de Padirac!), Rocamadour et sa forêt des singes.

La forêt des singes
@pink.turtle.blog/ La forêt des singes (Rocamadour)

Une adresse à Sarlat : un restaurant gastronomique pour déguster foie gras, pommes de terre sarladaises et magret de canard : La Petite Borie

5- Les Pyrénées : montagnes, air pur et randonnée « jusqu’au bout de l’extrême limite »  

Les Pyrénées offrent de nombreuses possibilités quant aux visites, balades et randonnées en été. De notre côté, nous avons séjourné non loin de Bagnères-de-Bigorre et avons ainsi pu rayonner dans les hautes Pyrénées : le pic du midi, le parc animalier des Pyrénées, Lourdes, le lac de Payolle et le cirque de Gavarnie ont été au programme. Nous avons testé la randonnée du cirque de Gavarnie jusqu’à la cascade (pendant que notre fils montait à dos d’âne) : c’est très sportif (n’oubliez pas de vous munir d’une grosse bouteille d’eau!) mais la récompense est là lorsqu’on arrive à la cascade. Juste magnifique! Pour les lecteurs qui se sont déjà rendus au Cirque de Gavarnie, avez-vous réussi à aller jusqu’à la cascade en plein été?

Gavarnie
@pink.turtle.blog/ Gavarnie

Où partir en Europe?

1- Bruges et Bruxelles : au pays de la waffle!

S’il y a une destination agréable et très simple pour un road-trip au mois de juillet, c’est bien la Belgique. Bruges est une ville charmante avec ses canaux, ses petites boutiques, son beffroi, son architecture typique, une vraie Venise du Nord! Côté gastronomie, c’est le top : chocolats, waffles, bière, moules/ frites. Quant à Bruxelles, impossible de s’y ennuyer entre la grande place, le manneken pis, les nombreux musées (musée de la BD, musée Jacques Brel…), ses petites boutiques…

Bruges
@pink.turtle.blog/ Bruges

2- Barcelone : entre architecture pittoresque, mer et drapeaux catalans

Parc Güell
@pink.turtle.blog/ parc Güell

Petit clin d’oeil à ma belle-soeur Emilie qui a vécu à Barcelone pendant plusieurs années et qui a adoré la vie dans la capitale de la Catalogne. Vous pouvez très facilement y passer une semaine tant il y a de choses à visiter et à faire. De notre côté, nous avons particulièrement apprécié le fameux parc Güell, une des principales oeuvres de Gaudi, désormais inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. La magnifique salamandre est d’ailleurs devenue le symbole de Barcelone. L’affluence est cependant considérable si bien que nous avons été obligés de revenir une seconde fois pour le visiter (il vaut mieux réserver!). Il en est de même pour la Sagrada familia : une affluence folle! Nous avons également adoré le marché de la boqueria, le gotico (quartier gothique) avec sa cathédrale sainte Eulalie, sa plaça nova, sa jolie rue Calle del Bisbe, la plaça Real sans oublier le musée Picasso. Hâte d’y retourner pour redécouvrir cette ville fascinante, visiter la casa Batlo et pour déguster des pans con tomato!

Quelques bonnes adresses (merci Emilie!) : *Fruits de mer : La paradeta *Bar-restaurant : Le velodromo *Bar à tapas : La Flauta *Brunch : Pin nic *Restaurant argentin : 9 reinas *Restaurant japonais dans le gotico : le matsuri.

3- Prague : un city-trip so romantic!

Prague
@pink.turtle.blog/ Prague

Prague est sans aucun doute une destination estivale : c’est une ville mystérieuse avec ses petites ruelles qui offrent des tas de choses à voir, à faire et à écouter (son horloge astronomique, sa Maison municipale, sa maison qui danse, ses expositions sur Mucha, ses incontournables concerts de musique classique, son château, son pont…). Pour un récit de notre city-trip à Prague en août 2016, je vous renvoie à mon article : Prague.

4- Londres : une valeur sûre qui se passe de commentaires 😉

londres-119.jpg
@pink.turtle.blog/ Londres

5- l’Italie : que calor!

Rome, forum
@pink.turtle.blog/ Le forum (Rome)

En Italie, il fait très chaud en été et les plages sont prises d’assaut par les italiens notamment au mois d’août. Cependant, rien ne vous empêche d’aller faire un petit tour à Rome, ou de vous rendre aux villages colorés des Cinque Terre, voire en Sardaigne, l’île paradisiaque des italiens. Justement, je teste la Sardaigne au mois de juin et je vous dirai tout sur l’archipel de la Maddalena et sur la péninsule de Sinis! Promis!

Rome
@pink.turtle.blog/ Rome

6- La Grèce parakalo! opa!

