L’île d’Ishigaki : mon paradis nippon – mais chut! (Japon #5)


Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Japon/ itinéraire
@Pink.turtle.blog/ Mon itinéraire au Japon (Tokyo – Ishigaki – Osaka – Kyoto – Nara)

J’enfile mon maillot de bain et ma robe « hibiscus »,  une petite fleur de frangipanier dans les cheveux : hop, me voilà prête à vous présenter Ishigakijima, la grosse claque venue tout droit du Japon tropical! Mais chut, il ne faudrait pas attirer trop de touristes car un Club Med s’est déjà installé sur la côte-ouest de l’île. On évoque rarement les îles tropicales nippones mais elles sont vraiment paradisiaques : nous avons adoré cette semaine sur l’île d’Ishigaki, île de l’archipel des Yaeyama située entre l’île principale d’Okinawa et Taïwan (3h de vol de Tokyo et 2h30 d’Osaka). En janvier dernier, Le Figaro Madame présentait d’ailleurs Ishigakijima comme LA destination de l’année 2018 (selon Tripadvisor). Mais j’avoue que nous avons croisé peu de touristes étrangers – ça n’était pas pour nous déplaire 😉 – contrairement aux touristes japonais qui sont très nombreux (souvent des habitués qui reviennent chaque année si je me fie aux échanges que j’ai eus sur place notamment à Yonehara et lors de ma sortie snorkeling). En tout cas, si mes amis les moustiques sont bien présents sur l’île et s’il y a souvent des typhons (je vous reparlerai de mon expérience lors du typhon Maria), Ishigakijima possède des atouts non négligeables – et c’est un euphémisme, croyez-moi 😉 – qui lui permettent de rivaliser avec de nombreuses destinations paradisiaques d’Asie comme certaines îles indonésiennes ou malaisiennes. Avertissement aux personnes sensibles ou en manque de lagons! ⇒ Photos qui pourraient provoquer une envie irrépressible de vous rendre au Japon…

Une vue aérienne qui claque!

Ishigakijima, vue aérienne/ @pink.turtle.blog
Ishigakijima, vue aérienne/ @pink.turtle.blog
Ishigakijima, vue aérienne/ @pink.turtle.blog
Ishigakijima, vue aérienne/ @pink.turtle.blog

Plages paradisiaques et lagons

Yonehara beach

Une plage que nous avons beaucoup appréciée (très pratique avec un enfant) : en effet, on peut pratiquer le snorkeling sans danger depuis la plage (dès notre première baignade, nous avons aperçu des poissons-clowns, des tas de petits poissons bleus, des poissons papillons, des balistes, des labres, des poissons savons et des poissons soldats). L’eau était extrêmement chaude lors de notre premier bain juste avant le passage du typhon (eau à plus de 30 degrés!! Incroyable, j’avais l’impression d’être dans mon bain). Douche, toilettes, petit snack très sympa (fajitas maison, glaces, boissons). Deux parkings : l’un gratuit (le plus près lorsque vous venez d’Ishigaki town), l’autre payant (500 yens, au niveau du campement). Sur l’île d’Ishigaki, vous verrez des panneaux d’avertissement concernant les méduses Habu (très dangereuses) mais nous ne nous sommes pas trop posé de questions afin d’éviter la psychose.

Yonehara beach/ @pink.turtle.blog
Yonehara beach/ @pink.turtle.blog
Premier poisson clown de notre fils, Yonehara/ @pink.turtle.blog
Premier poisson clown de notre fils, Yonehara/ @pink.turtle.blog

Shiraho et son lagon

Des couleurs magnifiques mais pas la plage la plus touristique et glamour de l’île. A marée base, cette plage n’attire pas les regards. Pourtant, les fonds marins sont fantastiques tout comme les couleurs. Shiraho est la plus grande barrière de corail bleu du monde. Je vous en dirai plus dans mon article sur le snorkeling à Ishigakijima.

