[Portugal] La mystérieuse Quinta da Regaleira de Sintra : un « régal » pour les sens


Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

La main au front, le pied dans l’âtre,/ Je songe et cherche à revenir,/ Par delà la passé grisâtre,/ Au vieux château du Souvenir » (T. Gautier, « Le Château du Souvenir », Emaux et camées, 1852)

Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

Oui, je sais, le jeu de mot était facile ! Pourtant, c’est vrai… La Quinta da Regaleira est un régal pour les sens et l’esprit. Elle fait incontestablement partie de nos plus belles découvertes à Sintra et au Portugal (avec le palais de Pena) lors de notre city-trip à Lisbonne début avril. Mais la Quinta da Regaleira, quézako? Encore un palais gothico-romantique, vous me direz ! Pourtant, ça n’est pas un château comme les autres… Personnellement, tout au long de la visite et de nos déambulations dans les jardins, j’ai eu la vive impression de me trouver au cœur de l’univers de Tim Burton, dans Dark Shadow ou Sleepy Hollow. Heureusement pour nous, pas de cavalier sans tête à cheval ou de vampire endormi dans cette demeure gothique qui compte un puits initiatique dans son parc mystique.

Une architecture gothique et romantique : ambiance « Tim Burton »

Vous connaissez certainement mon amour pour la littérature et les arts du XIXème siècle (je vous en avais parlé dans un article récent sur « Mes destinations 2019 » à propos de mon intervention sur France Culture). J’avoue que la Quinta da Regaleira représente tout ce que j’aime : une architecture à la fois gothique et romantique, un jardin qui sort tout droit de l’imaginaire avec des symboles et des métaphores littéraires, des fleurs exotiques, des petites grottes mystiques, des chutes d’eau, un puits initiatique… Je suis tombée littéralement sous le charme de cette demeure qui reflète les goûts de son propriétaire Antonio Augusto Carvalho Monteiro (1848-1920) et de son architecte Luigi Manini.

Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

Le fameux Puits initiatique de la Quinta da Regaleira et ses réminiscences littéraires

Au cœur du parc de la Quinta da Regaleira, il y a un puits initiatique et de petites grottes inspirés de la Divine Comédie de Dante. De quoi faire voyager dans un autre siècle… et au centre de la terre ! Ce puits fait, en effet, 27 mètres et ses 9 paliers seraient une référence aux 9 cercles, de l’Enfer, du Paradis et du Purgatoire de la Divine Comédie. Au fond du puits, on distingue également une rose des vents de marbre à 8 pointes, disposée sur une croix des Templiers. En bas du puits, il faut ressortir en empruntant de petites grottes qui débouchent sur des galeries et de petites cascades. Ambiance gothique garantie 😉 J’avoue que c’est ce puits qui m’a donné envie de visiter ce lieu mystique.

Puits initiatique, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Grotte et cascade @pink.turtle.blog
Puis initiatique, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Puits initiatique, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

Jardins fabuleux dans un univers imaginaire

Jardins, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

Le jardin de la Quinta da Regaleira se présente également comme une quête initiatique (pour les Templiers d’autrefois ou les francs-maçons) et un lieu sorti tout droit d’un livre ou de l’imaginaire… Le visiteur se doit donc d’être sensible aux symboles qui ornent ce jardin fabuleux : des statues allégoriques ou symboliques, des symboles animaliers, des grottes, des petites tours, des références aux 4 éléments… Même avec un sens de l’imagination développé, il est difficile de résoudre toutes les énigmes de ce parc mystérieux et fascinant.

Jardins, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Jardins, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Jardins, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Oiseau du paradis, Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog
Jardins de la Quinta da Regaleira @pink.turtle.blog

Si vous vous rendez à Sintra, n’oubliez pas de visiter la Quinta da Regaleira. De notre côté, nous avons d’abord visité le château de Pena, puis sommes descendus par les sentiers de randonnée en prenant la direction du centre historique de Sintra afin de rejoindre ce palais. La balade dans la nature est très agréable et permet de découvrir le château des maures en contre-plongée 😉 Et vous, connaissiez-vous ce lieu magique?

