[LOIRE-ATL.] Mes petites virées nantaises #2 : entre nature et culture!


Musée d'Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog

Qui dit vacances d’une semaine, dit balade à Nantes! C’est systématique, je ne peux pas résister à la tentation! Dans un premier article sur mes virées nantaises, je vous avais emmenés au Passage Pommeraye, au Jardin japonais de l’île de Versailles, au Château des Ducs de Bretagne, sur l’île de Nantes, au Jardin des plantes et au Musée des Arts (les grands classiques nantais!). Cette fois-ci, je fais une halte au Musée d’Histoire Naturelle mais aussi près de la place Graslin pour admirer quelques fresques de street-art, rue de l’Echelle (en mode « Jules Verne »!) et au jardin japonais de l’île de Versailles (on ne change pas les bonnes vieilles habitudes surtout lorsqu’un rayon de soleil pointe le bout de son nez!).

Flâner dans les rues de Nantes…

Il est toujours agréable de flâner dans les rues de Nantes pour faire de belles découvertes visuelles, culturelles… Juste derrière le théâtre Graslin, une fresque murale a d’ailleurs attiré l’attention des visiteurs d’un jour que nous sommes…

Street-art près de la Place Graslin, Nantes @pink.turtle.blog
Street-art près de la Place Graslin, Nantes @pink.turtle.blog
Place Royale, Nantes @pink.turtle.blog
Place Royale, Nantes @pink.turtle.blog

Le Musée d’Histoire Naturelle : la belle découverte de notre escapade à Nantes

Non, je n’ai pas passé la Nuit au musée avec Ben Stiller! Pourtant, l’ambiance y était! Pour nous, le Musée d’Histoire Naturelle de Nantes est une belle découverte. Malgré la foule des vacances scolaires, nous avons particulièrement apprécié le rez-de-chaussée consacré à la Préhistoire (admirez le gros squelette de dinosaure qui ressemble à un ptéranodon!), à la paléontologie, à la géologie et à la minéralogie. Nous avons d’ailleurs adoré l’énorme géode d’améthyste et les nombreux minéraux ou fossiles que l’on peut toucher.

Musée d'Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d'Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog

Après les collections des sciences de la terre et de l’univers, il est temps de découvrir les collections de zoologie qui comportent des animaux provenant du monde entier, et ce au premier étage. Le squelette de rorqual est particulièrement impressionnant et la collection d’oiseaux (qui comporte 25 000 spécimens) est remarquable. On peut même admirer différentes espèces de tortues : tortue imbriquée, verte, terrestre, tortue des Seychelles… (mais pas de tortue rose à l’horizon par contre!).

Musée d'Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d'Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog

Certaines expositions temporaires valent aussi le coup d’œil à l’image de « Retour d’Orient », une expo consacrée à l’histoire du commerce des épices, des pierres précieuses et des étoffes avec une présentation de la fameuse route de la soie. Des ateliers pédagogiques tournés vers l’odorat et des lectures animées permettent aux enfants de découvrir les épices de manière ludique.

Enfin, un vivarium est ouvert au public au rez-de-chaussée avec quelques spécimens de reptiles notamment des serpents. Pas de photos car les serpents sont MA grosse phobie!

La rue de l’Echelle : en mode « Jules Verne »

Nantes est par excellence la ville de Jules Verne et certains lieux sont là pour nous le rappeler qu’il s’agisse du Musée Jules Verne, de l’île de Nantes avec ses machines ou de la rue de l’Echelle avec une grande fresque murale consacrée à l’écrivain. Personnellement, j’aime beaucoup l’univers de Jules Verne à mi-chemin entre science-fiction et littérature scientifique. Le Tour du Monde en 80 jours me plaît tout particulièrement… Allez savoir pourquoi! Et vous, quel est votre ouvrage préféré?

Rue de l'Echelle, Nantes @pink.turtle.blog
Rue de l’Echelle, Nantes @pink.turtle.blog

Le Jardin japonais de l’île de Versailles

Le voilà, le petit plaisir routinier de mes escapades nantaises! J’adore ce jardin japonais situé sur l’île de Versailles. Il est particulièrement charmant au printemps lorsque les cerisiers/sakura sont en fleurs et en automne avec les feuilles qui rougissent…

Jardin japonais de l'île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l’île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l'île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l’île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog

Une bonne adresse et un grand classique nantais : L’Entrecôte

L’Entrecôte est mon péché mignon lorsqu’on se balade à Nantes! Evidemment, il faut être patient pour mériter cette viande tendre accompagnée de la fameuse sauce secrète à l’estragon! Il faut vraiment que j’arrête de regarder la photo qui suit car elle me fait trop saliver!

Et vous, quelle(s) ville(s) appréciez-vous pour une escapade d’une ou 2 journée(s)? Quelles sont vos activités favorites?

Pour suivre mes aventures en direct et pour papoter « voyage », rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook! @bientôt les voyageurs!