Coraux, Shiraho/ @pink.turtle.blog
Coraux, Shiraho/ @pink.turtle.blog

Kabira Bay : un mirage de couleurs

Kabira bay est très connue et très touristique : c’est LE spot des raies manta et le haut lieu de la culture de la perle noire. Les couleurs de l’eau sont tout simplement incroyables : nuances de bleu, de turquoise ou de vert… Le parking est payant et vous pouvez déjeuner sur place dans les snacks et sobas (soupe locale avec soba et boeuf, boulettes de boeuf panées…) situés juste à côté du parking. Attention, il est interdit de se baigner à Kabira Bay (les courants sont très forts, un bain de pied est toléré lol) mais vous pouvez emprunter un bateau à fond de verre. En gros, il faut se contenter d’admirer la vue, ce qui est déjà pas mal 😉

Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog

Ishigaki Yaima village

Nous avons adoré le YAIMA village et y avons passé toute une après-midi (top pour les enfants et les grands enfants comme nous!) : atmosphère paisible (nous étions peu nombreux à visiter l’endroit), musique traditionnelle, village d’antan reconstitué, mangrove à visiter, petits singes peu farouches et adorables, costumes traditionnels d’Okinawa à essayer, jolie vue.

Les plus beaux points de vue de l’île

HIRAKUBO (pointe nord de l’île) et son observatoire

Accessible en voiture!

Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog
Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog
Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog
Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog
Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog
Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog

AKAISHI (nord)

Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog

Sculptures locales

En revenant de la plage de Yonehara, nous nous sommes arrêtés au Yonekoyaki craft center : derrière le bâtiment, un grand jardin (avec bananiers, petit étang et nénuphars…) expose des tas de sculptures originales notamment des shisas revisités (les shisas sont des sculptures protectrices des forces maléfiques et gardiennes du bonheur, que l’on voit à l’entrée de nombreuses maisons sur l’île d’Ishigaki). C’est une balade vraiment chouette.

Shisa psychédélique, Ishigakijima/ @pink.turtleblog
Shisa psychédélique, Ishigakijima/ @pink.turtleblog
Yonekoyaki / @pink.turtle.blog
Yonekoyaki / @pink.turtle.blog
Yonekoyaki / @pink.turtle.blog
Yonekoyaki / @pink.turtle.blog
Yonekoyaki / @pink.turtle.blog
On ne sait jamais, ça porte peut-être bonheur? Yonekoyaki / @pink.turtle.blog

Snorkeling et plongée

Ishigakijima est une destination fantastique pour le snorkeling et la plongée (surtout Shiraho!). Je vous donnerai prochainement une bonne adresse pour un snorkeling tour.

Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog

Mes bonnes adresses

Le Lotus bleu ♥ (Maison d’hôtes)

Nous avons adoré notre séjour au Lotus bleu : un accueil vraiment sympathique et des tas de conseils de visites ou de sorties (merci encore à Maïko et Patrick!), une jolie maison traditionnelle japonaise, un logement très propre et très fonctionnel avec futons, salle de bains, petit frigo, bouilloire, four micro-ondes et vaisselle. La localisation de la maison est parfaite dans le petit village de Shiraho et très proche de la plage de Shiraho (snorkeling magique!). Le petit déjeuner est délicieux!

Le Lotus bleu/ @pink.turtle.blog
Le Lotus bleu/ @pink.turtle.blog
Banchan (restaurant) ♥
Banschan/ @pink.turtle.blog
Banschan/ @pink.turtle.blog

Banchan a été, pour nous, une superbe surprise culinaire avec des spécialités de l’île d’Ishigaki (un des meilleurs repas de notre séjour au Japon). Accueil et service fantastiques. Restaurant situé dans le village de Shiraho près du lagon.

Ishigaki Ya (restaurant) ♥

Avant de quitter Ishigaki, nous souhaitions absolument goûter le boeuf de l’île qui est aussi connu que le boeuf de Kobe. Ce restaurant est une excellente adresse pour déguster le boeuf local, présenté sous la forme de fines tranches que l’on fait griller en direct. Restaurant situé dans la ville d’Ishigaki.

Ramen et soba ♥

Nous avons également déjeuné à Kabira Bay dans un petit restaurant de soba (celui qui fait l’angle au niveau du petit temple). Nous avons goûté la soupe locale avec épices et boeuf ainsi que des boulettes panées à la viande de boeuf et aux pommes de terre.

restaurant Kabira bay/ @pink.turtle.blog
restaurant Kabira bay/ @pink.turtle.blog

Vous l’aurez compris… Nous avons beaucoup apprécié notre séjour sur l’île d’Ishigaki : un vrai paradis! Nous aurions aimé nous rendre sur l’île d’Iriomote pour faire une randonnée dans la jungle et profiter des quelques cascades de l’île mais nous avons perdu une journée avec le typhon Maria. Ça nous fait presque une excuse pour retourner à Ishigakijima non? 😉 Et vous, que recherchez-vous en priorité sur une île paradisiaque? le soleil? une eau chaude pour vous baigner toute la journée? la bronzette? le farniente? des fruits exotiques pour déguster de bons cocktails? plongée ou snorkeling? un sable doux et chaud pour faire des châteaux et jouer avec les enfants? De beaux paysages pour faire de la photo et de la rando? une végétation luxuriante?

