[La Photo du mois] Street Photography #13


Konichiwa les amis! C’est l’heure de la Photo du mois! Pour le mois d’octobre, c’est Céline in Paris qui a choisi la thématique « Street Photography » : Observer les passants, immortaliser les scènes de rues, par exemple pour capturer une époque ou un quartier. C’est un thème que j’affectionne beaucoup dans la mesure où j’aime photographier les scènes de rue lors de mes périples autour du monde. C’est pourquoi, je reviens sur l’un de mes voyages préférés, le Japon, où il y a tant de scènes insolites à photographier (j’en ai d’ailleurs fait un article intitulé « 21 choses atypiques au Japon pour un français« ). Non loin de la Sky Tree de Tokyo, on peut se prêter à une expérience assez inédite et rigolote dans les rues de la capitale japonaise : se promener en MariCar (Mario kart) tout en étant déguisé en personnage Nintendo! Un touriste déguisé en Minion m’a d’ailleurs fait signe en passant 😉 Cette scène reflète bien l’ambiance « bon enfant » qui règne dans certains quartiers tokyoïtes notamment Akihabara, le quartier geek aux grandes enseignes lumineuses et aux magasins spécialisés dans les personnages de manga et d’anim’, l’un de mes quartiers préférés à Tokyo.

Rues de Tokyo @pink.turtle.blog
Rues de Tokyo @pink.turtle.blog

Découvrons les scènes de rue proposées par les copains de la Photo du mois. C’est par ici que ça se passe!

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Betty, Blogoth67, Brindille, Cara, Christophe, Cynthia, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD’épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J’habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Kelly, Krn, La Tribu de Chacha, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Marie-Paule, Marine D, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nicky, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, Who cares?, Xoliv’, écri’turbulente.

Pour découvrir mes aventures en live et pour papoter, n’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram et sur Facebook! A très vite 😉

[JAPON] Que manger au Japon quand on est difficile? (Japon #16)


« J’aime ce qui me nourrit, le boire, le manger, les livres » (Etienne de la Boétie, ami de Montaigne)

Oui, culinairement parlant, il paraît que je suis difficile (ça n’est pas moi qui le dis!). Pourtant, malgré mon aversion pour le poisson cru (le thon notamment), l’avocat, certaines viandes et les bouillons, j’ai réussi à me régaler au Japon. J’avais un peu d’appréhension concernant mon fils qui a des goûts assez proches des miens en terme de nourriture (dans la famille, on adore les fruits frais et légumes crus!). De plus, manger des bouillons (à l’image des ramen et soba) en plein été avec des températures avoisinant les 40 degrés, n’est pas trop mon fort. A Tokyo et Kyoto, je pensais trouver davantage de fruits et de légumes, et j’avoue que j’ai été assez frustrée en vitamines C et en fibres. Du coup, je me suis vengée sur les smooties, le jus d’orange 100% pur jus 🙂 et sur les glaces au yuzu! Nous avons aussi consommé énormément de sushis (thon, concombre ou saumon) et salades locales achetés dans les kombinis, surtout le soir. Notre plus belle surprise culinaire est sans nul doute la gastronomie des îles Okinawa avec le boeuf d’Ishigaki (aussi bon et connu que celui de Kobe),  les fruits locaux (mangue et fruits de la passion) et les plats traditionnels et raffinés de l’île d’Ishigaki que nous avons découverts chez Banschan à Shiraho (velouté de carottes, poisson…). Nous nous sommes également rendus dans un marché local pour profiter des fruits et produits de l’île. A Tokyo, mon ami Atsushi nous a également fait découvrir les délicieuses anguilles grillées Unagi no Kabayaki (à la manière des petites brochettes sucrées-salées Yakitori), spécialités dégustées essentiellement en été. En résumé, peut-on se régaler au Japon quand on n’est pas fan de thon cru ou de grosses soupes?