[LOIRE-ATL.] Visite guidée de Saint-Nazaire autour du street-art : mes fresques murales préférées


Street-art Méan-Penhoët, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Connaissez-vous la ville de Saint-Nazaire en Loire-Atlantique? Malheureusement, elle n’a pas toujours bonne presse… En effet, la ville est surtout connue pour ses chantiers navals, le site d’Airbus… En gros, les gens la perçoivent comme une ville industrielle et ouvrière sans aucun cachet a fortiori à cause de son centre qui a été détruit pendant la seconde guerre mondiale et reconstruit un peu à la va vite dans les années 50-60. Pourtant, le label de « Ville d’Art et d’Histoire » va être décerné à Saint-Nazaire en 2020… et pour cause… La ville a tout fait pour redorer son blason en mettant en place de nombreux projets artistiques par le biais du théâtre, du festival des Escales et des initiatives autour du street-art (et ça, j’adore!). En effet, chaque année, la ville accueille une nouvelle fresque murale dans le cadre du festival des Escales en invitant un artiste-graffeur connu dont on peut suivre le travail juste avant le festival. De nombreux quartiers de Saint-Nazaire se sont ainsi transformés et reprennent vie grâce à ces fresques colorées qui attirent de plus en plus de touristes avides de découvertes artistiques. Autant je ne suis pas super fan des chantiers navals (même si c’est impressionnant, je l’avoue!), autant j’adore contempler ces fresques et aller à la recherche des dernières réalisations disséminées dans la ville. Le dimanche matin, c’est souvent une de mes activités favorites en compagnie de mon appareil photo…

1. Les fresques grandioses du quartier du Petit Maroc

Street-art du Petit Maroc @pink.turtle.blog
Street-art du Petit Maroc @pink.turtle.blog

Les fresques du Petit Maroc se situent non loin de la base sous-marine et ont été réalisées dans le cadre du festival des Escales en 2015. Ainsi, ces deux peintures murales grandioses se font face et rendent hommage à Valparaiso, au Chili. Deux graffeurs chiliens avaient été invités pour réaliser ces œuvres : à gauche, Inti et à droite, La Robot de Madera.

2. Les fresques de Méan-Penhoët et le monde de la piraterie

Street-art, Méan-Penhöet, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Réalisées à l’occasion de la 10ème édition du festival d’art urbain « Bouge », les fresques du quartier Méan-Penhoët sont le fruit d’une collaboration entre artistes internationaux (Ekiem, Djuradje) et graffeurs locaux. Redonner vie à ce triste mur de béton adossé aux bassins du port, n’était pas une mince affaire! Une vraie réussite sur le thème coloré de la piraterie dans un quartier qui est souvent présenté de manière péjorative car adossé aux chantiers navals…

Street-art, Méan-Penhoët, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Street-art, Méan-Penhoët, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Street-art, Méan-Penhoët, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Street-art, Méan-Penhoët, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

3. Les Oides : personnages emblématiques de Saint-Nazaire

Les Oides, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Les Oides, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Les Oides (doigt en verlan) sont de petits personnages bleus, des schtroumfs locaux. Œuvres d’un graffeur originaire du coin, ils sont près de 500 sur l’agglomération et on peut les retrouver un peu partout à Saint-Nazaire notamment sur les sentiers côtiers. On peut donc s’amuser à les retrouver lorsqu’on se balade en ville…

4. Le centre-ville et le « sabat » de David de la Mano

Les deux fresques les plus récentes sont celles de David de la Mano, artiste espagnol à l’univers onirique, qui a investi deux pans de mur sur l’Avenue Léon Blum : l’un devant l’école des Beaux-Arts, l’autre devant l’école Saint-Joseph (juste derrière la mairie de Saint-Nazaire).

5. Le Boulevard d’Anjou sous le signe du jazz

Dialogues est une œuvre musicale réalisée par le peintre brésilien originaire de São Paulo, Apolo Torres, pour la 28ème édition du festival des Escales en 2019. Cette fresque est un peu plus excentrée (située Boulevard d’Anjou).

6. L’Anamorphose de Varini

Je vous avais déjà parlé de l’anamorphose intitulée « Suite de triangles » réalisée en 2007 par l’artiste suisse Felice Varini, dans un article sur la Photo du mois. Pour faire court, c’est une suite de triangles rouges qui ne peut être perçue correctement qu’à partir d’un point de vue unique à savoir la terrasse panoramique située dans le port de Saint-Nazaire avant les chantiers navals. Vous voyez l’alignement des triangles?

Suite de triangles, Saint-Nazaire/ @pink.turtle.blog

7. Le quartier du théâtre : entre tradition et modernité

Et le meilleur pour la fin! C’est de loin ma fresque préférée! Celle d’Adnate intitulée Unravel : il s’agit du visage réaliste d’un enfant aborigène réalisé en 2018 face da théâtre de Saint-Nazaire, à l’occasion du festival Les Escales sur le thème de Melbourne. Sur mon compte Instagram, j’ai d’ailleurs publié plusieurs photos de cette fresque impressionnante.

Adnate, Unravel, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Adnate, Unravel, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Alors, que pensez-vous du street-art nazairien?

A certaines périodes, l’office de tourisme organise d’ailleurs des tours sur le thème du street-art et propose une brochure pour dénicher les chefs-œuvre dans la ville : cliquez ici pour la découvrir!

Pour découvrir mes aventures en direct et pour papoter « voyages », n’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram et sur Facebook! A très vite les voyageurs 🙂

[PORTUGAL] From Portugal with love : Lisbonne en 10 coups de cœur


Lisbonne @pink.turtle.blog

Ola amigos ! Je viens de rentrer de Lisbonne où j’ai passé un week-end de 4 jours totalement hors du temps (et je ne parle pas de la pluie !). Nous avons beaucoup apprécié la capitale portugaise qu’il s’agisse de ses petits quartiers typiques, de ses immenses fresques de street-art (y en a pour tous les goûts !) disséminées un peu partout dans la ville, de son joli tramway, de ses miradouros, de son architecture pittoresque associée aux azulejos colorés, de ses pâtisseries locales ou des escapades à proximité de Lisbonne. Les deux seuls bémols de notre agréable séjour ont été (et c’est totalement subjectif !) le quartier trop touristique et très venteux de Bélèm (facile pour choper une bonne crève ou pour faire une rechute d’otite !) et… vous allez rire, le célèbre bacalhau (la morue -ou codfish- cuisinée aux petits oignons). En tout cas, cela faisait plusieurs années que Lisbonne nous faisait de l’œil et il a suffi du prétexte des 40 ans de mon compagnon pour nous y rendre 😉 Que ne ferait-on pas par amour… Il y a des tas de choses à faire à Lisbonne et mon but n’est pas de recenser tout ce qu’on peut y faire (vous trouverez facilement ces infos sur internet) mais plutôt de vous présenter les lieux, quartiers et activités qui nous ont marqués afin de donner quelques idées à celles et ceux qui souhaitent se rendre à Lisbonne pour un week-end.

