[OCCITANIE] Une journée à Carcassonne avant de se confiner!


« L’architecture est le témoin incorruptible de l’histoire » (Octavio Paz)

Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog
Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog

✈️ Hello les voyageurs confinés! ✈️

Et voilà rebelote! Il fallait s’en douter malheureusement. Un nouveau confinement...

Je suis un peu moins présente sur le blog en ce moment (mais toujours très dynamique sur Instagram). Si mes projets personnels se concrétisent, je vous en parlerai prochainement. En attendant, je vous invite à une découverte ou à une redécouverte de la ville de Carcassonne que nous avons visitée la veille du confinement lors d’une escapade écourtée à Toulouse (à peine arrivés sur place, confinement annoncé et retour aux bercails deux jours après notre arrivée!). En tout cas, nous avons profité pleinement de notre journée dans cette cité médiévale tellement jolie et typique dont l’architecture est le témoin de notre Histoire : au programme, balade dans la vieille ville, visite du château, de ses remparts et de la basilique Saint-Nazaire (c’est un signe!), repas dans un restaurant au décor charmant avant notre retour à Saint-Nazaire le lendemain (oui, on vient de Saint-Nazaire pour visiter la basilique Saint-Nazaire lol!).

Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog
Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog

On peut dire que nous avons été tranquilles lors de cette visite car il n’y avait pas foule à 10h (les visiteurs sont surtout arrivés vers 11h30 ou ont préféré faire du shopping avant le confinement). Nous avons donc commencé par la visite incontournable du château et de ses remparts (il faut compter au moins une heure pour cette visite).

Le Château de la cité, ses 3 kilomètres de remparts et ses couleurs automnales

Château de la cité de Carcassonne @pinkturtle.blog
Château de la cité de Carcassonne @pinkturtle.blog
Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog
Château de la cité de Carcassonne @pinkturtle.blog
Château de la cité de Carcassonne @pinkturtle.blog
Château de la cité de Carcassonne @pinkturtle.blog

Un peu d’histoire…

On connaît tous Carcassonne de nom d’un point de vue architectural et patrimonial. Pour autant, je n’avais pas forcément conscience de la richesse de son passé et de son importance dans notre Histoire. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la cité médiévale de Carcassonne est incontournable en Occitanie (et pas que pour son cassoulet lol!). Certaines parties de la cité datent de la période gallo-romaine comme ses 52 tours et conservent des traces de nombreuses périodes historiques qui vont de l’époque romaine à la fin du Moyen-âge. Puis, en 1853, Napoléon III décide de faire restaurer la cité au moment où cette dernière est au bord de la démolition (certains n’hésitent pas à se servir de ses pierres comme dans une véritable carrière) : commencent alors les grands travaux (qui dureront 50 ans) menés par l’architecte Eugène Viollet-Le-Duc, grand défenseur des monuments historiques (tout comme Hugo et Mérimée à cette époque). Pourtant, Ces travaux seront, en effet, l’objet de controverses quant au non-respect de l’architecture d’origine notamment sa toiture.

Nous avons particulièrement apprécié cette visite sur les 3 kilomètres de remparts du château de la cité qu’il s’agisse de la vue imprenable sur les paysages alentour, sur la ville ou sur les Pyrénées, des jolies couleurs automnales de la végétation du château, de la vue sur la Basilique Saint-Nazaire et des différentes explications données sur chaque partie du château (les tours rondes anciennes, la tour carrée de l’évêque, la tour de l’inquisition, les restaurations de Viollet-le-Duc, la basilique Saint Nazaire, le théâtre…).

La Basilique Saint-Nazaire et ses vitraux

On n’avait pas le droit de la manquer cette Basilique Saint-Nazaire en tant qu’habitants de Saint-Nazaire 😂! A l’intérieur de la cité médiévale, on trouve ainsi cette magnifique basilique également restaurée par Viollet-le-Duc. Ses somptueux vitraux datent du XIIIème siècle et rappellent la rosace de Notre-Dame de Paris (de mon point de vue!).