En Grèce, essayez de privilégier les îles car il fait également très chaud en été (souvent 38 degrés en août! du moins lorsque j’y travaillais). Les Cyclades (Santorin notamment) et la Crète sont magnifiques même s’il y a beaucoup de monde pendant la saison estivale. Les prix sont aussi en accord avec l’affluence malheureusement.

Oia, Santorin @pink.turtle.blog
Oia, Santorin @pink.turtle.blog

Où aller en Asie?

En Asie, avec la mousson, le choix semble plus restreint mais de superbes destinations vous attendent : la Malaisie, l’Indonésie et Singapour.

1- La Malaisie : un paradis encore préservé!

Laissez-vous tenter par la Malaisie! Pour le moment, les visiteurs ne sont pas trop nombreux mais le pays commence à s’ouvrir au tourisme (il y a déjà un certain nombre de touristes français dans les îles). De notre côté, nous avons beaucoup apprécié notre séjour dans les îles Perhentian (un vrai petit paradis sur terre) avec sa faune variée (varans, singes, et, sous l’eau, tortues, poissons-clowns, requins…). Après une visite de Kuala Lumpur (Tours Petronas, Bird Park, Batu Caves…), vous avez aussi la possibilité de vous rendre à Bornéo pour observer les orangs-outans.

Je vous renvoie à mes articles sur la Malaisie pour une découverte plus approfondie de cette destination.

Plage Malaisie
@pink.turtle.blog/ Plage d’Abdul’s Chalet, Perhentian
Malaisie
@pink.turtle.blog/ Bird Park (Kuala Lumpur)

2- L’Indonésie : un dépaysement assuré!

Bali
@pink.turtle.blog/ Bali (rizières)

L’Indonésie est l’une de mes prochaines destinations en Asie! J’en profite pour remercier mon amie Caroline qui vit à Bali pour ses photos 😉 L’île de Bali est une superbe destination estivale. En effet, vous aurez l’embarras du choix pour les activités : balades dans les rizières près d’Ubud, spectacles traditionnels balinais, cascades de Munduk, snorkeling près d’Amed pour observer les poissons tropicaux, surf, temples magnifiques de Tanah Lot, d’Uluwatu ou de Tirta Empul, repos sur l’île de Nusa Lembongan avec ses villages de pêcheurs (possibilité de nager avec des raies manta) ou dans les îles Gili où l’on peut observer les tortues marines. J’ai déjà préparé un programme détaillé pour cette destination et vous en parlerai bientôt!

Indonésie
@pink.turtle.blog/ Indonésie

Vous avez la possibilité de poursuivre votre périple jusqu’à Lombok, l’île de Flores ou Raja Ampat (vive Koh Lanta!). La photo parle d’elle-même #bucketlist 🙂 :

Raja Ampat
@pink.turtle.blog/ Raja Ampat

3- Singapour : notre cité verte préférée!

Une escapade à faire sans aucun doute! Qu’il s’agisse de l’accueil qui nous a été réservé, des quartiers tels que Chinatown et Little India, du street-art, de la gastronomie, de l’architecture, ou des impressionnants Gardens by the Bay, nous avons adoré Singapour! Pour un récit de notre escapade et quelques adresses, cliquez ici : Récit de notre long week-end à Singapour

Gardens by the bay
@pink.turtle.blog/ Gardens by the bay (Singapour)
Little India
@pink.turtle.blog/ Little India

Où partir en Amérique?

1- Les Etats-Unis : un combiné San Francisco-Hawaii!

San Francisco
@pink.turtle.blog/ San Francisco

Un combiné San Francisco-Hawaii est vraiment top en été. Cela vous permet d’associer découvertes culturelles, mer, randonnée… San Francisco est une ville fascinante et charmante avec son tramway ou cable cars, l’île d’Alcatraz, ses maisons victoriennes, son Golden gate bridge, son Pier 39 et ses sea lions, ses musées, ses matchs de NBA… Quant à Hawaii, ma destination « bucket list » (nous y sommes déjà allés en octobre 2010 et voulons absolument y retourner),  elle se passe de mots. Un vrai coup de coeur pour l’île de Kauai (lieu de tournage de Jurassik park) avec sa cote de Napali et son grand canyon du Pacifique (Waimea canyon). Big Island est aussi une île qui mérite un détour avec son volcan Kilauea (en activité), ses plages de sable noir, ses tortues, son parc historique national Puʻuhonua o Hōnaunau…

Tortue de Big Island, Hawaii @pink.turtle.blog
Tortue de Big Island, Hawaii @pink.turtle.blog

J’espère que cet article vous aura permis de découvrir de nouvelles destinations estivales et donné un coup de pouce pour le choix de votre prochain voyage! A très bientôt pour de nouvelles aventures! Rendez-vous en Sardaigne au mois de juin et au Japon au mois de juillet 😉 Et vous, quelle est votre destination estivale? N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire avec votre destination préférée!