1/ Le Miradouro de Santa Luzia (Alfama)

A Lisbonne, il y a de nombreux miradouros (belvédères) qui permettent d’avoir une vue imprenable sur la ville et de profiter d’un panorama assez grandiose. Lisbonne est d’ailleurs surnommée (à l’image de Rome) la ville aux 7 collines. Même s’il n’est pas le miradouro qui offre la vue la plus impressionnante sur Lisbonne (cf. le miradouro Sao Pedro del Alcantara), le miradouro Santa Luzia (Alfama) reste, pour moi, le plus pittoresque avec ses azulejos, ses bougainvilliers et ses musiciens. De plus, on y accède en empruntant la fameuse ligne de tramway 28E.

Miradouro Santa Luzia @pink.turtle.blog
Miradouro Santa Luzia @pink.turtle.blog
Miradouro Santa Luzia, Lisbonne @pink.turtle.blog

2/ Le Château Sao Jorge : une vue imprenable sur le pont du 25 avril

Vue depuis le château Sao Jorge @pink.turtle.blog

Juste à côté du Miradouro Santa Luzia se trouve le château Sao Jorge qui offre un très beau panorama sur la ville (peut-être le plus beau !) avec une vue sur le Tage et le pont du 25 avril en arrière-plan. En effet, Ce château a été bâti sur la colline la plus haute du centre historique et a été occupé par les Maures dès le VIIIème siècle. Nous avons beaucoup apprécié les différents points de vue sur la ville (malgré le vent très fort !), la balade sur les remparts et dans les diverses tours, mais aussi les nombreux paons qui font la roue et déambulent près du belvédère, les fouilles archéologiques qui témoignent de la présence des phéniciens, des grecs et carthaginois sur ce site et les belles oranges qui nous faisaient de l’œil à la fin du parcours sur les remparts. En sortant du château, j’ai eu comme une envie de jus d’oranges pressées… allez savoir pourquoi ! Entrée : 8.50 euros.

Orangers du château Sao Jorge @pink.turtle.blog
Vue depuis le château Sao Jorge @pink.turtle.blog
Paon du château Sao Jorge @pink.turtle.blog
Château Sao Jorge @pink.turtle.blog

3/ Le quartier Mouraria et son escalier pittoresque

Le quartier Mouraria est l’un des quartiers les plus traditionnels et multiculturels de Lisbonne et nous avons particulièrement apprécié ses petites rues typiques et colorées avec ses tavernes de fado. Ce quartier est, en effet, le berceau du FADO comme en témoigne le street-art de l’escalier Sao Cristovao ! Magnifique non?

Escalier de Sao Cristovao, Lisbonne @pink.turtle.blog
Street-art Fado, Escalier Sao Cristovao @pink.turtle.blog

4/ Le quartier et le miradouro de Sao Pedro del Alcantara

C’est l’un de mes quartiers préférés avec sa vue imprenable sur le château Sao Jorge, son funiculaire customisé (Funiculaire Da Gloria et Bica) et son ambiance street-art avec une galerie à ciel ouvert. Il faut avoir les yeux grands ouverts car des œuvres se cachent un peu partout dans ce quartier… autour du miradouro ! Le Bairro alto est aussi un quartier typique avec ses ruelles étroites et ses animations nocturnes.

Miradouro Sao Pedro del Alcantara @pink.turtle.blog
Près du miradouro de Sao Pedro del Alcantara @pink.turtle.blog
En grimpant vers le miradouro Sao Pedro del Alcantara @pink.turtle.blog
Funiculaire da Gloria, miradouro Sao Pedro del Alcantara @pink.turtle.blog
Vue sur le château Sao Jorge @pink.turtle.blog

5/ Ruelles typiques et azulejos

Ce que j’aime à Lisbonne, ce sont aussi ses ruelles typiques, colorées et ses azulejos pittoresques. J’ai pris des quantités astronomiques de photos d’azulejos dont je vous propose un petit échantillon 😉

Ruelles du Bairro Alto @pink.turtle.blog
Azulejos du Bairro Alto @pink.turtle.blog
Entrée et azulejos @pink.turtle.blog
façade originale, Lisbonne @pink.turtle.blog
Azulejos, Lisbonne @pink.turtle.blog

6/ La LX factory, un village branché !