Pour suivre mes aventures en direct, rejoignez-moi sur Facebook et Instagram! Prochaine destination… la République Tchèque et Vienne 🙂 A très vite les amis 😉

[JAPON] Nara : au bonheur des daims (#17)


« C’est le propre des grands voyageurs que de ramener tout autre chose que ce qu’on allait chercher » (Nicolas Bouvier)

Le temple Todai-ji, Nara/ @pink.turtle.blog
Le temple Todai-ji, Nara/ @pink.turtle.blog

Nara reste l’une des plus belles surprises de notre voyage au Japon : daims en liberté, temples magnifiques et grandioses, coins de nature en pleine ville, jardins zens… Pourtant, lors de la première esquisse de notre itinéraire au Japon, je m’étais concentrée exclusivement sur la ville de Kyoto tout en laissant Nara de côté, avec quelques regrets anticipés… Nous aurions fait une belle erreur car Nara est une ville tellement fascinante pour les petits comme pour les grands (45 minutes de train depuis Kyoto, et hop, le tour est joué!). En effet, à la sortie d’un temple, au détour d’une rue, d’une zone boisée ou derrière les petites lanternes des temples du parc, on croise des daims magnifiques (parfois des faons ♥), animaux sacrés et véritables gardiens de ces hauts lieux mystiques. Ces daims sauvages sont habitués aux touristes et se laissent caresser assez facilement. D’ailleurs, depuis la gare, en marchant vers l’est, on aperçoit d’ores et déjà quelques daims attendant le bus (cf. ma vidéo) pendant qu’un petit troupeau traverse la route en utilisant le passage pour piétons, d’autres hôchent la tête pour remercier les touristes des friandises offertes (ces daims sauvages font vraiment une petite révérence pour vous remercier si vous leur offrez un petit morceau de shika senbei, les gâteaux de riz dont ils raffolent!). Cependant, après moult caresses, il est temps de s’éloigner car des hordes de daims affamés et un peu plus agressifs tentent une approche…

Le parc de Nara et ses daims : oh ma biche! 

Oh ma biche!/ @pink.turtle.blog
Oh ma biche!/ @pink.turtle.blog

La ville de Nara vaut vraiment le déplacement, ne serait-ce que pour son parc de 500 hectares et ses 1400 daims vivant en semi-liberté. Ces daims sont, en réalité, des cerfs shika, une espèce proche du daim mais de taille plus modeste. La légende dit que, lors de la naissance de Nara, le dieu Takemikazuchi serait entré dans la ville sur le dos d’un daim blanc, d’où la sacralisation de ces animaux devenus les symboles de Nara. Repartir de Nara sans une petite photo de l’un de ces daims sacrés serait presque un sacrilège lol 😉 S’ils semblent très gentils, ces daims peuvent aussi se montrer moins sympathiques surtout lorsque vous possédez les fameux shika senbei. Outre les scènes amusantes de jeunes filles harcelées ou d’instagrameuses poursuivies par un nombre impressionnant de daims, on voit aussi des enfants traumatisés par des daims affamés. Notre fils a d’ailleurs été bousculé par un daim qui avait visiblement « les crocs »!

Nara et ses daims en liberté/@pink.turtle.blog
Nara et ses daims en liberté/@pink.turtle.blog

Nara et ses daims en liberté/@pink.turtle.blog
Nara et ses daims en liberté/@pink.turtle.blog

Nara et ses daims en liberté/@pink.turtle.blog
Nara et ses daims en liberté/@pink.turtle.blog

Nara et ses daims en liberté/@pink.turtle.blog
Nara et ses daims en liberté/@pink.turtle.blog

Nara et ses daims en liberté/@pink.turtle.blog
Nara et ses daims en liberté/@pink.turtle.blog

Daims assommés par la chaleur/ @pink.turtle.blog
Daims assommés par la chaleur/ @pink.turtle.blog

Jolie plaque d'égout/ @pink.turtle.blog
Jolie plaque d’égout/ @pink.turtle.blog

Le temple TODAI-JI

Le temple Todai-ji, Nara/ @pink.turtle.blog
Le temple Todai-ji, Nara/ @pink.turtle.blog

Nara est une ville chargée d’histoire puisqu’elle a été la capitale du Japon de 710 à 789. Le temple Todai-ji en est un témoignage vivant. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, il abrite la plus grande construction en bois au monde Daibutsuden à savoir la salle du grand bouddha. On peut également y voir la plus grande statue de Bouddha du Japon (15 mètres de hauteur).