Y a de quoi faire, vous ne trouvez pas? 😉

Vitrine d'un restaurant, Asakusa, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Vitrine d’un restaurant, Asakusa, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Les TEMPURA

Nous avons goûté d’excellents tempuras à Tokyo. Il s’agit de beignets frits de légumes ou de crevettes. Evidemment, c’est un peu gras mais vous pouvez les déguster dans la soupe préparée à cet effet. Vous me direz, il y a encore une histoire de soupe là-dessous 🙂 mais j’ai trouvé ces beignets délicieux dans ma recherche désespérée de légumes à Tokyo…

Tempura/ @pink.turtle.blog
Tempura/ @pink.turtle.blog

Les SOBA et RAMEN

Concernant les soba et ramen, je suis un peu partagée. Nous en avons mangé beaucoup pendant notre séjour d’un mois. Autant j’ai adoré la recette traditionnelle des nouilles agrémentées (soba) goûtée sur l’île d’Ishigaki, autant je n’ai pas trop apprécié les nombreux morceaux de gras de viande souvent utilisés dans les soba.

Une bonne adresse dans le quartier Akihabara : Kyushu Jangara Ramen

restaurant Kabira bay/ @pink.turtle.blog
restaurant Kabira bay/ @pink.turtle.blog

Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog
Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog

Les Gyudon et Katsudon

Un plat peu onéreux pour déjeuner rapidement le midi : un bol de riz avec des lamelles de viande ou un oeuf! Heureusement, j’aime bien le riz…

restaurant Ramen/ @pink.turtle.blog
Restaurant de ramen, Akihabara, Tokyo / @pink.turtle.blog

Sushis, Makis et poissons

Vitrine restaurant, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Vitrine restaurant, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Marché de Tsukiji (Tokyo) et Nishiki Market (Kyoto)

Juste à côté du marché aux poissons de Tsukiji (marché qui tend à disparaître) à Tokyo, on peut déguster toutes sortes de poissons (petits calamars et poulpe en brochettes, poissons séchés…), de makis et de sushis mais aussi des brochettes de fruits frais, des smooties…. Quant au marché de Nishiki (Kyoto), on peut y trouver également des brochettes de légumes locaux ou de poissons frits (présentés en boulettes).

Tsukiji market, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Tsukiji market, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Tsukiji market, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Tsukiji market, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Tsukiji market, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Tsukiji market, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Tsukiji market, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Tsukiji market, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Les anguilles grillées : Unagi no Kabayaki

Sur les conseils de mon ami Atsushi qui vit à Tokyo, nous avons dégusté des anguilles grillées dans le quartier Shibuya. L’été est la « saison » des anguilles, ces dernières sont cuisinées avec une marinade sucrée salée comme les petites brochettes Yakitori. Une belle surprise culinaire! ♥

Anguilles grillées/ @pink.turtle.blog
Anguilles grillées/ @pink.turtle.blog

Le bœuf d’Ishigaki : version grillades

Une viande délicieuse à faire griller soi-même (avec une bonne bière japonaise lol). Par contre, le boeuf d’Ishigaki (comme celui de Kobe) est très cher et se consomme en fines tranches à déposer sur un grill. Il s’agit d’un met de luxe.

Une super adresse sur l’île d’ Ishigaki : Ishigaki Ya

Ishigaki Ya/ @pink.turtle.blog
Ishigaki Ya/ @pink.turtle.blog

Ishigaki Ya/ @pink.turtle.blog
Ishigaki Ya/ @pink.turtle.blog

img_20180714_123050.jpg
Menu Ishigaki Ya/ @pink.turtle.blog

Plats traditionnels des îles Okinawa

Une excellente adresse à Shiraho (Ishigaki) : Shunka Banchan

Banschan/ @pink.turtle.blog
Banschan/ @pink.turtle.blog

Entrée, Banchan/ @pink.turtle.blog
Entrée, Banchan/ @pink.turtle.blog

Les Fastfoods

Au Japon, nous avons également trouvé d’excellents fastfoods!