La LX factory est une ancienne fabrique de tissus réaménagée en petit village « branchouille »! C’est aussi un véritable paradis du street-art et un endroit où vous pourrez trouver des artisans et petites boutiques d’art ou de créateurs, des cafés et bars dont l’un possède un superbe rooftop avec vue sur le pont du 25 avril… Personnellement, j’y ai trouvé de jolis souvenirs de Lisbonne : des pièces uniques d’artisanat à un prix raisonnable. Il faut absolument s’y arrêter avant d’aller à Bélèm pour déjeuner un midi et bien prendre son temps afin de découvrir quelques trésors bien cachés! L’Abeille de Bordalo II est presque devenue un incontournable de Lisbonne…

LX factory, Lisbonne @pink.turtle.blog
LX factory, Lisbonne @pink.turtle.blog
L’Abeille, Bordalo II, LX factory @pink.turtle.blog
LX Factory, Lisbonne @pink.turtle.blog
LX factory, Lisbonne @pink.turtle.blog

7/ Le couvent des Carmes

Situé juste à côté de l’ascenseur de Santa Justa, le couvent des Carmes est une visite à ne pas manquer. Les ruines de l’Eglise gothique sont le témoignage du violent tremblement de terre qui secoua Lisbonne en 1755. Le musée archéologique est très intéressant avec ses objets préhistoriques, ses sarcophages, ses momies péruviennes (oui oui, de vraies momies!! bouhhh) et le tombeau du roi Ferdinand Ier du Portugal.

Ruines de l’Eglise gothique des Carmes @pink.turtle.blog
Momie, couvent des Carmes @pink.turtle.blog

8/ Lisbonne : le paradis du street-art

Street-art, Lisbonne @pink.turtle.blog

Les fans de street-art seront au paradis à Lisbonne! Si l’on peut parfois déplorer le vandalisme des magnifiques azulejos de certaines maisons du centre historique, il y a aussi de vrais trésors artistiques disséminés dans toute la capitale, à découvrir en marchant… Je consacrerai d’ailleurs un article au street-art à Lisbonne très prochainement 😉

Street-art, Lisbonne @pink.turtle.blog
Street-art, Lisbonne @pink.turtle.blog

9/ Le Monastère des hiéronymites : une architecture grandiose

Monastère des Hiéronymites @pink.turtle.blog
Couvent des Hiéronymites @pink.turtle.blog

Visite incontournable à Bélèm avant ou après la célèbre Tour !

Situé dans le quartier de Bélèm, ce monastère date du début du XVIème siècle. Bâti à la demande du roi Manuel Ier pour remercier la vierge Marie du déroulement de l’expédition en Inde de Vasco de Gama, il vaut vraiment le détour qu’il s’agisse de son architecture grandiose ou de sa symbolique forte pour les portugais : en effet, il s’agit du mausolée de Manuel Ier mais aussi de Vasco de Gama et de grandes personnalités littéraires (Camoes, Pessoa). Personnellement, j’ai adoré l’architecture extérieure et intérieure de même que le musée archéologique 😉

Eglise, monastère des Hiéronymites @pink.turtle.blog

10/ Le célèbre tramway 28E

A Lisbonne, il ne faut surtout pas oublier d’emprunter la célèbre ligne 28E du tramway si emblématique de la ville. Si elle fait partie des icônes de la capitale portugaise, cette ligne arpente aussi les coins les plus pittoresques de l’Alfama. On a adoré même si ça secoue pas mal quand on est debout ! 🙂

Devant le tramway 28E, Lisbonne @pink.turtle.blog
La célèbre place du Commerce, Lisbonne @pink.turtle.blog

Mes bonnes adresses (testées et approuvées!) à Lisbonne :

Logement

Flores Guesthouse (très bel accueil, chambre fonctionnelle, spacieuse, bon petit déjeuner ; bémol : insonorisation entre les chambres). Environ 80 euros/ nuit.

Restaurants

Le Comptoir français (Bélèm) :

Le Comptoir français @pink.turtle.blog

Bel accord entre les cuisines française et portugaise. Très bonne adresse dans le quartier ultra touristique de Bélèm (tous les employés parlent français et présentent précisément les plats du jour !).

Dessert avec pastéis de Nata @pink.turtle.blog

M’arrecreo pizzeria :

Excellentes pizzas, très bon vin, desserts raffinés ! Un repas au top (prix un peu élevés pour Lisbonne cependant). On s’est régalés ! Restaurant situé dans le quartier du miradouro Sao Pedro del Alcantara (Bairro alto).

M’arrecreo, Lisbonne @pink.turtle.blog

Gayola Steakhouse et Bar :

Si vous avez envie de manger une viande très tendre ou un bon burger maison, c’est l’adresse qu’il vous faut. Très bon accueil, frites excellentes ! Restaurant situé à côté du Bairro alto (principe Real).

La Casa Piriquita (Sintra) :

Si vous voulez goûter les spécialités sucrées portugaises, c’est une très bonne adresse à Sintra. Nous nous sommes installés dans le salon de thé de la boutique afin de goûter les pastéis, les boules coco et un petit gâteau à l’orange et au sésame.

Salon de thé, Sintra @pink.turtle.blog

PRATIQUE : N’oubliez pas la Lisboa card (24h, 48h ou 72h) ! Gratuité des transports (train y compris pour aller jusqu’à Sintra, tramway, bus, métro), gratuité ou réductions sur certaines visites. Gratuit pour l’ascenseur de Santa Justa, pour le monastère des hiéronymites, réductions pour le château de Pena, la Quinta da Regaleira… Lorsque vous achetez la carte, on vous remet un livret dans lequel vous disposez de toutes les informations sur les réductions. Plus d’infos : https://www.lisboacard.org/fr/

Je vous retrouve bientôt pour vous raconter ma charmante journée à Sintra ! Pour suivre mes aventures en direct, rendez-vous sur Instagram et Facebook! A très vite 🙂

[LOIRE ATL.] Mes petites virées nantaises #1


Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog
« Nantes : peut-être avec Paris la seule ville de France où j’ai l’impression que peut m’arriver quelque chose qui en vaut la peine, où certains regards brûlent pour eux-mêmes de trop de feux […], où pour moi la cadence de la vie n’est pas la même qu’ailleurs, où un esprit d’aventure au-delà de toutes les aventures habite encore certains êtres, Nantes, d’où peuvent encore me venir des amis. » (André Breton, Nadja)

