[JAPON] La perle d’Ishigaki : Kabira Bay, une des plus belles plages du Japon (#11)


DSC00856Snif, c’est la rentrée mais j’ai bien envie de prolonger mes vacances nippones en repartant à Ishigakijima 🙂 S’il y a un paysage et un panorama à contempler à Ishigaki, c’est bien Kabira Bay, la carte postale par excellente avec ses dégradés de bleu et de vert émeraude, son sable fin, ses coquilles d’huîtres perlières, sa végétation luxuriante et ses beaux points de vue. Nous nous sommes rendus à deux reprises à Kabira bay soit quelques heures après le typhon Maria, puis deux jours après le typhon, afin d’observer ce paysage changeant situé à l’ouest de l’île d’Ishigaki. Avec ses 3 étoiles au guide Michelin, Kabira Bay est certainement l’une des plus belles plages du Japon!♥ Malheureusement, comme tous les endroits très prisés, le parking est payant (300 Yens) avec un nombre de places limité. La baignade y est interdite à cause des courants (c’est d’ailleurs un endroit très apprécié par les raies manta) mais on peut prendre un bateau à fond de verre pour observer les fonds marins. De notre côté, nous n’avons pas souhaité faire une balade en bateau dans la baie (#usineàtouristes) car nous pratiquons le snorkeling et la baie abrite de nombreux coraux morts.

2018-09-05 11_20_26-Kabira bay - Google Maps

Quelques heures après le typhon

dsc00709.jpg
Kabira Bay après le typhon/@pink.turtle.blog

Quelques heures après le passage du typhon Maria : des couleurs tourmentées, un vent assez fort, des feuillages et des branches d’arbres étalés un peu partout. Déserté par les touristes, Kabira Bay devient un paysage sauvage qui vaut le coup d’oeil, avec cette impression d’être seul sur une île déserte (aucun bateau, pas de touristes…).

Kabira bay après le typhon/ @pink.turtle.blog
Kabira bay après le typhon/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay après le typhon/@pink.turtle.blog
Kabira Bay après le typhon/@pink.turtle.blog
Kabira Bay après le typhon/@pink.turtle.blog
Kabira Bay après le typhon/@pink.turtle.blog

Kabira bay après le typhon/ @pink.turtle.blog

Deux jours après le passage du typhon

Deux jours après le passage du typhon Maria, le paysage sauvage a disparu laissant place au lieu touristique par excellence : les bateaux à fond de verre sont de retour, les touristes également! Le soleil changeant se reflète dans l’eau cristalline de la baie, offrant ainsi un dégradé de couleurs allant du bleu au vert. Le vent a disparu…

Eau cristalline de Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Eau cristalline de Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira bay/ @pink.turtle.blog
Kabira bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog

Une végétation luxuriante

De nombreux petits sentiers permettent de marcher le long de la baie, tout en côtoyant une végétation luxuriante : hibiscus, arbustes exotiques, palmiers… Malheureusement, je n’ai pas trouvé de fleurs de frangipanier, à mon grand désespoir 😦

Kabira Bay, hibiscus/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay, hibiscus/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog

Les huîtres perlières

Kabira Bay est également un lieu très connu pour la culture de la perle noire et quelques coquilles d’huîtres perlières sont disséminées sur la plage. Susumu Tokashiki, un habitant d’Ishigaki et pionnier, aurait ainsi établi la technique de la culture de la perle noire pour la première fois dans le monde.

Coquilles d'huîtres perlières/ @pink.turtle.blog
Coquilles d’huîtres perlières/ @pink.turtle.blog
Coquilles d'huîtres perlières/ @pink.turtle.blog
Coquilles d’huîtres perlières/ @pink.turtle.blog

Petit temple de Kabira Bay

Temple, Kabira bay/ @pink.turtle.blog
Temple, Kabira bay/ @pink.turtle.blog
Temple, Kabira bay/ @pink.turtle.blog
Temple, Kabira bay/ @pink.turtle.blog

Le paysage de Kabira fait partie des incontournables de l’île d’Ishigaki. Vous pouvez même vous restaurer sur place dans le restaurant de ramen situé à côté du temple. Les glaces sont également délicieuses!

restaurant Kabira bay/ @pink.turtle.blog
restaurant Kabira bay/ @pink.turtle.blog

Ces deux photos me donnent vraiment envie de tremper mes petits pieds dans l’eau chaude d’Ishigaki snif…  Et vous? Que vous inspire ce paysage?