Deux bonnes adresses à Tokyo (cela permet de varier les plaisirs culinaires) :

ODAIBA : KUA’AINA burger (burger hawaïen)

HARAJUKU-SHIBUYA : The Great Burger

Burger hawaïen, Odaiba/ @pink.turtle.blog
Burger hawaïen, Odaiba/ @pink.turtle.blog

Burger hawaïen/ @pink.turtle.blog
Burger hawaïen/ @pink.turtle.blog

DESSERTS et CONFISERIES

Nous n’avons pas testé les desserts gluants et gélatineux au Japon, mais nous avons goûté les fameuses crêpes (on trouve de petites boutiques de crêpes un peu partout et les crêpières ont des techniques bien à elles pour les préparer, c’est très méthodique!), les glaces, les fruits, les kitkats et autres friandises.

Les Crêpes

Crêpes/ @pink.turtle.blog
Crêpes à emporter, Tokyo tower/ @pink.turtle.blog

Les Glaces

Les glaces sont vraiment délicieuses au Japon. Il y en a pour tous les goûts, y compris des parfums très originaux comme la glace au thé matcha ou aux fleurs de cerisiers. Les desserts à base de Matcha sont d’ailleurs très en vogue. Dans la cuisine japonaise, il est courant de voir des gâteaux, des crèmes glacées et des boissons de couleur verte partout à travers le pays (il y a aussi des kitkat au matcha!). Le matcha, poudre de thé vert, a trouvé sa place dans de nombreuses recettes au Japon. De notre côté, nous avons préféré les glaces au citron yuzu, un délice! ♥

glaces au yuzu, Asakusa, Tokyo/ @pink.turtle.blog
glaces au yuzu, Asakusa, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Les fruits des îles (Okinawa)

Les fruits sont rares et chers au Japon mais nous nous sommes régalés sur l’île d’Ishigaki en nous rendant dans un marché local qui vendait des mangues et des fruits de la passion.

Fruits de la passion, mangue d'Ishigaki... un délice/ @pink.turtle.blog
Fruits de la passion, mangues d’Ishigaki… un délice/ @pink.turtle.blog

Le Lotus bleu/ @pink.turtle.blog
Fruits, petit déjeuner au Lotus bleu/ @pink.turtle.blog

Friandises

Il y a des tas de bonbons originaux au Japon. Parfait pour la gourmande que je suis, et nous n’avons pas résisté à l’envie d’acheter des friandises dans un magasin du quartier Harajuku. Les bonbons LEGO sont trop mignons, vous ne trouvez pas?

Magasin de friandises, Harajuku/ @pink.turtle.blog
Magasin de friandises, Harajuku/ @pink.turtle.blog

Magasin de friandises, Harajuku/ @pink.turtle.blog
Magasin de friandises, Harajuku/ @pink.turtle.blog

A Tsukiji (à côté du marché de poissons), on trouve également des confiseries qui ressemblent à de parfaits sushis et makis.

Confiseries makis et sushis/ @pink.turtle.blog
Confiseries makis et sushis/ @pink.turtle.blog

Quant à Akihabara, c’est le règne des KITKATS à tous les parfums (même si on en trouve un peu partout à Tokyo)!

Kitkat au matcha/ @pink.turtle.blog
Kitkat au matcha/ @pink.turtle.blog

Et vous, quel plat japonais appréciez-vous ou aimeriez-vous tester?