Bain de foule, shopping, visites culturelles, balades urbaines, restaurants gastronomiques, jolis jardins, street-art… : quand un besoin d’air citadin se fait pressant, je prends la voiture et je file à Nantes (surtout en hiver!). 45 minutes et on y est ! Effectivement, j’adore aller à Nantes le week-end. Pour quelles raisons? Pour ses petites boutiques, ses nombreuses activités culturelles (le château des ducs de Bretagne et ses expos, le musée des Beaux-arts, le passage Pommeraye, le musée Jules Verne, l’île des machines…), ses bons restaurants, ses petits jardins (jardin japonais, jardin des plantes), ses animations (île de Nantes, éléphant, concerts, le voyage à Nantes…), ses cafés-brasseries historiques (La Cigale). Bref, j’aime beaucoup retrouver l’ambiance nantaise le temps d’un week-end. Ma journée commence en général par le passage Pommeraye (obligatoire!) avec sa boutique d’accessoires Pylones et les rues piétonnes, puis je poursuis ma petite virée par une balade près du château des ducs de Bretagne ou une marche le long de l’Erdre, un arrêt au jardin japonais de l’île de Versailles ou au jardin des plantes, un peu de shopping, une pause gourmande à la Cigale ou à la crêperie Heb Ken, pour terminer au restaurant l’Entrecôte! Allez, je vous raconte tout en images!

1/ Le passage Pommeraye

Le passage Pommeraye est un lieu incontournable à Nantes. Classée monument historique (construite dans les années 1840), cette galerie marchande est si singulière que de nombreux écrivains n’ont pas hésité à la mettre en scène dans leurs romans à l’image de Flaubert (Par les champs et par les grèves) ou de André-Pieyre de Mandriargues (Le Musée noir). De mon côté, je flâne volontiers dans les jolies boutiques de bijoux, puis suis systématiquement happée par l’odeur caramélisée de kouign amann qui se dégage du magasin Larnicol situé à l’entrée de la galerie. Miam!!!

Passage Pommeraye, Nantes @pink.turtle.blog
Passage Pommeraye, Nantes @pink.turtle.blog

2/ Le château des ducs de Bretagne : plongée dans l’histoire de Nantes et de la Bretagne

Le château des Ducs de Bretagne, haut lieu de l’histoire de France et de la Bretagne, est une visite incontournable quand on est de passage à Nantes. Il est situé au centre-ville, ce qui facilite grandement les balades, visites et découverte des expositions organisées au château, ces dernières étant très nombreuses et variées (expos sur les samouraïs, sur l’or des Colombiens, sur le Surréalisme à Nantes ou les Vikings plus récemment). Comme de nombreux nantais, j’aime beaucoup flâner dans la cour du château et sur les remparts lorsqu’il fait beau. En tant que bretonne, ce château est, pour moi, un symbole fort : construit par les Ducs de Bretagne dès le XIIIème siècle, il a servi de résidence ducale sous François II avant que sa fille Anne n’épouse deux rois de France successifs (sous la contrainte!), ce qui entraîna l’union de la Bretagne à la France. Soyez tranquilles, je ne brandirai pas le Gwenn ha du! 😉

Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog
Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog
Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog
Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog

3/ L’île de Nantes : l’éléphant et le musée des machines

L'éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog
L’éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog

S’il y a un endroit à ne pas manquer avec des enfants (et de grands enfants comme moi!), c’est bien l’île de Nantes avec son éléphant majestueux de 12 mètres de haut. Vous pouvez même monter à bord et écouter les explications du machiniste qui vous renseignera sur l’animal et arrosera les passants et visiteurs avec la trompe de l’éléphant. Vous pouvez également visiter la galerie des machines et faire un tour dans le Carrousel des mondes marins, clin d’oeil à Jules Verne. Une valeur sûre pour passer de bons moments avec des enfants à Nantes 😉

L'éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog
L’éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog

4/ Le musée des Beaux-arts et ses expositions temporaires

Créé en 1801 par Napoléon Bonaparte, le Musée des Beaux-arts de Nantes possède de jolies collections allant du XIIIème siècle au XXIème siècle et des atouts non négligeables avec la présence des maîtres de la Renaissance (Tintoret), du clair-obscur de Georges de la Tour, des peintres du XVIIème siècle (Rubens, Champaigne) ou des fêtes galantes de Watteau et Lancret. Les amateurs de peinture du XIXème siècle (comme moi!) n’ont qu’à bien se tenir car, au premier étage, se trouve un salon orientaliste avec des toiles de Delacroix et de Gérome, mais aussi de magnifiques toiles (grand format) de Rochegrosse (que j’adore!) et une toile de Courbet. Des expositions temporaires sont organisées régulièrement. Récemment, une très belle exposition avait été consacrée au scandale impressionniste avec de célèbres toiles de Renoir, Sisley et Gérome. En ce moment, une exposition sur « L’Eloge de la sensibilité » attire de nombreux visiteurs. Je vais m’y rendre prochainement…

Musée d'arts, Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’arts, Nantes @pink.turtle.blog

5/ Jolies balades le long de l’Erdre

@pink.turtle.blog

6/ Le jardin de l’île de Versailles : escale au Japon!

Le jardin japonais est un lieu que j’affectionne particulièrement surtout lorsque les cerisiers sont en fleurs ou lorsque les feuilles rougissent. J’y vais régulièrement pour me balader et pour lire au soleil afin de profiter d’un cadre zen. On y fait aussi de jolies rencontres 😉 Je vous renvoie aux articles que j’ai publiés sur l’événement Passion Japon et sur ce jardin.