Basilique Saint-Nazaire @pinkturtle.blog
Basilique Saint-Nazaire @pinkturtle.blog

Une bonne adresse au coeur de la cité

  • Au Four Saint-Louis : Une belle adresse dénichée au cours de notre balade à côté de la Basilique Saint-Nazaire. Des plats typiques et copieux (cassoulet, risotto, excellentes pizzas…) dans un cadre au charme désuet et pittoresque.
Restaurant "Au Four Saint-Louis", Carcassonne @pinkturtle.blog
Restaurant « Au Four Saint-Louis », Carcassonne @pinkturtle.blog

Pour suivre mes aventures (confinées ou non!) en direct et pour papoter « voyages » et « sorties », rejoignez-moi sur Instagram, sur Facebook et sur Youtube! @ bientôt mes voyageurs! Myriam ❤

Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog
Cité médiévale de Carcassonne @pinkturtle.blog

[CORSE] Les piscines naturelles de Cavu ou comment se rafraîchir en pleine nature corse pendant l’été…


« Il y a une foule de petits bonheurs qui suffisent pour parfumer la vie » (A. Karr)

✈️ Hello les voyageurs ! ✈️

Je connaissais la réputation des plages corses mais j’ignorais totalement l’existence des piscines naturelles sur l’île de beauté. Ces piscines sont de petites baignoires d’eau douce, couleur émeraude, creusées dans la roche par l’eau d’une rivière (qui a tendance à s’assécher pendant l’été), et alimentées par de petites cascades. Certaines piscines naturelles sont très connues en Corse comme la Purcaraccia qui fait figure de merveille naturelle comme le prouvent les nombreux clichés postés sur les réseaux sociaux.

De mon côté, je voulais découvrir les piscines naturelles de Cavu car situées non loin de Porto Vecchio (15 kilomètres environ mais il faut bien 35 minutes pour s’y rendre depuis Porto Vecchio!). Dans la commune de Zonza (direction Cavu), il suffit d’aller jusqu’au restaurant « Les 3 piscines » en passant devant le parc d’accrobranches (la route est poussiéreuse, « accidentée » et non goudronnée). Puis, une fois la voiture garée, on rejoint à pied ces bassins d’eau douce creusés dans le granit blanc (situés en contrebas) et qui laissent sans voix. Il ne faut pas hésiter à venir très tôt (avant 10h) car de nombreuses familles aiment beaucoup s’y rendre lorsqu’il fait chaud.

Les piscines naturelles de Cavu @pinkturtle.blog
Les piscines naturelles de Cavu @pinkturtle.blog
Les piscines naturelles de Cavu @pinkturtle.blog
Les piscines naturelles de Cavu @pinkturtle.blog

L’ambiance n’a rien à voir avec celle des plages corses. Ici, l’atmosphère est beaucoup plus familiale, moins bling-bling, plus authentique et le paysage montagneux associé à la rivière et aux baignoires est à couper le souffle. Après une belle matinée passée à barboter dans ces petites baignoires, il est possible de déjeuner au restaurant « Les 3 piscines » que nous avons beaucoup apprécié (attention, pas d’appareil à cartes, il faut payer en liquide!) pour son accueil et ses grillades au feu de bois. Nous avons tellement adoré cette journée en pleine nature que nous avons récidivé avant notre départ!

Les piscines naturelles de Cavu @pinkturtle.blog
Les piscines naturelles de Cavu @pinkturtle.blog

Et vous, connaissiez-vous l’existence de ces piscines naturelles en Corse ?

Pour suivre mes aventures en direct et pour papoter « voyages » et sorties, rejoignez-moi sur Instagram et Facebook! @ très vite les voyageurs!

Myriam ❤

[BRETAGNE] L’île de Houat : notre refuge hors du temps dans le Morbihan


« Pour que le sang joyeux dompte l’esprit morose,
Il faut, tout parfumé du sel des goëmons,
Que le souffle atlantique emplisse tes poumons ;
Arvor t’offre ses caps que la mer blanche arrose. » (« Bretagne », J.-M. de Heredia)

🛬 Hello les voyageurs! 🛬

Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog

Pour celles et ceux qui ont suivi mes pérégrinations sur les réseaux sociaux, vous avez beaucoup commenté et apprécié mes photos de la Bretagne et plus particulièrement des îles bretonnes. Cette année, après nos sublimes vacances en Corse, nous avions décidé de redécouvrir notre région, la Loire-Atlantique, et ma région natale, la Bretagne. C’est pourquoi, je vous emmène aujourd’hui sur une petite île du golfe du Morbihan très plébiscitée par les touristes en cette année un peu particulière, l’île de Houat.

Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog

L’île de Houat (du breton : le canard) est située dans le golfe du Morbihan. D’ailleurs, l’île d’Houat et l’île d’Hoëdic forment, avec les nombreux îlots qui les entourent, le prolongement de la presqu’île de Quiberon. On peut ainsi y accéder en partant des ports de Vannes, Port-Navalo, Quiberon (Morbihan) mais aussi du Croisic ou de la Turballe (Loire-Atlantique). Les prix semblent assez élevés au premier abord (surtout pour une famille) mais passer toute une journée sur cette petite île aux allures paradisiaques fera partie de vos meilleurs souvenirs de vacances! Au départ de la Turballe, il vous en coûtera 39 euros/ adulte et 27 euros/ enfant, et au départ de Vannes, 31 euros/ adulte et 21.50 euros/ enfant en haute saison avec la compagnie Navix.

Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog

L’île de Houat est essentiellement une île de pêcheurs avec ses 250 habitants, ses 3 kilomètres de long, ses 1.5 kilomètre de large (17 kms pour faire le tour de l’ile!). Elle se caractérise par sa nature sauvage (surtout en hiver lorsque les touristes sont absents) et ses plages de sable fin aux eaux cristallines avec un petit air des Caraïbes.

Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog

Pour visiter Houat, il est tout à fait possible de louer des vélos (une petite boutique en loue en montant vers le village) mais la randonnée semble l’activité la plus appropriée et la plus simple pour découvrir de beaux paysages sauvages en empruntant les sentiers pédestres qui longent le littoral. D’ailleurs, à notre arrivée (vers 9h45), nous étions seuls sur les sentiers et les plages étaient presque désertes (à partir de 12h, ce fut une autre histoire!).

Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog

Que faire sur cette île typique?

  • Visiter le musée de l’Eclosarium, centre de recherche et de production des microalgues.
  • Se promener le long des dunes pour découvrir la flore : oeillet des sables, chardon bleu, orphrys abeille, oseille des rochers, lys maritime…
  • Manger des crêpes face à l’Océan (« Chez loulou«  : réservation conseillée en juillet-août).
  • Se baigner sur la grande plage au sable fin et aux eaux cristallines avec un masque-tuba (malgré la température de l’eau!).
  • Admirer de superbes panoramas ouverts sur l’Océan.
  • Observer les pêcheurs et le retour de pêche.
  • Goûter aux fameux crustacés de l’île de Houat dans l’un des trois restaurants de l’île (réservation obligatoire car les restaurants sont bondés en haute saison).
Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog

Les houatais accordent une grande importance au respect de l’environnement et de nombreux panneaux sont là pour sensibiliser les touristes au tri des déchets et au refus du gaspillage de l’eau potable et courante.

Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog

A Houat, les mouettes ne sont pas farouches et chercheront à se rapprocher de vous si vous leur lancez un bout de pain lors de votre pique-nique sur la plage…

Ile de Houat @pinkturtle.blog
Ile de Houat @pinkturtle.blog

J’espère que cette petite escapade sur l’île de Houat vous a plu, je vous emmène bientôt sur une autre île bretonne, l’île de Groix. Pour suivre mes aventures en direct ou pour papoter voyages et sorties, rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook! A très vite les voyageurs 😉 Myriam

Voici les îles bretonnes en vidéo. N’hésitez pas à commenter et à partager si vous appréciez notre chère Bretagne :

[LOIRE-ATL.] Mes petites virées nantaises #3 : le jardin extraordinaire de Chantenay


Jardin extraordinaire, Nantes @pinkturtle.blog
Jardin extraordinaire, Nantes @pinkturtle.blog

S’il y un jardin qui porte bien son nom, c’est celui-ci! Cela faisait quelques mois que nous voulions arpenter les allées du nouveau Jardin extraordinaire de Nantes, situé dans le quartier Chantenay. Construit au sein d’une ancienne carrière désaffectée dans laquelle trônaient les œuvres de street-art, il a ouvert ses portes en octobre dernier et prépare déjà son futur arbre aux hérons qui sera réalisé dans la continuité des machines de l’île.

Avec sa cascade de 25 mètres et ses plantes exotiques, le jardin tente de reconstituer l’univers extraordinaire des voyages racontés par Jules Verne dans ses romans tels que Voyage au centre de la terre, Le Tour du Monde en 80 jours, L’île mystérieuse ou 5 semaines en ballon. D’ailleurs, le jardin extraordinaire est situé à 2 pas du Musée Jules Verne.

Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog
Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog
Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog
Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog
Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog
Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog

Au pied de la gigantesque cascade de 25 mètres d’où émane une légère brume, de nombreuses fougères arborescentes, des bananiers, des papyrus, des lotus et autres gunnéras s’épanouissent grâce à l’humidité ambiante. Si vous êtes de passage dans la région, n’hésitez pas à y faire un tour pour le plaisir des yeux 😉

Cascade du jardin extraordinaire, Nantes @pinkturtle.blog
Cascade du jardin extraordinaire, Nantes @pinkturtle.blog

Pour suivre mes aventures en direct et pour papoter voyages et sorties, rendez-vous sur Instagram et sur Facebook! @ très vite mes voyageurs 😉

[LOIRE-ATL.] 20 000 lieues sous les mers à Saint-Nazaire : le sous-marin Espadon!


« Le Nautilus, avec une vitesse de vingt milles à l’heure, se glissa dans ce labyrinthe de canaux qui séparent les Maldives des Laquedives » (Jules Verne, Vingt Mille lieues sous les mers)

Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Yes, we did it! Cela fait plusieurs années que vous vivons à Saint-Nazaire et nous n’avions jamais pris le temps de visiter le sous-marin Espadon. Nous parcourons le monde à notre rythme mais nous avons également non loin de la maison des sites touristiques et culturels qui valent le détour! C’est pourquoi, ma petite semaine de vacances de février nous a permis de découvrir de jolis coins à côté de chez nous à Saint-Nazaire et à Nantes.

Le sous-marin Espadon : une visite immersive

Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

L’Espadon n’est pas seulement un poisson supersonique au long bec mais c’est aussi le nom du premier sous-marin à avoir voyagé sous la Banquise et fait l’équivalent de 17 fois le tour de la terre! Dès que l’on pénètre dans son antre, on se croirait presque dans le Nautilus de 20 000 lieues sous les mers. Pourtant, nous ne sommes pas dans un récit fictif de Jules Verne mais dans un sous-marin qui a parcouru le monde au-delà du cercle polaire! L’Espadon est, en effet, un vrai sous-marin à flot, le seul visitable en France, tout ce qu’il y a de plus réel : il a d’ailleurs été mis en service en 1960 et a parcouru les mers pendant 25 ans. Lors de notre visite, nous avons ainsi découvert les conditions de vie difficiles des sous-mariniers qui avaient peu d’intimité (2 petites couchettes pour 3 personnes) et profitaient uniquement d’espaces très confinés (claustrophobes s’abstenir!) et de lieux très exigus… La visite est, à ce titre, très immersive avec la reconstitution des couchettes, de la « cuisine », de la douche unique…, sans oublier l’audioguide qui permet de vivre par procuration certaines situations rencontrées par les sous-mariniers.

Le sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Le sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Mais ce qui fascine le plus les enfants, c’est bien la salle des torpilles à la fin de la visite! Même si elle n’a jamais servi officiellement (uniquement pour des exercices militaires), elle est reliée à tout un imaginaire militaire.

Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Pour effectuer cette visite, je vous conseille de réserver par internet (10 euros/personne sur le site de Saint-Nazaire Renversante!) compte tenu de la forte affluence lors des vacances scolaires. Vous pouvez d’ailleurs visiter Saint-Nazaire pendant toute une journée en commençant par le sous-marin, en poursuivant votre découverte par Escal’Atlantic, et dans les rues de la ville qui comportent de nombreuses fresques de street-art réalisées dans le cadre du festival des Escales. Je vous prépare d’ailleurs actuellement un guide de Saint-Nazaire sur l’application Escapadapp.

La terrasse panoramique et l’anamorphose de Varini

A ne pas manquer… Juste au-dessus de l’écluse fortifiée et du sous-marin Espadon, la terrasse panoramique permet également de jouir d’une vue privilégiée sur le fameux pont de Saint-Nazaire et sur l’Anamorphose de Varini intitulée Suite de triangles. Réalisés sur de nombreux bâtiments de la ville, ces triangles rouges ne peuvent être perçus correctement qu’à partir d’un point de vue unique afin de profiter d’un alignement parfait.

Suite de triangles, Saint-Nazaire/ @pink.turtle.blog

Après cette double découverte, n’hésitez pas à poursuivre votre visite par Escal’Atlantic si vous passez la journée à Saint-Nazaire.

Escal'Atlantic @pink.turtle.blog
Escal’Atlantic @pink.turtle.blog

De votre côté, avez-vous déjà visité un sous-marin? Si ce n’est pas le cas, est-ce qu’une telle visite vous tenterait?

Pour suivre mes aventures en direct et pour papoter « voyages », n’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram et sur Facebook! @très bientôt les voyageurs!