Pour suivre mes aventures en live, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook et Instagram! Merci, @ bientôt les amis 😉

Un dimanche au parc Yoyogi à Tokyo (Japon #9)


« Si tu es pressé, fais un détour » (Proverbe japonais)

Parc Yoyogi/@pink.turtle.blog
Parc Yoyogi/@pink.turtle.blog

C’est dimanche! Je vous emmène aujourd’hui au parc Yoyogi situé dans le quartier Harajuku, non loin de Shibuya, car ce parc est « the place to be » le dimanche à Tokyo (au programme, cosplay, musique, pique-nique, animations, lieu de rencontre de la jeunesse tokyoïte mais aussi mariage traditionnel!). C’est un endroit verdoyant à la fois paisible et animé que nous avons particulièrement apprécié et qui nous a permis de découvrir un mariage shinto traditionnel dans l’enceinte du sanctuaire Meiji-Jingu. J’avais justement planifié cette visite du quartier Harajuku un dimanche dans l’espoir d’apercevoir de jeunes mariés en vêtements traditionnels à Yoyogi et de contempler des costumes de cosplay. Côté cosplay, nous avons été très déçus mais nous en avons pris plein les mirettes avec ce magnifique mariage shinto. Il y a des tas de parcs à Tokyo et j’avoue que l’immense parc Yoyogi vaut vraiment le détour (surtout le dimanche!) ♥

L’un des plus grands torii du Japon

Le parc Yoyogi abrite l’un des plus grands torii du Japon (12 mètres). Vous savez… ces portes qui séparent le monde terrestre du monde divin, spirituel ou céleste, et dont je vous ai déjà parlé dans un précédent article sur Asakusa et dont je vous reparlerai prochainement à propos du Fushimi Inari de Kyoto. Ce grand tori marque ainsi l’entrée dans le sanctuaire Meiji-Jingu.

Yoyogi/ @pink.turtle.blog
Yoyogi/ @pink.turtle.blog

Yoyogi/ @pink.turtle.blog
Yoyogi/ @pink.turtle.blog

Yoyogi/ @pink.turtle.blog
Yoyogi/ @pink.turtle.blog

Allées de fûts de saké

On ne saurait entrer dans le monde spirituel sans faire quelques provisions lol 😉 Quelques allées de fûts de saké et de tonneaux de vins (de Bourgogne notamment!) ont été disposées en l’honneur de l’empereur Meiji et de son épouse. Allée très pittoresque et cosmopolite à la fois! En tout cas, pas de gâchis avec tous ces grands crus hein?! 😉

Yoyogi/ @pink.turtle.blog
Yoyogi/ @pink.turtle.blog

Yoyogi/ @pink.turtle.blog
Yoyogi/ @pink.turtle.blog

Yoyogi/ @pink.turtle.blog
Yoyogi/ @pink.turtle.blog

Temple Meiji-jingu

Après l’immense tori et les allées de saké, on arrive au fameux Meiji-Jingu. Ce sanctuaire récent a été construit en l’honneur de l’empereur Meiji au XXème siècle (1920). Détruit pendant la seconde guerre mondiale, il été reconstruit en 1958.

Yoyogi, Meiji/ @pink.turtle.blog
Yoyogi, Meiji/ @pink.turtle.blog

Yoyogi, Meiji/ @pink.turtle.blog
Yoyogi, Meiji/ @pink.turtle.blog

Un mariage traditionnel au sanctuaire Meiji

Des mariages shinto sont organisés presque chaque week-end dans l’enceinte du temple  Meiji et nous avons eu la chance d’assister à la fin d’une cérémonie très solennelle : magnifiques costumes traditionnels, défilé de kimonos et yukatas, sortie du temple, photographie de groupe avec position très précise des invités mais aussi des vêtements car ces derniers doivent être parfaitement présentés sur la photo, départ des jeunes mariés… Une organisatrice était là pour accompagner le jeune couple. J’ai remarqué, en suivant plusieurs forums sur le Japon, que de plus en plus de français souhaitent se marier au Japon. Une superbe expérience qui me tenterait bien, je l’avoue ♥ (bouteille à la mer lol).

Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Mariage traditionnel, Yoyogi, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Et vous, avez-vous déjà assisté à un mariage ou à une cérémonie traditionnelle lors d’un voyage à l’étranger? Cela reste toujours un souvenir magique pour moi…

Pour découvrir d’autres articles sur Tokyo, c’est par ici :

Pandi panda : Ueno, le quartier populaire de Tokyo (Japon #8)

Odaiba : la bonne surprise de notre semaine à Tokyo! (Japon #4)

Akihabara, ça clignote! Notre quartier fétiche à Tokyo (Japon #3)

Yukatas à perte de vue : Asakusa, le quartier traditionnel de Tokyo (Japon #2)

Pour suivre mes aventures en live, rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook! Merci et @ très vite 🙂

Pandi panda : Ueno, le quartier populaire de Tokyo (Japon #8)


« Parmi les tiges de bambou
Le panda joue
A l’ombre des sakuras en fleurs » (haïku de pink turtle)

Zoo d'Ueno/@pink.turtle.blog
Zoo d’Ueno/@pink.turtle.blog

Vous vous demandez certainement pourquoi je m’amuse à composer des haïkus animaliers ou pour quelles raisons je fredonne la célèbre chanson de Chantal Goya « Pandi Panda, petit ourson de Chine » (retour en arrière d’une trentaine d’années lol)… Tout simplement parce que le quartier d’Ueno est très connu pour son zoo qui abrite des pandas géants. Ces derniers sont finalement devenus les symboles et mascottes de ce quartier. Evidemment, le quartier et le parc d’Ueno offrent de nombreuses attractions en dehors de leur zoo : temples, pagode, animations, musées, marché… Après avoir visité Asakusa, Akihabara et Odaiba, nous avons trouvé que ce quartier était plus populaire que les quartiers précédemment cités : beaucoup de personnes sans domicile allongées dans le parc, des rues commerçantes très animées à Ameyoko, des péruviens qui jouent de la flûte de pan, des joggeurs, des artistes ou performeurs de rue…

Le zoo d’Ueno

Ticket Ueno/@pink.turtle.blog
Ticket zoo d’Ueno/@pink.turtle.blog

Le zoo d’Ueno est le parc zoologique le plus ancien du Japon. Il abrite des pandas géants donnés par la Chine (ce qui a contribué à l’apaisement des relations entre la Chine et le Japon). Il faut se lever très tôt pour pouvoir admirer les pandas car une longue file d’attente attend les visiteurs à l’entrée du zoo. De notre côté, nous avons attendu 1h en plein cagnard pour voir des pandas assommés par la chaleur, dans un enclos vitré : l’arrêt dure 2 secondes pour les photos (pas le droit de s’attarder à cause de l’attente, un peu comme au zoo de San Diego où nous avions également fait la queue pour admirer les pandas), rien à voir avec l’organisation du zoo de Beauval pour voir les pandas! En tout cas, ces pandas ont beaucoup de succès auprès des japonais, et font partie d’un vaste programme de sauvegarde des pandas géants lancé en Chine : « Pandi panda, on te protègera! ». Si le cadre du zoo est très joli notamment avec l’étang de lotus, les enclos pour les animaux sont parfois minuscules et certains animaux (ours et tigres) passent leur temps à tourner en rond…

Zoo d'Ueno/@pink.turtle.blog
Zoo d’Ueno/@pink.turtle.blog

dsc00319.jpg
Zoo d’Ueno/@pink.turtle.blog

Zoo d'Ueno/@pink.turtle.blog
Zoo d’Ueno/@pink.turtle.blog

Zoo d'Ueno/@pink.turtle.blog
Lycéennes en extase devant les lémuriens/@pink.turtle.blog

Zoo d'Ueno/@pink.turtle.blog
Zoo d’Ueno, lémuriens/@pink.turtle.blog

Zoo d'Ueno/@pink.turtle.blog
Zoo d’Ueno/@pink.turtle.blog

Zoo d'Ueno/@pink.turtle.blog
Zoo d’Ueno/@pink.turtle.blog

Zoo d'Ueno/@pink.turtle.blog
Zoo d’Ueno/@pink.turtle.blog

Zoo d'Ueno/@pink.turtle.blog
Zoo d’Ueno/@pink.turtle.blog

L’étang de lotus est magnifique mais malheureusement, les lotus n’étaient pas encore ouverts début juillet! Il faut attendre le mois d’août pour la floraison! Le parc d’Ueno est également très agréable pour contempler les cerisiers en fleurs si vous vous rendez au Japon à la période des sakuras (fin mars, début avril).