Statue de Bouddha, Todai-ji, Nara/ @pink.turtle.blog
Statue de Bouddha, Todai-ji, Nara/ @pink.turtle.blog

Statue de Bouddha, Todai-ji, Nara/ @pink.turtle.blog
Statue de Bouddha, Todai-ji, Nara/ @pink.turtle.blog

Ema (Voeux et prières) Todai-ji/ @pink.turtle.blog
Ema (Voeux et prières) Todai-ji/ @pink.turtle.blog

Todai-ji, Nara/ @pink.turtle.blog
Todai-ji, Nara/ @pink.turtle.blog

Dans le Todai-ji, on peut également inscrire un voeu ou une prière sur un Ema, une plaque de bois que l’on trouve dans les sanctuaires shinto au Japon.

Non loin du Todai-ji/ @pink.turtle.blog
Non loin du Todai-ji/ @pink.turtle.blog

Le jardin Yoshiki-en

Jardin Yoshikien, Nara/ @pink.turtle.blog
Jardin Yoshikien, Nara/ @pink.turtle.blog

Jardin Yoshikien, Nara/ @pink.turtle.blog
Jardin Yoshikien, Nara/ @pink.turtle.blog

Mousses du Jardin Yoshikien, Nara/ @pink.turtle.blog
Mousses du Jardin Yoshikien, Nara/ @pink.turtle.blog

Situé à 10 minutes de marche du temple Todai-ji, le Yoshiki-en est un jardin public (gratuit pour les touristes uniquement) composé de 3 jardins japonais différents : jardin de mousses, jardin d’étang et jardin de thé. Un lieu vraiment zen pour se reposer et méditer dans un cadre typique…

Le Kasuga Taisha

Entrée du Kasuga Taishai/ @pink.turtle.blog
Entrée du Kasuga Taishai/ @pink.turtle.blog

Entrée du Kasuga Taishai/ @pink.turtle.blog
Entrée du Kasuga Taishai/ @pink.turtle.blog

Entrée du Kasuga Taishai/ @pink.turtle.blog
Entrée du Kasuga Taishai/ @pink.turtle.blog

Entrée du Kasuga Taishai/ @pink.turtle.blog
Entrée du Kasuga Taishai/ @pink.turtle.blog

Le Kasuga Taisha est connu pour ses nombreuses lanternes suspendues en bronze. La visite de ce sanctuaire commence d’ailleurs bien avant l’entrée officielle dans le temple tant les sentiers bordés de centaines de lanternes en pierre recouvertes de lichen nous placent dans une ambiance mystique et pittoresque sans oublier la jolie fontaine aux daims qui nous a permis de nous rafraîchir (40 degrés fin juillet!) et de rester en compagnie de nos amis les cerfs shika.

Entrée du Kasuga Taisha/ @pink.turtle.blog
Entrée du Kasuga Taisha/ @pink.turtle.blog

Tamukeyama Hachimangu Shrine

Le parc de Nara regroupe de nombreux petits temples et sanctuaires. Nous avons également apprécié la visite du Tamukeyama Hachimangu shrine après la visite du Todai-ji. Un temple plus modeste mais une atmosphère plus paisible et une entrée libre 😉

Tamukeyama Hachimangu Shrine/ @pink.turtle.blog
Tamukeyama Hachimangu Shrine/ @pink.turtle.blog

Tamukeyama Hachimangu Shrine/ @pink.turtle.blog
Tamukeyama Hachimangu Shrine/ @pink.turtle.blog

Bilan de notre journée à Nara

Une fabuleuse journée dans une ville incontournable lors d’un voyage au Japon. Préparez vos baskets si vous vous apprêtez à y aller car le parc est très vaste! Les nombreux temples disséminés dans le parc, le fabuleux Todai-ji, les jardins zens et les daims qui peuplent ce lieu mystique, en font une escapade vraiment magique. Nous y avons passé une journée entière mais on peut facilement y passer deux jours tant les attractions sont nombreuses. Petit résumé en vidéo :

Comment vous rendre à Nara à partir de Kyoto?