[BRETAGNE] Sortie en famille à Branféré : un zoo comme on les aime ❤


Hello! Après mes quelques articles sur la Grèce, je vous emmène non loin de chez moi dans le Morbihan au zoo de Branféré. A l’heure actuelle, nous avons un peu de mal à visiter (et nous boycottons!) certains zoos qui ne respectent pas l’espace dont a besoin un animal pour s’épanouir d’où le phénomène bien connu du félin qui tourne en rond dans sa cage et qui est symptomatique d’un mal-être. Mais oublions tout cela car le domaine de Branféré est un parc animalier où les animaux vivent (pour la plupart) en semi liberté et c’est bien ce qui fait la force de ce « zoo ». C’est le cas de certains oiseaux, des wallabys, des alpagas… De plus, on peut nourrir ces animaux avec du pop-corn et tenter de les approcher. Un super souvenir pour les petits et pour les grands (comme moi lol)!

Les Wallabies en liberté : tenter une approche…

Pas facile de nourrir les wallabies mais certains d’entre eux se laissent approcher très facilement. Il y en a un peu partout dans le grand parc notamment près du château où ils se nourrissent de feuilles et d’herbes. Un nourrissage est également organisé à certaines heures de la journée pour vous présenter les habitudes alimentaires des wallabies.

Des animaux épanouis dans un parc immense

Le parc animalier de Branféré fait 45 hectares. Vous pouvez y passer la journée sans vous ennuyer. Les nombreuses espèces qui y évoluent peuvent profiter pleinement de l’espace qui leur est alloué notamment pour les girafes, les autruches, les zèbres…

L’incontournable spectacle des oiseaux

Le spectacle des oiseaux est un moment à ne pas manquer (14h-15h30). Branféré possède 500 oiseaux du monde entier et peut d’ailleurs se targuer d’être considéré aujourd’hui comme un parc ornithologique. Nous avons adoré ce spectacle à la fois pédagogique et accessible à tous : en effet, pendant toute la durée du spectacle, nous sommes à proximité des oiseaux en liberté et les 2 dresseuses passent à côté du public avec les différentes espèces qu’il s’agisse des chouettes, des cigognes, des albatros, des rapaces… Un moment magique et très instructif dans un cadre magnifique (avec le château en arrière-plan!).

Parcabout et accrobranches

Au sein du parc animalier, un parcours aérien (dans les arbres) a été mis en place dans le but de divertir petits et grands. Le Parcabout consiste en un parcours ludique sur des filets tendus dans un lieu arboré du parc. Parents et enfants peuvent ainsi circuler en toute sécurité sur un espace en hauteur à l’image de l’accrobranches. Tout le monde peut y accéder à condition d’avoir des chaussures adéquates (pas de talons aiguille lol!). Mon fils a adoré!

Nourrissage des animaux

A certains horaires, on peut assister au nourrissage de plusieurs animaux notamment des pandas roux, des hippopotames, des wallabies, des manchots, des makis, des lémuriens, des rhinocéros, des pélicans et des siamangs. Par ailleurs, les visiteurs peuvent nourrir eux-mêmes les animaux du parc (wallabies notamment), les alpagas et animaux de la ferme pédagogique. De mon côté, je me suis fait plaisir avec les alpagas (ils sont très gourmands!).

Informations pratiques

Implanté dans la campagne morbihannaise à Le Guerno (petit village typique de la Bretagne), Branféré est situé au sud de la Bretagne dans le département du Morbihan. Le parc se situe à 30 min de Vannes sur l’axe Lorient-Nantes et est tout proche du Golfe du Morbihan. De Saint-Nazaire, il faut compter environ 45 minutes.
Sur place, vous disposez de plusieurs espaces pour déjeuner le midi : la crêperie de la Plaine africaine, la cafétaria self-service du parc (située à l’entrée) et le snack-bar du platane. Vous pouvez aussi apporter votre pique-nique (c’est ce que nous avons fait) car de nombreuses tables sont à votre disposition à l’entrée du parc (il faut juste sortir provisoirement du parc pour déjeuner). Quant aux tarifs, il faut compter 21 euros/ adulte, 14.50 euros/ enfant. Petite astuce : il vaut mieux acheter vos billets en ligne sur le site internet du parc, c’est moins cher!

Et vous, connaissez-vous des parcs animaliers qui respectent la nature et l’espace dont un animal a besoin pour s’épanouir?

Pour suivre mes aventures en direct et pour papoter, n’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram et sur Facebook! A très vite 😉