Pour découvrir d’autres articles sur Ishigakijima, c’est par ici :

Ishigakijima, mon amour : coraux et poissons bleus (Japon #7)

L’île d’Ishigaki : mon paradis nippon – mais chut! (Japon #5)

Pour suivre en direct mes aventures, rejoignez-moi sur Facebook et Instagram! Merci et @ très vite 😉

L’île d’Ishigaki : mon paradis nippon – mais chut! (Japon #5)


Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Japon/ itinéraire
@Pink.turtle.blog/ Mon itinéraire au Japon (Tokyo – Ishigaki – Osaka – Kyoto – Nara)

J’enfile mon maillot de bain et ma robe « hibiscus »,  une petite fleur de frangipanier dans les cheveux : hop, me voilà prête à vous présenter Ishigakijima, la grosse claque venue tout droit du Japon tropical! Mais chut, il ne faudrait pas attirer trop de touristes car un Club Med s’est déjà installé sur la côte-ouest de l’île. On évoque rarement les îles tropicales nippones mais elles sont vraiment paradisiaques : nous avons adoré cette semaine sur l’île d’Ishigaki, île de l’archipel des Yaeyama située entre l’île principale d’Okinawa et Taïwan (3h de vol de Tokyo et 2h30 d’Osaka). En janvier dernier, Le Figaro Madame présentait d’ailleurs Ishigakijima comme LA destination de l’année 2018 (selon Tripadvisor). Mais j’avoue que nous avons croisé peu de touristes étrangers – ça n’était pas pour nous déplaire 😉 – contrairement aux touristes japonais qui sont très nombreux (souvent des habitués qui reviennent chaque année si je me fie aux échanges que j’ai eus sur place notamment à Yonehara et lors de ma sortie snorkeling). En tout cas, si mes amis les moustiques sont bien présents sur l’île et s’il y a souvent des typhons (je vous reparlerai de mon expérience lors du typhon Maria), Ishigakijima possède des atouts non négligeables – et c’est un euphémisme, croyez-moi 😉 – qui lui permettent de rivaliser avec de nombreuses destinations paradisiaques d’Asie comme certaines îles indonésiennes ou malaisiennes. Avertissement aux personnes sensibles ou en manque de lagons! ⇒ Photos qui pourraient provoquer une envie irrépressible de vous rendre au Japon…

Une vue aérienne qui claque!

Ishigakijima, vue aérienne/ @pink.turtle.blog
Ishigakijima, vue aérienne/ @pink.turtle.blog
Ishigakijima, vue aérienne/ @pink.turtle.blog
Ishigakijima, vue aérienne/ @pink.turtle.blog

Plages paradisiaques et lagons

Yonehara beach

Une plage que nous avons beaucoup appréciée (très pratique avec un enfant) : en effet, on peut pratiquer le snorkeling sans danger depuis la plage (dès notre première baignade, nous avons aperçu des poissons-clowns, des tas de petits poissons bleus, des poissons papillons, des balistes, des labres, des poissons savons et des poissons soldats). L’eau était extrêmement chaude lors de notre premier bain juste avant le passage du typhon (eau à plus de 30 degrés!! Incroyable, j’avais l’impression d’être dans mon bain). Douche, toilettes, petit snack très sympa (fajitas maison, glaces, boissons). Deux parkings : l’un gratuit (le plus près lorsque vous venez d’Ishigaki town), l’autre payant (500 yens, au niveau du campement). Sur l’île d’Ishigaki, vous verrez des panneaux d’avertissement concernant les méduses Habu (très dangereuses) mais nous ne nous sommes pas trop posé de questions afin d’éviter la psychose.

Yonehara beach/ @pink.turtle.blog
Yonehara beach/ @pink.turtle.blog
Premier poisson clown de notre fils, Yonehara/ @pink.turtle.blog
Premier poisson clown de notre fils, Yonehara/ @pink.turtle.blog

Shiraho et son lagon

Des couleurs magnifiques mais pas la plage la plus touristique et glamour de l’île. A marée base, cette plage n’attire pas les regards. Pourtant, les fonds marins sont fantastiques tout comme les couleurs. Shiraho est la plus grande barrière de corail bleu du monde. Je vous en dirai plus dans mon article sur le snorkeling à Ishigakijima.

Coraux, Shiraho/ @pink.turtle.blog
Coraux, Shiraho/ @pink.turtle.blog

Kabira Bay : un mirage de couleurs

Kabira bay est très connue et très touristique : c’est LE spot des raies manta et le haut lieu de la culture de la perle noire. Les couleurs de l’eau sont tout simplement incroyables : nuances de bleu, de turquoise ou de vert… Le parking est payant et vous pouvez déjeuner sur place dans les snacks et sobas (soupe locale avec soba et boeuf, boulettes de boeuf panées…) situés juste à côté du parking. Attention, il est interdit de se baigner à Kabira Bay (les courants sont très forts, un bain de pied est toléré lol) mais vous pouvez emprunter un bateau à fond de verre. En gros, il faut se contenter d’admirer la vue, ce qui est déjà pas mal 😉

Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog
Kabira Bay/ @pink.turtle.blog

Ishigaki Yaima village

Nous avons adoré le YAIMA village et y avons passé toute une après-midi (top pour les enfants et les grands enfants comme nous!) : atmosphère paisible (nous étions peu nombreux à visiter l’endroit), musique traditionnelle, village d’antan reconstitué, mangrove à visiter, petits singes peu farouches et adorables, costumes traditionnels d’Okinawa à essayer, jolie vue.