Jardin Japonais de l'île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais de l’île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais, île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l'île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l’île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Ragondin de l'île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Ragondin de l’île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog

7/ Sur les traces du street-art nantais

Comme de nombreuses villes françaises, Nantes est aujourd’hui un espace de création pour les artistes graffeurs. Plusieurs fresques murales se démarquent ainsi dans le centre de Nantes. De mon côté, j’apprécie beaucoup celles qui se trouvent sur l’île de Nantes et la fresque (fraîchement restaurée) face au CHU non loin de la place du commerce.

Street-art, face au CHU de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, face au CHU de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, Nantes @pink.turtle.blog

8/ Le jardin des plantes : du voyage à Nantes aux plantes carnivores

Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog

J’apprécie également beaucoup le jardin des plantes situé non loin du Musée des arts et de la gare. Il sert souvent de décor aux artistes lors de la célèbre manifestation estivale, Le Voyage à Nantes. De plus, les points d’eau, les serres tropicales, les sculptures végétales ou la petite ferme pédagogique (avec des biquettes qui rongent les vêtements lol) sont très chouettes.

Serre tropicale, Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Serre tropicale, Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog

9/ Mes petits restaurants et bonnes adresses à tester sans modération!

Crêperie Heb Ken, Nantes @pink.turtle.blog
Crêperie Heb Ken, Nantes @pink.turtle.blog
  • L’Entrecôte : une excellente adresse pour celles et ceux qui souhaitent déguster de la viande de bœuf extrêmement tendre avec une sauce délicieuse (dont la recette reste secrète! J’ai beau demander… personne n’accepte de me dévoiler les secrets de cette sauce!). Plat unique et file d’attente (pas de réservation possible).
  • Le Bouche à oreille : Cuisine lyonnaise (bouchon lyonnais!), cadre convivial et rapport qualité/prix satisfaisant. Réservation obligatoire le week-end.
  • Crêperie Heb Ken : ma crêperie préférée à Nantes! Les crêpes sont succulentes (bien beurrées comme on aime!) et de nombreuses pâtisseries-maison vous font de l’œil pour le goûter. Ouvert en continu en journée.
  • Chez Monseigneur : cuisine marocaine, cadre pittoresque et convivial, couscous et tajines excellents. Réservation obligatoire.
  • L’Abelia : Restaurant gastronomique dans une belle demeure bourgeoise, cadre assez chic. Cuisine raffinée. Réservation obligatoire.
  • Le Bistro des enfants nantais : Cuisine maison et raffinée, cadre convivial et agréable, bon accueil, rapport qualité/ prix satisfaisant. On adore et on est pas les seuls!
  • La vache nantaise : super adresse pour un brunch le dimanche midi!
  •  La Cigale : Un lieu mythique à Nantes, passage obligatoire pour prendre un chocolat chaud, un thé, un café et une part de gâteau pour le goûter. Le cadre « Second Empire » est magnifique.

Si vous connaissez de bonnes adresses à Nantes, n’hésitez pas à me faire signe! Je les testerai avec plaisir et les ajouterai à ma liste des bonnes adresses 😉 Merci 🙂

Et vous, dans quelle ville appréciez-vous partir en escapade le temps d’un week-end?

A très bientôt pour de nouvelles aventures au Portugal dans quelques jours ! 😉 Rendez-vous sur Instagram et Facebook pour les photos et stories en live!

Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog

[LOIRE-ATL.] Vivre à Saint-Nazaire après 5 ans passés à Paris!


Lever de soleil sur la plage de Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Lever de soleil sur la plage de Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Aujourd’hui, avec l’arrivée du soleil, il me prend une envie de vous parler de notre vie à Saint-Nazaire! Nous sommes arrivés en 2012, après avoir passé 5 ans à Paris et en banlieue parisienne, et j’avoue que le choc a été assez violent entre la capitale et la ville de bord de mer. D’un point de vue culturel, nous avions vraiment peur de nous ennuyer car nous adorons les expositions de toutes sortes, les concerts, les visites culturelles, le street-art etc… Bref, dans notre esprit, il en était fini des expositions au Grand Palais, des concerts de jazz manouche et des sorties au Château de Versailles. Pour autant, nous étions ravis de retrouver la famille, l’air pur de l’océan après des bronchites à répétition à Paris, un boulot moins stressant (5 ans d’enseignement en zone d’éducation prioritaire « prévention violence », c’est vraiment hard, ça use!), la plage pendant l’été et la gastronomie bretonne surtout les fruits de mer. Dès notre arrivée, nous avons effectué de nombreuses visites autour de Saint-Nazaire : Guérande, La Baule, Pornichet, Le Croisic, la Brière, le Pouliguen sans oublier Nantes car il y a des tas de choses à faire dans la région. Mais qu’en est-il de Saint-Nazaire? Depuis quelques années, la ville lance de nombreux projets pour redynamiser son image et pour attirer les touristes afin de faire concurrence aux stations balnéaires très cotées que sont Pornichet et La Baule. En effet, il faut savoir que Saint-Nazaire est une ville qui a été détruite pendant la seconde guerre mondiale et il a fallu du temps pour la reconstruction : malheureusement, pas de vieux centre! Le « centre-ville » est totalement éclaté. Pendant de nombreux mois, nous sommes partis en quête du centre de Saint-Nazaire et avons fini par comprendre qu’il n’y en avait pas tout simplement! Pour autant, il y a des tas de choses à faire dans notre jolie ville de bord de mer. Voici un petit aperçu de nos activités et de celles qui vous attendent si vous passez par là!