Fruits de la passion, mangue d'Ishigaki... un délice/ @pink.turtle.blog
Fruits de la passion, mangue d’Ishigaki… un délice/ @pink.turtle.blog

Pour découvrir d’autres articles sur le Japon, c’est par ici :

Odaiba : la bonne surprise de notre semaine à Tokyo! (Japon #4)

Akihabara, ça clignote! Notre quartier fétiche à Tokyo (Japon #3)

Yukatas à perte de vue : Asakusa, le quartier traditionnel de Tokyo (Japon #2)

21 choses atypiques au Japon pour un français (Japon #1)

Pour me suivre en direct, rejoignez-moi sur facebook et instagram! A très bientôt pour de nouvelles aventures 😉

Mes sept jardins préférés pour un voyage synesthésique


« Je me suis promené dans le petit jardin
Qu’éclairait doucement le soleil du matin,
Pailletant chaque fleur d’une humide étincelle. » (Paul Verlaine, « Après trois ans », Poèmes saturniens)

Frangipanier
@pink.turtle.blog/ Fleurs de frangipanier

A l’arrivée du printemps, j’avais envie de vous parler de jardins et de fleurs. C’est pourquoi, je vous présente aujourd’hui mes sept jardins préférés dans le monde (chiffre hautement symbolique!). Pour ceux qui me suivent depuis un an, vous aurez certainement remarqué ma grande passion pour les fleurs notamment les fleurs de frangipanier et les hibiscus (c’est une quête incontournable lorsque je pars dans une contrée au climat tropical). Un voyage, c’est aussi une découverte par les sens! Voici mon classement personnel (n’hésitez à préparer le vôtre!) :

7ème position – Le Jardin du roi (Seychelles, île de Mahé)

Sur l’île de Mahé, il faut prendre la route des Cannelles pour trouver le joli jardin du roi. D’abord jardin d’épices, il date de la colonisation française (1779) et se présente désormais comme un jardin varié avec ses fruits à pain, ses mangues, ses goyaves et sa citronnelle (l’odeur de la citronnelle me rappelle ce jardin singulier). Il surplombe, de plus, le lagon d’Anse Royale et propose plusieurs balades dans la forêt (on peut y observer les fameux coco fesses!!).  Mes copines, les tortues, s’y promènent également volontiers.

Le Jardin du roi (Mahé, Seychelles)
@pink.turtle.blog/ Le Jardin du roi (Mahé, Seychelles)
Jardin du roi
@pink.turtle.blog/ Jardin du roi (Mahé, Seychelles)
Frangipanier
@pink.turtle.blog/ Fleurs de frangipanier

6ème position – Le « Japanese tea garden » (San Francisco)

Japanese tea garden (Pink turtle)Trop mignon! Ce jardin appelé « jardin japonais du thé » est très connu et prisé par les touristes et les locaux à San Francisco. J’avoue que j’ai été assez fascinée par l’ambiance mystique qui règne dans ce joli parc minimaliste. Ce dernier se situe au coeur du Golden Gate Park et se présente comme le plus vieux parc japonais des Etats-Unis. Il a été un lieu de tournage pour de nombreux films tels que Memoirs of a geisha (on s’y croit presque!). Par contre, le tarif d’entrée est un peu cher.

Japanese tea garden
@pink.turtle.blog/ Japanese tea garden (San Francisco)

5ème position – Le Domaine d’émeraude (Martinique)

Géré par le Parc Naturel Régional de la Martinique, le Domaine d’émeraude se situe au Morne Rouge non loin de la Montagne Pelée. On parle souvent du (beau et cher !) jardin de Balata, mais nous avons préféré nous tourner vers le domaine d’émeraude pour sa dimension pédagogique. Nous avons adoré le parcours à travers la forêt (avec ses sentiers) et le pavillon d’exploration de la nature qui présente les paysages de l’île associés à des citations.