De notre côté, nous avons opté pour le KINTETSU RAIL PASS one day (tarifs corrects, 45 minutes de trajet depuis la gare de Kyoto), un pass créé uniquement pour les touristes.

Kintetsu rail pass one day/ @pink.turtle.blog
Kintetsu rail pass one day/ @pink.turtle.blog

Une adresse sympathique à Nara

Si vous avez envie de déguster un bon burger « fait maison » (pour varier les plaisirs), vous pouvez vous rendre chez SAKURA BURGER. Excellents burgers et bon rapport qualité/ prix 🙂

Pour suivre mes aventures en live, n’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Instagram, et Youtube! A très vite ♥

[JAPON] « C’est un trou de verdure où chante une rivière » : le quartier Arashiyama à Kyoto! (Japon #14)


La rivière Hozu/ @pink.turtle.blog
La rivière Hozu/ @pink.turtle.blog

Le quartier Arashiyama de Kyoto est bel et bien un « trou de verdure » où chante la rivière Hozu! Le pont Togetsukyo sur lequel passent des tas de pousse-pousse japonais appelés Jinrikisha, est propice à la contemplation, et nous n’en avons pas manqué une miette lors de notre balade dans le quartier Arashiyama de Kyoto. En effet, nous avons passé une journée très agréable dans ce quartier qui regorge de petits trésors à découvrir. En effet, si Arashiyama est connu pour sa célèbre bambouseraie et ses singes du mont Iwata, ce quartier possède également de petits temples et sanctuaires avec de fabuleux jardins. De plus, on peut profiter de magnifiques balades le long de la rivière Hozu à l’ombre des érables japonais. J’avoue que j’ai été charmée par les jolies couleurs de cette rivière et de sa végétation. ♥

1/ Le pont Togetsukyo

pont Togetsukyo/@pink.turtle.blog
pont Togetsukyo/@pink.turtle.blog

pont Togetsukyo/@pink.turtle.blog
pont Togetsukyo/@pink.turtle.blog

Le célèbre pont Togetsukyo (« pont qui traverse la lune ») est très apprécié des touristes et des locaux notamment pour admirer les rivières Hozu et Katsura, les cerisiers en fleurs au printemps ou les érables en automne. De notre côté, nous avons aussi observé avec amusement les nombreux Jinrikisha qui font traverser le pont aux visiteurs qui souhaitent accéder à la balade sur le mont Iwata. Tirer ces pousse-pousse lorsqu’il fait 40 degrés force l’admiration! ♥

Juste avant le pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog
Juste avant le pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog

2/ Le Mont Iwata et ses singes en liberté

Après avoir traversé le pont, l’ascension du mont Iwata peut commencer, le but étant de rendre visite aux macaques qui peuplent la forêt de cette petite montagne offrant un panorama sur Kyoto. L’ascension est assez sportive a fortiori lorsqu’il fait très chaud!

Il faut bien entendu garder une distance de sécurité avec les singes et on peut les nourrir dans une pièce dédiée à travers de petites grilles. Les batailles entre macaques ne sont pas rares. Cette jolie balade vaut vraiment le coup notamment pour les enfants qui sont ravis de nourrir les singes. Les bébés macaques sont, de plus, adorables… Pink turtle en mode « gaga » ♥

Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog

Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Ita, Arashiyama/ @pink.turtle.blog

Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog

Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog

Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog

Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog

Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog

3/ Le temple Tenryu-ji et son jardin

Après notre jolie balade sur le mont Iwata, nous avons traversé à nouveau le pont Togetsukyo pour déjeuner dans un petit restaurant de ramen fort sympathique situé dans la rue qui prolonge le pont. Délicieux mais j’avoue que j’ai toujours du mal avec les grosses soupes lorsqu’il fait 40 degrés lol

Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog
Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog

Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog
Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog

Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog
Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog

Puis → Direction le temple Tenryu-ji, connu pour son magnifique jardin. Si ce beau temple est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, nous avons surtout apprécié la zénitude du jardin avec son étang, ses bambous, ses fontaines, ses petits rochers et ses mousses (les jardins de mousses sont très prisés au Japon et sont presque entretenus à la pince à épiler lol!).