1/ Effectuer une balade sur le front de mer et admirer de jolis levers/ couchers de soleil

Coucher de soleil, front de mer, St Nazaire @pink.turtle.blog
Coucher de soleil, front de mer, St Nazaire @pink.turtle.blog

Le front de mer a été rénové récemment et permet de prendre une bonne bolée d’air frais, tout en admirant le pont de Saint-Nazaire, la statue du soldat américain, les cabanes de pêcheurs et pêcheries… Vous pouvez également vous promener (ou courir comme de nombreux nazairiens !) sur la plage et vous arrêter dans l’un des bars du front de mer comme « La pêch’rie ». De mon côté, habitant à 5 minutes du front de mer, je prends plaisir à me lever tôt le week-end pour photographier de magnifiques levers de soleil (j’en profite pour récupérer des croissants chauds!). Quant à la statue du soldat américain qui orne le front de mer (on l’aperçoit au loin sur mes photos), elle s’appelle le « monument américain » ou le « Sammy », et représente un énorme aigle en bronze qui porte sur son dos un soldat américain brandissant une épée. Inaugurée le 27 juin 1926, en présence du général américain Pershing – commandant en chef des forces américaines en Europe pendant la première guerre, elle commémore l’arrivée des troupes américaines à Saint-Nazaire en 1917.

Lever de soleil, front de mer, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Lever de soleil, front de mer, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

2/ Arpenter les allées du jardin des plantes : on adore!

Si vous vous promenez sur le front de mer, vous ne pouvez pas manquer le jardin des plantes situé juste à côté du bar « Le transat ». A l’arrivée du printemps, ce jardin est magnifique, bien entretenu et extrêmement fleuri : tulipes, cerisiers en fleurs…

3/ Admirer le street-art au petit Maroc et aux quatre coins de la ville

Street-art du Petit Maroc @pink.turtle.blog
Street-art du Petit Maroc @pink.turtle.blog

Dans le quartier du Petit Maroc et le quartier « Ville-port », de magnifiques peintures de street-art attirent l’oeil du passant. Elles ont été réalisées pour la plupart dans le cadre du festival musical des « Escales » qui a lieu tous les étés à Saint-Nazaire : en effet, le festival invite des artistes graffeurs de nombreux pays tels que Inti (Chili, 2015), Nardstar (Afrique du Sud, 2016), Ellen Rutt (USA, 2017), Adnate (2018) et Torres (2019). Le street-art commence aujourd’hui à se répandre dans toute la ville (voir mon article à ce sujet) comme en témoignent les nouvelles peintures de la longue palissade du boulevard Leferme qui conduit vers les chantiers navals. On se balade souvent du côté du petit Maroc et près du théâtre pour admirer ces peintures très réussies. Mon petit rappeur adore!

Adnate, Unravel, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Adnate, Unravel, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Non loin de ce quartier, on peut aussi admirer l’anamorphose de Varini, intitulée « Suite de triangles » depuis la terrasse panoramique de l’écluse fortifiée.

Suite de triangles, Saint-Nazaire/ @pink.turtle.blog
Suite de triangles, Saint-Nazaire/ @pink.turtle.blog

4/ Le Festival « Les Escales » (chaque été, fin juillet)

© Festival "Les Escales de Saint-Nazaire"
© Festival « Les Escales de Saint-Nazaire »

Saint-Nazaire est une ville connue pour son grand festival musical des Escales (qui dure 3 jours). Depuis quelques années, le programme est de plus en plus riche : Etienne Daho, Eddy de Pretto, Beth Ditto, Feder, Offenbach, Kool and the gang, Inuit…

5/ Un petit tour à Saint-Marc sur Mer pour faire un coucou à Monsieur Hulot

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Saint-Marc sur Mer

La plage de Saint-Marc est très jolie même si le sable est très épais et poussiéreux. N’oubliez pas d’aller saluer Monsieur Hulot dont la statue surplombe la plage depuis le toit du restaurant « Le France ». En effet, cette plage fut, de l’été à l’automne 1951, le lieu de tournage des extérieurs du film de Jacques Tati, Les vacances de Monsieur Hulot. N’hésitez pas à vous installer à la terrasse du restaurant « Le France » pour déjeuner les pieds dans l’eau!

6/ Balades et randonnées sur les sentiers côtiers : le sentiers des douaniers

Rien de tel qu’une bonne balade sur les sentiers côtiers de Saint-Marc le dimanche à la recherche de jolis grafs, des fameux oides (des bonshommes bleus peints par un graffeur nazairien un peu partout dans la ville surtout près des sentiers côtiers) et de fleurs bucoliques ! Vous pouvez aussi partir du quartier de Villès Martin et aller jusqu’à Saint-Marc sur Mer en empruntant ces sentiers, de jolis paysages vous attendent (plages, criques, pêcheries…).

Sentier côtier de Saint-Marc sur Mer @pink.turtle.blog
Sentier côtier de Saint-Marc sur Mer @pink.turtle.blog

7/ Balade et pique-nique au parc paysager

Rien de tel qu’une petite promenade au parc paysager pour se prélasser au soleil, donner à manger aux cygnes et aux canards, boire un bon jus de fruits une bonne bière (ahahah!) pendant que les enfants jouent au château gonflable ou au skate parc. Certaines tables en bois vous permettent également de pique-niquer.

8/ Chantiers navals et pont de Saint-Nazaire

A ne manquer sous aucun prétexte : le pont de Saint-Nazaire ! Il s’agit du pont le plus long de France avec ses 3356 mètres (il relie Saint-Nazaire à Saint-Brévin les pins, be careful : respect de la vitesse, gros radar sur le pont!). Du pont, vous disposez d’une vue impressionnante sur les chantiers navals qui se présentent comme le plus grand chantier d’Europe et l’un des plus importants du monde avec la construction de paquebots tels que l' »Harmony of the seas » (le plus grand paquebot au monde) ou le « Queen Mary II » (photo ci-dessous). Nous avons d’ailleurs pu admirer l’arrivée du Queen Mary II depuis le front de mer et depuis le deuxième étage de notre maison!