Les plus beaux points de vue de l’île

HIRAKUBO (pointe nord de l’île) et son observatoire

Accessible en voiture!

Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog
Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog
Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog
Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog
Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog
Hirakubo point of view/ @pink.turtle.blog

AKAISHI (nord)

Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog
Akaishi, Ishigakijima/ @pink.turtle.blog

Sculptures locales

En revenant de la plage de Yonehara, nous nous sommes arrêtés au Yonekoyaki craft center : derrière le bâtiment, un grand jardin (avec bananiers, petit étang et nénuphars…) expose des tas de sculptures originales notamment des shisas revisités (les shisas sont des sculptures protectrices des forces maléfiques et gardiennes du bonheur, que l’on voit à l’entrée de nombreuses maisons sur l’île d’Ishigaki). C’est une balade vraiment chouette.

Shisa psychédélique, Ishigakijima/ @pink.turtleblog
Shisa psychédélique, Ishigakijima/ @pink.turtleblog
Yonekoyaki / @pink.turtle.blog
Yonekoyaki / @pink.turtle.blog
Yonekoyaki / @pink.turtle.blog
Yonekoyaki / @pink.turtle.blog
Yonekoyaki / @pink.turtle.blog
On ne sait jamais, ça porte peut-être bonheur? Yonekoyaki / @pink.turtle.blog

Snorkeling et plongée

Ishigakijima est une destination fantastique pour le snorkeling et la plongée (surtout Shiraho!). Je vous donnerai prochainement une bonne adresse pour un snorkeling tour.

Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog
Snorkeling Shiraho/ @pink.turtle.blog

Mes bonnes adresses

Le Lotus bleu ♥ (Maison d’hôtes)

Nous avons adoré notre séjour au Lotus bleu : un accueil vraiment sympathique et des tas de conseils de visites ou de sorties (merci encore à Maïko et Patrick!), une jolie maison traditionnelle japonaise, un logement très propre et très fonctionnel avec futons, salle de bains, petit frigo, bouilloire, four micro-ondes et vaisselle. La localisation de la maison est parfaite dans le petit village de Shiraho et très proche de la plage de Shiraho (snorkeling magique!). Le petit déjeuner est délicieux!

Le Lotus bleu/ @pink.turtle.blog
Le Lotus bleu/ @pink.turtle.blog
Banchan (restaurant) ♥
Banschan/ @pink.turtle.blog
Banschan/ @pink.turtle.blog

Banchan a été, pour nous, une superbe surprise culinaire avec des spécialités de l’île d’Ishigaki (un des meilleurs repas de notre séjour au Japon). Accueil et service fantastiques. Restaurant situé dans le village de Shiraho près du lagon.

Ishigaki Ya (restaurant) ♥

Avant de quitter Ishigaki, nous souhaitions absolument goûter le boeuf de l’île qui est aussi connu que le boeuf de Kobe. Ce restaurant est une excellente adresse pour déguster le boeuf local, présenté sous la forme de fines tranches que l’on fait griller en direct. Restaurant situé dans la ville d’Ishigaki.

Ramen et soba ♥

Nous avons également déjeuné à Kabira Bay dans un petit restaurant de soba (celui qui fait l’angle au niveau du petit temple). Nous avons goûté la soupe locale avec épices et boeuf ainsi que des boulettes panées à la viande de boeuf et aux pommes de terre.

restaurant Kabira bay/ @pink.turtle.blog
restaurant Kabira bay/ @pink.turtle.blog

Vous l’aurez compris… Nous avons beaucoup apprécié notre séjour sur l’île d’Ishigaki : un vrai paradis! Nous aurions aimé nous rendre sur l’île d’Iriomote pour faire une randonnée dans la jungle et profiter des quelques cascades de l’île mais nous avons perdu une journée avec le typhon Maria. Ça nous fait presque une excuse pour retourner à Ishigakijima non? 😉 Et vous, que recherchez-vous en priorité sur une île paradisiaque? le soleil? une eau chaude pour vous baigner toute la journée? la bronzette? le farniente? des fruits exotiques pour déguster de bons cocktails? plongée ou snorkeling? un sable doux et chaud pour faire des châteaux et jouer avec les enfants? De beaux paysages pour faire de la photo et de la rando? une végétation luxuriante?

Fruits de la passion, mangue d'Ishigaki... un délice/ @pink.turtle.blog
Fruits de la passion, mangue d’Ishigaki… un délice/ @pink.turtle.blog

Pour découvrir d’autres articles sur le Japon, c’est par ici :

Odaiba : la bonne surprise de notre semaine à Tokyo! (Japon #4)

Akihabara, ça clignote! Notre quartier fétiche à Tokyo (Japon #3)

Yukatas à perte de vue : Asakusa, le quartier traditionnel de Tokyo (Japon #2)

21 choses atypiques au Japon pour un français (Japon #1)

Pour me suivre en direct, rejoignez-moi sur facebook et instagram! A très bientôt pour de nouvelles aventures 😉