Entrée du jardin, temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Entrée du jardin, temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog

Statues de Jizô, à côté du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Statues de Jizô, à côté du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog

Etang de lotus derrière Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Etang de lotus derrière Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog

Etang de lotus derrière Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Etang de lotus derrière Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog

Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog

Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog

Temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog

Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog

4/ La célèbre bambouseraie d’Arashiyama

A la sortie du jardin du temple Tenryu-ji, on peut accéder à la célèbre bambouseraie d’Arashiyama. Les petits chemins qui permettent de pénétrer dans cette forêt de bambous géants, sont également propices à zénitude même s’il n’est vraiment pas évident de prendre des photos seul sur ces sentiers… La bambouseraie est, en effet, un peu victime de son succès! Pourtant, elle reste, pour moi, un endroit emblématique de Kyoto #bucketlist ♥

Bambouseraie d'Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d’Arashiyama/ @pink.turtle.blog

Bambouseraie d'Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d’Arashiyama/ @pink.turtle.blog

Bambouseraie d'Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d’Arashiyama/ @pink.turtle.blog

Bambouseraie d'Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d’Arashiyama/ @pink.turtle.blog

Bambouseraie d'Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d’Arashiyama/ @pink.turtle.blog

5/ La rivière Hozu et ses érables

Voici mon petit coup de coeur pour les couleurs de la rivière Hozu et de ses érables 🙂 Si vous vous rendez dans ce quartier Kyotoïte, il est possible de faire une balade en bateau sur cette charmante rivière.

La rivière Hozu/ @pink.turtle.blog
La rivière Hozu/ @pink.turtle.blog

La rivière Hozu/ @pink.turtle.blog
La rivière Hozu/ @pink.turtle.blog

Ainsi, le quartier Arashiyama permet de se ressourcer un peu dans un joli cadre naturel non loin de Kyoto. Nous avons adoré 🙂 C’est toujours très sympa d’avoir un petit refuge bucolique lorsqu’on habite en ville, vous ne trouvez pas?

Pour suivre mes aventures en direct, n’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook et Instagram! Merci et @ très vite 😉

[LOIRE-ATL.] Petite escale au Japon sur l’île de Versailles à Nantes


« Le jardin, c’est de la philosophie rendue visible » (Erik Orsenna)

Jardin Japonais de l'île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais de l’île de Versailles @pink.turtle.blog

Malgré l’absence de sakuras et de cerisiers en fleurs (pas de séance de Hanami flûte!), j’ai adoré le jardin japonais de l’île de Versailles à Nantes. Une escapade très « zen » dans la grande ville de Nantes qui regorge de petits trésors à découvrir en flânant… Un autre jardin japonais vaut apparemment le détour à Maulévrier non loin de Cholet (petit clin d’oeil à Sandra de La Malle à recettes). C’est en longeant l’Erdre que vous pourrez découvrir ce jardin japonais (il suffit de suivre l’indication « île de Versailles ») : fleurs à profusion, bambous, cascade, pont japonais, cerisiers, bassins avec poissons, arbustes taillés dans l’esprit des bonzaï, architecture japonaise… Il suffit juste de traverser l’Erdre en empruntant un charmant petit pont et vous y êtes! La magie opère immédiatement.

Jardin Japonais de l'île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais de l’île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais de l'île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais de l’île de Versailles @pink.turtle.blog

Nous partons au Japon dans un mois et demi, et j’avoue que ce petit jardin m’a mis dans l’ambiance! Pour l’occasion, j’avais apporté quelques accessoires (éventail, carnets…) car je participe au défi photo « La photo du mois » et le thème du mois de mai est « Made in Japan ».

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Jardin japonais (version « illusion »)
Jardin Japonais de l'île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais de l’île de Versailles @pink.turtle.blog

Non loin du jardin…

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Nantes (péniches sur l’Erdre avec héron!)

Et vous, avez-vous de jolis jardins « zen » près de chez vous?

Pour suivre mes aventures en direct et papoter « voyages », rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook! A très bientôt pour de nouvelles aventures dans d’autres jardins… 😉