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Pont de Saint-Nazaire © Radio France – fotolia
@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Arrivée du Queen Mary II au port de Saint-Nazaire

9/ Escal’Atlantic : à la découverte de l’histoire des paquebots

Escal'Atlantic @pink.turtle.blog
Escal’Atlantic @pink.turtle.blog
Escal'Atlantique, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

S’il y a une visite à ne pas manquer à Saint-Nazaire, c’est bien Escal’Atlantic! Il s’agit d’un parcours scénographié sur l’histoire des paquebots transatlantiques construits à Saint-Nazaire à partir de la seconde moitié du XIXème siècle. Situé près de la base sous-marine, il regroupe des tas d’objets de collection et des reconstitutions historiques. De quoi se croire dans Le Titanic (avec Léo di Caprio!) le temps d’une visite! 🙂

10/ Le sous-marin Espadon

Une petite visite du sous-marin Espadon (le premier sous-marin à avoir voyagé sous la Banquise et à avoir fait 17 fois le tour de la terre!) est très chouette notamment pour les enfants. Pendant 30 minutes, comme nous, vous pourrez vous identifier au capitaine Nemo dans son Nautilus 😉

11/ Les marchés de Saint-Nazaire

Il y a de nombreux marchés très agréables à Saint-Nazaire dont ceux des Halles (« centre » de la ville : mardi, vendredi, dimanche), de Pertuischaud (jeudi matin) et de Saint-Marc sur Mer (jeudi et dimanche matin). Vous pouvez y acheter crêpes et galettes, produits régionaux, fruits et légumes biologiques (les petits producteurs vendent directement leur récolte du matin) sans oublier les fameuses fraises de La Baule. Une sortie incontournable pour nous chaque semaine pour les gourmands que nous sommes!

12/ A la poursuite de Tintin dans la ville…

Il existe un parcours Tintin à Saint-Nazaire ! En effet, de nombreuses affiches de Tintin sont disséminées dans la ville. A vous de les retrouver! Tout un épisode de l’album « Les Sept Boules de Cristal » se passe ainsi à Saint-Nazaire, à la recherche du professeur Tournesol qui a été enlevé.

Parcours Tintin, St Nazaire @pink.turtle.blog
Parcours Tintin, St Nazaire @pink.turtle.blog

Et si, par malheur, il pleuvait lors de votre séjour…

Pour les enfants : parc couvert Geckoland ; Bowling ; Laser Game

Pour les petits et les grands : Aquaparc, le nouveau centre aquatique de Saint-Nazaire ; les spectacles du Théâtre ; Cinéville.

Non loin de Saint-Nazaire : Océarium du Croisic ; Legendia Parc à Frossay.

Océarium du Croisic @pink.turtle.blog
Océarium du Croisic @pink.turtle.blog

Autour de Saint-Nazaire :

S’il fait beau, n’hésitez pas à vous rendre à Guérande (à 15-20 minutes), au parc régional de Brière (pour faire un tour en chaland et contempler les maisons traditionnelles aux toits de chaume à Kerhinet), au charmant port du Croisic, à Pornic, St Brévin, La Baule (plage et cueillette des fraises!) et Pornichet (plages, casinos, thalasso, animations…). Ce sont des visites incontournables dans la région.

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Cueillette des fraises (La Baule)

Mes meilleures adresses à Saint-Nazaire :

Restaurant Le 16 : TOP! Mon restaurant préféré avec uniquement des produits frais du marché, quelques vins biologiques, tout est fait maison (le plats de poisson sont délicieux). Petit + : restaurant face à la mer avec jolie terrasse en été. Réservation obligatoire. Mais chutttt, il ne faut pas le dire à tout le monde!

Café gourmand du "16" @pink.turtle.blog
Café gourmand du « 16 » @pink.turtle.blog

Crêperie « Les Blés d’or » : Ma crêperie préférée à Saint-Nazaire (et je suis très exigeante en matière de crêpes et galettes!).

Les Blés d'or @pink.turtle.blog
Les Blés d’or @pink.turtle.blog

La Marotte : Crêperie sympathique près de la mairie. Bon accueil, les crêpes sont très bonnes et le rapport qualité/ prix vraiment intéressant.

Burger House : Envie d’un vrai burger maison? C’est à cette adresse qu’il faut vous rendre à St Nazaire! Des produits frais cuisinés par un américain…

Restaurant Le France : Pour celles et ceux qui souhaitent déjeuner ou diner « les pieds dans l’eau », restaurant situé sur la plage de Saint-Marc sur Mer. Joli cadre. Il y a souvent beaucoup de monde, réservation obligatoire!

Café du centre : Plats exotiques du jour cuisinés « maison ». N’hésitez pas à réserver car il y a beaucoup de monde le midi (Saint-Marc sur Mer).

Café popote : Cuisine avec des produits frais. Ouvert le midi uniquement (quartier Océanis).

Même si certaines visites culturelles nous manquent un peu aujourd’hui, la vie est bien plus douce et reposante à Saint-Nazaire ! Je vous attends donc dans notre charmante ville pour une petite visite urbaine et maritime !

Si vous connaissez un peu la région, quels sont vos coins favoris?

Pour suivre mes aventures en direct, rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook! Plus on est de fous, plus on rit! A très vite 😉