Domaine d'émeraude
@pink.turtle.blog/ domaine d’émeraude (Martinique)
hibiscus Martinique
@pink.turtle.blog/ Hibiscus (Martinique)
Domaine d'émeraude
@pink.turtle.blog/ Domaine d’émeraude (Martinique)

4ème position – Le Jardin des Pamplemousses (île Maurice)

nénupharsCe grand jardin, situé dans le village de Pamplemousses, a été créé par Pierre Poivre qui y avait rassemblé des épices du monde entier. Le jardin est aujourd’hui connu pour ses magnifiques victoria amazonicas (photo ci-dessous) qui ressemblent à des moules à tartes géants! Les fleurs de ces victoria amazonicas passeraient ainsi de la couleur blanche le matin, au rose le midi, puis à la couleur violette le soir (je n’ai réussi à photographier que les fleurs du matin et du midi !). Outre les plantes aquatiques comme les lotus et les nénuphars, le jardin comporte près de 95 variétés de palmiers! Quelques animaux sympathiques sont également présents comme les tortues et les daims.

victoria amazonicas (1)
@pink.turtle.blog/ victoria amazonicas (jardin des Pamplemousses, Maurice)
Jardin des pamplemousses 3
@pink.turtle.blog/ Jardin des pamplemousses
jardin des pamplemousses
@pink.turtle.blog/ Jardin des pamplemousses (Maurice)

3ème position – Le parc Güell (Barcelone)

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc Güell est certainement l’un des parcs les plus exceptionnels d’Europe selon moi. Situé dans le nord de Barcelone, cette oeuvre de Gaudi fait référence à la nature avec ses ornementations et courbes en couleurs, et permet d’observer à la fois plantes ou fleurs d’une grande variété tout en surplombant la ville. Au mois de juin, le parc est vraiment magnifique et très fleuri!

salamandre
@pink.turtle.blog/ salamandre parc güell
Parc Güell
@pink.turtle.blog/ Parc Güell (Barcelone)
Parc Güell
@pink.turtle.blog/ parc Güell

2ème position – Flower dome et son jardin intérieur (Singapour)

Flower Dome est un magnifique jardin intérieur qui fait face à Marina Bay et qui présente une impressionnante collection d’orchidées, des fleurs de tous les continents, des sculptures en bois très originales… La balade dans le flower dome permet de voguer entre jardins européens, américains, asiatiques et africains. Une reconstitution de l’univers de Lewis Carroll (Alice au pays des merveilles) est également présente à la fin de la visite avec de jolies sculptures en bois (liées au monde végétal) associées à des sculptures en métal d’Alice, de la reine de coeur, du chat ou du chapelier fou.

Flower Dome
@pink.turtle.blog/ Flower dome
Flower Dome (Singapour)
@pink.turtle.blog/ Flower Dome (Singapour)
Flower Dome
@pink.turtle.blog/ Flower Dome (Singapour)
La reine de coeur
@pink.turtle.blog/ Flower Dome (La reine de coeur, Alice au pays des merveilles)

Dans le quartier de Chinatown, nous avons aussi adoré le jardin situé sur le toit du temple de la Relique de la dent de bouddha avec ses frangipaniers et son ambiance zen.

Singapour
@pink.turtle.blog/ Temple de la relique de la dent de Bouddha (Singapour)

1ère position – Le Jardin Majorelle (Marrakech, Maroc)

« Depuis de nombreuses années, je trouve dans le jardin Majorelle une source inépuisable d’inspiration et j’ai souvent rêvé à ses couleurs qui sont uniques » (Yves Saint-Laurent)

Sans conteste, l’un de mes jardins préférés qu’il s’agisse de ses couleurs ou de sa collection de cactus! Il a fallu 40 ans au peintre Majorelle pour créer ce lieu onirique et hors du temps (1931) qui rappelle les oasis mauresques. Peint de couleurs primaires très vives dominées par le bleu intense vu dans l’Atlas par l’artiste, ce jardin appartient désormais à la fondation Pierre Bergé – Yves Saint-Laurent. Une balade dans ce jardin enchanteur est, selon moi, incontournable lors d’un séjour à Marrakech.

Majorelle
@pink.turtle.blog/ Jardin de Majorelle (Marrakech)
Majorelle
@pink.turtle.blog/ Jardin de Majorelle (Marrakech)
Majorelle
@pink.turtle.blog/ Jardin de Majorelle (Marrakech)

 

Et toi, cher lecteur, quel est ton jardin préféré en France ou dans le monde? N’hésite pas à partager tes coups de coeur avec moi 🙂 Une mise à jour de mon classement sera peut-être nécessaire après notre voyage d’un mois au Japon cet été !