Temples et musées d’Ueno

Le parc regorge de petits trésors à découvrir à l’image des temples Toshogu et Hanazono Inari, de la pagode du Kaneiji et du musée National de Tokyo (que nous n’avons malheureusement pas eu le temps de visiter).

Temple TOSHOGU

Très joli temple surnommé « Konjiki den » (édifice doré) car il est recouvert de feuilles d’or. Il date de 1627 et est dédié au shogun Ieyasu Tokugawa (1543-1616).

Toshogu, Ueno/ @pink.turtle.blog
Toshogu, Ueno/ @pink.turtle.blog

Toshogu, Ueno/ @pink.turtle.blog
Toshogu, Ueno/ @pink.turtle.blog

Toshogu, Ueno/ @pink.turtle.blog
Toshogu, Ueno/ @pink.turtle.blog

Toshogu, Ueno/ @pink.turtle.blog
Toshogu, Ueno/ @pink.turtle.blog

La pagode Kaneiji

Pagode à 5 étages (située à côté du Musée National de Tokyo) dont le cimetière abrite six des quinze shôguns Tokugawa ayant régné sur le Japon durant l’ère Edo (1603-1868).

Pagode Kaneiji/ @pink.turtle.blog
Pagode Kaneiji/ @pink.turtle.blog

Temple HANAZONO INARI

Un petit avant-goût du Fushimi Inari avec ses nombreux torii… Petit temple charmant au coeur du parc d’Ueno.

Hanazono Inari, Ueno/ @pink.turtle.blog
Hanazono Inari, Ueno/ @pink.turtle.blog

Animations dans le parc d’Ueno

Petit cliché avec un performeurs de rue…

Performeur de rue, Ueno/ @pink.turtle.blog
Performeur de rue, Ueno/ @pink.turtle.blog

Marché et rues commerçantes d’AMEYOKO

A l’entrée sud du parc d’Ueno, une rue bruyante et animée longe les lignes de train : il s’agit de la rue commerçante d’Ameyoko (contraction de Ameya Yokocho qui signifie « l’allée des boutiques de bonbons »). Une vraie vie de quartier comme on les aime, avec ses étals de marché alimentaire, ses boutiques de vêtements, ses petits restaurants… ♥

Ameyoko, Ueno /@pink.turtle.blog
Ameyoko, Ueno /@pink.turtle.blog

Ameyoko, Ueno /@pink.turtle.blog
Ameyoko, Ueno /@pink.turtle.blog

Ameyoko, Ueno /@pink.turtle.blog
Ameyoko, Ueno /@pink.turtle.blog

Ameyoko, Ueno /@pink.turtle.blog
Ameyoko, Ueno /@pink.turtle.blog

 

Ueno est un quartier populaire et très vivant qui ne se résume pas à son zoo! Il y a aussi un super magasin de figurines manga et de goodies dans ce quartier : Yamashiroya!

Pour découvrir d’autres articles sur Tokyo, c’est par ici ! ♥

Odaiba : la bonne surprise de notre semaine à Tokyo! (Japon #4)

Akihabara, ça clignote! Notre quartier fétiche à Tokyo (Japon #3)

Yukatas à perte de vue : Asakusa, le quartier traditionnel de Tokyo (Japon #2)

Pour suivre mes aventures en live, rejoignez-moi sur instagram et sur facebook! Merci et à très vite pour de nouvelles pérégrinations 😉